Fiches de métiers

Auxiliaire de puériculture

follow site opzioni digitali con bonus iniziale FICHE METIER BOSSONS FUTE N°78

ROME : J1304 CITP-08 : 5311 INSEE : 526c

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Auxiliaire de puériculture en maternité, aide puéricultrice.

2. DEFINITION

  • L'auxiliaire puéricultrice dispense des soins de bien-être et de confort auprès des enfants et des mamans dans les services de maternité. Elle assure ces soins par délégation en collaboration avec la sage-femme. Elle a également un rôle éducatif et préventif. Elle participe à l'entretien de l'environnement des enfants et des mamans.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est généralement accessible après un diplôme de niveau V (CAP ou BEP) dans le domaine éducatif, social ou sanitaire.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • En maternité publique ou privée

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

kann man bei bd swiss bar einzahlen L'activité peut varier selon le secteur public ou privé, et l'équipe de jour ou de nuit. Elle consiste à :

  • Accueillir les parturientes et les installer, prévenir la sage-femme
  • Préparer la salle d'accouchement :
    • aider en salle de travail en fonction des besoins
    • prendre en charge le bébé à la naissance : pesée, lavage, mise sous incubateur, avec surveillance adaptée, 2 heures ( 6 heures après une césarienne)
  • Assurer les soins courants aux nouveau-nés :
    • changer les nourrissons, leur donner le bain, les habiller
    • assurer les soins : cordon, érythème fessier
    • veiller à son alimentation : tétées, biberons
    • surveiller leur état général : état de la peau, ictère, cyanose, poids, selles, urines température
    • faire les tests prescrits par l'équipe (test de Guthrie pour le dépistage de maladies rares : phénylcétonurie, hypothyroïdie congénitale, hyperplasie congénitale des surrénales, drépanocytose et mucoviscidose)
  • S'occuper des mamans :
    • aide au premier levée après césarienne ou péridurale
    • prise de température
    • soins d'épisiotomie
    • encadrement de la tétée, du biberon, du bain
    • surveillance des opérés la nuit (tension artérielle, pouls, saignement, perfusion, diurèse, divers antalgiques...)
  • Former les parents à l'apprentissage de la relation avec l'enfant
  • Participer à l'activité de restauration :
    • préparer et distribuer les repas aux mamans
    • préparer et distribuer les biberons à usage unique
    • la nuit, alimenter les enfants qui dorment en nurserie (pour les allaitements artificiels) ; sinon, faire la mise aux seins et le change
  • Participer à la vie du service :
    • faire les transmissions à ses collègues
    • assister le pédiatre pour sa visite
  • Observer les besoins évolutifs de la mère et de l'enfant, et en informer les responsables
  • Assurer l'hygiène des locaux en respectant les protocoles de désinfection (produit, dosage, action, utilisation) pour :
    • nettoyer la nurserie
    • nettoyer les salles d'accouchement
    • nettoyer des bureaux des gynécologues, pédiatres et sages-femmes
  • S'occuper du matériel médical :
    • nettoyer et assurer la mise en sachet du matériel pour la stérilisation
    • vérifier et renouveler le stock de matériel et de produits utilisés dans le service
    • assurer les courses internes à l'hôpital (pharmacie, laboratoire)
    • entretenir le matériel : incubateurs, tables de réanimation (salle d'accouchement et bloc opératoire)

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Tables à langer, chauffe biberons, incubateur, pèse-bébé, bilibed

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Lait, eau de source, produits de toilette et d'hygiène, produits ménagers...

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • L'auxiliaire de puériculture travaille au sein d'une équipe où elle doit trouver sa place en fonction de celle des autres ; celle-ci ne correspond pas toujours à sa capacité d'initiative et d'autonomie.

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir la capacité physique d'exercer les tâches demandées
  • Effectuer des gestes doux
  • Avoir un bon contact avec les nourrissons, être chaleureux
  • S’organiser dans l’espace et dans le temps
  • S'occuper de plusieurs enfants en même temps
  • Travailler  avec autonomie
  • Prendre des initiatives à bon escient

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdimutité selon les milieux, maladies chroniques et cancers
  • Emploi peu compatible avec les affections entrainant une gène à la communication non compensée, la cécité, certains troubles moteurs, certaines pathologies psychiatriques

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Activités de délégation (des sages-femmes) ou de remplacement (des ASH).

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Plaies, coupures, brûlures
  • Lumbagos

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en atmosphère contrôlée dans certains lieux (salle d'intervention...)
  • Bruit : pleurs, cris
  • Odeurs : liquides biologiques, désinfectants...
  • Travailler debout de façon prolongée avec piétinement
  • Porter les enfants, pousser les berceaux, les chariots
  • Ranger fréquemment en raison des activités très variées, manipuler le matériel
  • Se dépêcher pour faire face à des appels variés
  • La nuit, gérer les entrées, la salle d'accouchement, le service (ex : sonnette) et les bébés laissés en nurserie, en même temps

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits de toilette et d'hygiène
  • Produits ménagers
  • Médicaments

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Le travail en milieu hospitalier comporte des risques infectieux spécifiques.

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Rester disponible et chaleureux
  • Comprendre et s'adapter au public
  • Assurer une charge de travail variable
  • Subir des interruptions fréquentes de tâches et savoir sélectionner les priorités (hiérarchiques, médicales, psychologiques ?)
  • S'adapter à une durée moyenne de séjour courte
  • Vivre des situations douloureuses (décès, malformations..)
  • Gérer le stress face à certaines situations
  • Travail de nuit, 10 heures : 2 nuits une semaine et 5 nuits l'autre semaine
  • Travail en 2X8, le week-end
  • Nécessiter d'assurer la continuité des soins et d'attendre la relève
  • Changement de planning de dernière minute pour remplacements de maladie ou d'accident ou pour intervention dans un autre service pour les équipes de nuit

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

http://blossomjar.com/pacinity/2897 http://joetom.org/masljana/5039 Risque infectieux :

  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°54 RG : Poliomyélite
  • Tableau n°55 RG : Affections professionnelles dues aux amibes
  • Tableau n°76 RG : Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d'hospitalisation et d'hospitalisation à domicile
  • Tableau n°80 RG : Kératoconjonctivites virales

http://strom.com.br/mifer/1833 enter Risque chimique :

  • Tableau n°31 RG : Maladies professionnelles engendrées par les aminoglycosides, notamment la streptomycine, par la néomycine et ses sels
  • Tableau n°38 RG : Maladies professionnelles engendrées par la chlorpromazine (Largactyl)
  • Tableau n°41 RG : Maladies engendrées par les bétalactamines (notamment pénicillines et leurs sels) et les céphalosporines
  • Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères. Opérations de désinfection
  • Tableau n°43 bis RG : Affections cancéreuses provoquiées par l'aldéhyde formique
  • Tableau n°50 RG : Affections provoquées par la phénylhydrazine
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Affections respiratoires de mécanisme allergique
  • Tableau n°89 RG : Affection provoquée par l'halothane
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

here Risque physique :

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Néant

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Dans le secteur public :
    • Visite médicale d'embauche puis visites médicales annuelles réalisées par le service de santé au travail
    • Visite médicale de titularisation réalisée par un médecin assermenté
  • Dans le secteur privé : visite médicale d'embauche puis annuelle par le service de santé au travail
  • Examen standard avec contrôle cutané, ostéo-articulaire et mental (équilibre affectif, dépistage du stress et de la souffrance mentale)

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Radiographie pulmonaire, intradermo réaction tuberculinique
  • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
  • Contrôle sérologique de la rubéole, de la toxoplasmose, de l'infection au cytomégalovirus à l'embauche pour les femmes en âge de procréer

8.3. VACCINATIONS

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel. Toutefois en cas de contacts répétés avec la formaldhéyde qui est cancérogène, la durée de conservation du dossier médical sera de 50 ans.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Dissémination d'une pathologie infectieuse intrahospitalière par le personnel ou par les déchets souillés

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ergonomie du poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Réfléchir à l'ergonomie de la manutention
  • Mécaniser la manutention chaque fois que possible
  • Définir clairement les rôles de chacun
  • Organiser correctement les plannings pour permettre l'organisation d'une vie privée
  • Utiliser des produits et du matériel sécurisé
  • Prévoir des conteneurs adaptés pour les produits souillés
  • Elaborer des procédures pour les accidents d'exposition au sang et aux liquides biologiques
  • Prévoir des procédures pour les situations d'urgence
  • Mettre en place des groupes de parole pour la gestion du stress et des urgences

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Vétements de travail : pantalon, tunique, blouse
  • Gants, masques

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation à l'hygiène des locaux et à l'éimination des déchets
  • Formation à l'accompagnement des familles
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation à l'hygiène et à la sécurité alimentaire

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Profession :
    • Arrêté du 13 avril 2001 modifiant l'arrêté du 22 juillet 1994 modifié relatif au diplôme professionnel d'aide-soignant et au diplôme professionnel d'auxiliaire de puériculture.
    • Arrêté du 11 mars 1997 modifiant l'arrêté du 22 juillet 1994 modifié relatif au diplôme professionnel d'aide-soignant et au diplôme professionnel d'auxiliaire de puériculture.
    • Décret no 96-729 du 12 août 1996 modifiant le décret no 94-626 du 22 juillet 1994 relatif à la formation des aides-soignants et des auxiliaires de puériculture et modifiant le décret no 47-1544 du 13 août 1947 modifié instituant un diplôme d'Etat de puériculture.
    • Arrêté du 22 juillet 1994 relatif au certificat d'aptitude aux fonctions d'aide-soignant et au certificat d'aptitude aux fonctions d'auxiliaire de puériculture.
    • Décret no 94-626 du 22 juillet 1994 relatif à la formation des aides-soignants et des auxiliaires de puériculture et modifiant le décret no 47-1544 du 13 août 1947 modifié instituant un diplôme d'Etat de puériculture.
  • Fonction publique hospitalière :
    • Texte législatif créant le CAP d'auxiliaire de puériculture (ministère de la santé)
    • Tome 1 : Statut général et textes communs - Primes et indemnités. J.O. Ouvrage n°310540001
    • Tome 6 : Statut du personnel des établissements d'hospitalisation publics et de certains établissements à caractère social. J.O. Ouvrage n°310540006
    • Décret n°91-155 du 6 février 1991. Décret relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels des établissements mentionnés à l'article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 modifiée portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
  • Prévention :
    • Circulaire DGS-DH n°98/249 du 20 avril 1998 sur la prévention de la transmission des agents infectieux véhiculés par le sang ou les autres liquides biologiques lors des soins. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 25/98.
  • Vaccinations :

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. J1304 Aide en puériculture. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 5311 Gardes d'enfants. (O.I.T.) (2008)
  • Auxiliaire de puériculture en crèche. Fiche de poste n°22. Catherine Vollet, Béatrice Muller et Dominica Feron (Médecine du travail Durance Luberon) (2004)
  • Auxiliaire de puériculture en maternité. Fiche de poste n°20. Catherine Vollet, Béatrice Muller et Dominica Feron (Médecine du travail Durance Luberon) (2004)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 526c Auxiliaires de puériculture. (INSEE) (2003)
  • Ergonomie. Hauteur des plans de travail pour puéricultrices. La prévention au quotidien. Travail et sécurité, n°592, janvier 2000. (INRS)
  • Guide des matériels de sécurité (GERES, INRS, Ministère de la santé) (1999 - 2000)
  • Ergonomie : langer devient un jeu d'enfant. Travail et sécurité, n°588, septembre 1999. (INRS)
  • Les risques du métier de la petite enfance. Médecine et travail n°174, décembre 1997

13. ADRESSES UTILES

http://airshow-magazin.de/wp-login.php?action=lostpassword and 1>lokalhistorisk arkiv brande bibliotek

AUTEURS : Groupe d'étude sur les profils de poste du (Centre hospitalier Intercommunal d'Amboise-Château-Renault) (37), Pierrette Trilhe (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37)
follow url DATE DE CREATION : Mars 2003
http://www.accomacinn.com/?falos=binary-options-mt4-demo DERNIERE MISE A JOUR : Juin 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).