Fiches de métiers

Ingénieur IESSA

go here FICHE METIER BOSSONS FUTE N°363

ROME : M1801
CITP-08 : 3155 INSEE : 388b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Ingénieur électronicien des systèmes de la sécurité aérienne
  • Ingénieur superviseur, ingénieur système, administrateur des systèmes d'information du contrôle aérien,
  • ingénieur ENAC, ingénieur du corps de IESSA,
  • Fonctionnaire civil du ministère du transport,
  • ATSEP (Air Traffic Safety Electronic Personnel)

2. DEFINITION

Les IESSA (ingénieurs électroniciens des systèmes de la sécurité aérienne) ont la responsabilité d’assurer en permanence la disponibilité des moyens techniques nécessaires au contrôle aérien, ainsi que la pérennité, l'optimisation et la qualité des informations des flux de données : transmission et suivi des plans de vols, réception des informations en provenance des radar et balises, permanence des liaisons avec les aéronefs, liaisons internes avec la salle de contrôle et les services techniques, le tout en temps réel, sans interruption des flux.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Les ingénieur électronicien des systèmes de la sécurité aérienne sont issus :
    • de online currency l'ENAC (école nationale de l'aviation civile) qui est accessible
      • Viagra 200 mg Par concours externe : le concours est ouvert aux jeunes issus des classes préparatoires math sup. puis math spé., ou titulaire d'un diplôme bac +2 : DUT GEII ou RetT, BTS Electronique. L’entrée à l’école devait être réalisée après avoir satisfait au service national.
      • site de rencontre 75014 Par concours interne ouvert
        • aux fonctionnaires, ouvriers d'État et agents non titulaires de la direction générale de l'aviation civile, des établissements qui en dépendent et de l'établissent Météo-France, en position d'activité et justifiant de 3 ans au moins de service au 1er janvier de l'année du concours
        • aux fonctionnaires et agents publics de l'État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics en fonction dans les services de la direction générale de l'aviation civile, des établissements qui en dépendent et de l'établissent Météo-France, justifiant de 3 ans au moins de service au 1er janvier de l'année du concours
        • aux ingénieurs du contrôle de la navigation aérienne admis au concours externe et déclarés inapte avant leur titularisation
      • Dès l’admission à l’école les étudiants sont considérés comme des élèves-fonctionnaires et rémunérés.
      • La formation dure 3 ans et comprend 18 mois de stage au sein d’établissements de contrôle aérien.
      • Après obtention du diplôme les ingénieurs se spécialisent :
        • en centre de surveillance de la sécurité aérienne au sien d'une même salle de supervision dans un des trois secteurs d'activité
        • ou en salle de maintenance locale ou régionale dans un aéroport en radionavigation ou en transmission de données
    • De la go here nomination à la suite d'un examen professionnel qui est ouvert :
      • aux techniciens supérieurs des études et de l'exploitation de l'aviation civile (TSEEAC) et aux ouvrier d'Etat (selon certains critères)
      • aux techniciens supérieurs des études et de l'exploitation de l'aviation civile (TSEEAC) et aux ouvrier d'Etat (selon certains critères) comptant au moins 10 ans de services effectifs à la date de clôture des inscriptions, accomplis dans un ou plusieurs corps de la direction générale de l'aviation civile ou de l'établissement public Météo-France.
      • A l'issue de l'examen professionnel un stage d'un an est obligatoire en tout au partie à l'ENAC ou dans les services de l'aviation civile.
  • La formation continue est obligatoire et permanente
  • Le grade d'ingénieur normal comporte 10 échelons, le grade d'ingénieur principal comporte 9 échelons, le grade d'ingénieur divisionnaire comporte 11 échelons, le garde d'ingénieur "hors échelle A" comporte 3 échelons.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Salle de supervision des systèmes dans un centre de contrôle aérien avec 3 activités spécialisées :
    • la radio, la téléphonie des imprimante de strips
    • le traitement des informations radar (élaboration des pistes) et le plan de vol
    • la surveillance radar, réseaux d’information locaux, nationaux et internationaux
  • Centre de maintenance locale ou régionale en aéroport
    • avec les mêmes spécialités que dans un centre de contrôle aérien
    • le suivi des systèmes de radionavigation en plus (aides à l'atterrissage)

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • enter site Assurer une permanence
    • Pour surveiller le fonctionnement des radars, et des réseaux d’information locaux, nationaux et internationaux
    • Pour assurer la pérennité et la qualité
      • de l'information en provenance des systèmes d'échanges radio, téléphonie ..
      • du traitement des informations radio et des plans de vol
      • du matériel : imprimantes de strips ...
    • Cette activité se fait par périodes de permanence de 12 heures 30 en rythme alterné au sein d’une équipe de maintenance opérationnelle de 3 spécialistes sur une durée de 6 à 9 semaines en alternant un service de jour puis un service de nuit puis 4 jours de repos sur une période de 6 à 9 semaines avant passage dans l’équipe de maintenance spécialisée développement et évolutions des systèmes, maintenance hors temps réel)
    • En cas de défaillance d’un système, signalé par une alarme sonore et visuelle, ou par les utilisateurs des moyens techniques, les ingénieurs doivent repérer le dysfonctionnement et le traiter chacun dans le cadre de leur domaine de compétence en assurant la plus grande disponibilité technique.
  • http://www.qiongbupa.com/martisd/407 Assurer la maintenance et l'évolution des équipements,
    • adapter des logiciels, les interfacer aux problèmes spécifiques du métier,
    • anticiper et régler les éventuels aléas,
    • améliorer les systèmes de secours ( redondances systématiques),
    • Cette activité se fait sur des horaires de bureau.
  • go site Assurer et recevoir la formation :
    • formation continue sur les systèmes déjà opérationnels,
    • formation initiale sur les systèmes nouveaux.

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Matériel informatique et de gestion de réseaux de haute technologie,
  • Serveurs, bases de données, logiciels, outils de communications électroniques…..
  • Bureau, écran, clavier, siège ergonomique
  • Téléphones
  • Grand écran de localisation des alarmes, automates
  • Matériel de dépannage : caisse à outils et système informatique de diagnostic.
  • Normes

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Petits outils de bureautique
  • Produits de nettoyage du matériel

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Maîtrise de l'anglais indispensable
  • Travail en équipe
  • Homologues étrangers
  • Chef de salle des contrôleurs aériens
  • Techniciens en informatique
  • Personnels des services administratifs et médico-sociaux.

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Connaissance de l'anglais
  • satisfaire aux exigences des connaissances et compétences professionnelles
  • Sens de l'organisation
  • Forte capacité de concentration
  • Grande rigueur
  • Capacité d'adaptation à des logiques différentes
  • Curiosité intellectuelle
  • Capacité à mettre en œuvre et à intégrer de nouveaux outils

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers, certaines formes de malvoyance, certains troubles moteurs ou ostéo-articulaires
  • Seuls les postes hors supervision pourraient en partie être occupés par des travailleurs handicapés
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la surdimutité

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chutes (sols encombrés, travail en hauteur ..)
  • Electrisation

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en horaire atypique : 7 h 30 - 20 h ou 19 h 30 - 8 h pour les permanences ou travail en horaires de bureau (8 h 45 – 17 h 45) pour les opérations de maintenance et d’évolution des systèmes
  • Air conditionné et/ou climatisé
  • Eclairage naturel ou tubes fluo
  • Multi écrans (fatigue visuelle, posture)
  • gestion des alertes et alarmes sonores
  • Contraintes gestuelles et posturales lors des interventions (accessibilité des serveurs, gestion d'écrans, téléphonie ..)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits de nettoyage des écrans et des claviers
  • Produits de dépannage électronique : solvants, perchlorure de fer ...

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Contamination possible des distributeurs d’eau (importance des rotations des bonbonnes, du stockage et du nettoyage des systèmes de distribution). Nécessité d’un contrôle particulier pour éviter un bio-terrorisme vis à vis d’un service sensible.
  • Contamination de l'air conditionné et de l'air sanitaire par des légionelles.

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Charge mentale ou contrainte cognitive liées
    • à la gestion des aléas techniques et organisationnels (absences ..)
    • à la gestion des procédures d'urgence
    • au bruit lié à la co-activité
  • Horaires alternants pouvant générer des troubles du sommeil et de la vie sociale
  • Manque de reconnaissance sociale

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Prise de poids liée aux horaires alternés
  • Troubles du sommeil
  • Légionelloses
  • Souffrance mentale et/ou instabilité affective, en raison des difficultés à concilier vie personnelle et professionnelle
  • Pathologies liées au stress éventuellement
  • Pathologies infectieuses liées aux postes outre-mer

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'aptitude à l'entrée en formation
  • Visite de prévention par un médecin du travail : Visite d'embauche puis visite périodiques en fonction de la réglementation
  • Examen approprié des yeux et de la vue à l'embauche et lors des examens périodiques : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs
  • Dépistage des maladies professionnelles ou à caractère professionnel : troubles musculo-squelettiques (TMS), allergies, irritations cutanéo-muqueuses, stress, troubles de la statique

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Examen opthalmologique par un spécialiste si nécessaire
  • En fonction de la clinique et des exigences réglementaires spécifiques

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans
  • En fonction e la clinique et des exigences réglementaires spécifiques et en fonction des affectations (outre-mer…)

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

Une panne des systèmes informatiques peut avoir des conséquences très graves

  • économique : retards des vols

  • humaines en cas de collisions en vol : décès
  • environnementale en cas d'atterrissage hors zone : destruction des biens et des personnes, incendie...

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS  D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ergonomie de l'aménagement du bureau de travail : dimensions, implantation de l'écran...
  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Respect des règles ergonomiques de conception des locaux et des équipements
  • Respect des rythmes biologiques
  • Surveillance des systèmes de filtration de l’air conditionné

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Correction des amétropies et des hétérophories
  • Adaptation du poste à la morphologie de l'opérateur
  • Réalisation d'exercices de relaxation cervicale et dorsale
  • Vaccination antigrippale

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Informations sur la prévention (tabagisme, gestes et postures)
  • Hygiène de vie (alcool, tabac, alimentation, sport, sommeil)
  • Aménagement ergonomique des postes de travail
  • Utilisation optimale de l'éclairage et de la climatisation
  • Gestion du stress
  • Gestion de carrière réaliste

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Statut général des fonctionnaires
  • Textes sur les IESSA dont Loi N° 90-557 du 2 juillet 1990, JO du 6 juillet 1990. Relative à la création du corps des IESSA, pouvant déroger à l’article 12 et 16 de la loi 83-634 (Gestion du grade et recrutement) et à la loi 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique d’état.

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

Normes sur la navigation arienne civile

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

Pas de convention collective, le personnel est fonctionnaire d'État

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. M1801 Administration de systèmes d'information. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 3155 Techniciens de la sécurité aérienne (O.I.T.) (2008)
  • Le travail sur écran en 50 questions. (INRS) (ED 923) (2004)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 388b Ingénieurs et cadres d'administration, maintenance, support et services aux utilisateurs en informatique. (INSEE) (2003)
  • Légifrance
  • Wikipédia

13. ADRESSES UTILES

see url AUTEURS : Philippe Goulois (Chargé de prévention au conseil régional Rhone-Alpes) (69), cécile Heaulme (IQSE) (68) , Jérémy Pernin (IESSA) (51), Alain Thuaire (médecin généraliste) (75) ; Pierrette Trilhe (médecin du travail retraitée)(37)


http://lovenet.org/?prevert=conocer-gente-para-salir&6ef=c4 DATE DE CREATION : Octobre 2012
mujeres solteras en santa cruz de la sierra DERNIERE MISE A JOUR :

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).