Fiches de métiers

Forestier sapeur

follow url opzioni digitali con bonus iniziale FICHE METIER BOSSONS FUTE N°307

ROME : A1204 CITP-08 : 5419 INSEE : 533b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Forestier, sapeur forestier.

2. DEFINITION

  • Le forestier sapeur est chargé d'entretenir les espaces naturels et d'intervenir sur les feux de forêts en première intention avant l'arrivée des sapeurs-pompiers.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Le forestier-sapeur peut travailler dans les collectivités territoriales. Il s'agit d'un personnel de catégorie C. Il est recruté avec un diplôme ou une compétence professionnelle de niveau CAP, BEP.
  • Pour accéder à l'emploi les formation suivantes sont possibles :
    • CAPA Travaux forestiers spécialité bûcheronnage ou CAP sylviculture
    • CAPA Travaux forestiers spécialité sylviculture
      • BEPA Aménagement de l'Espace spécialité Travaux Forestiers
  • Le forestier sapeur peut également travailler au sein de l'office national des forêts (ONF) lorsque l'activité n'a pas été reprise par le conseil général d'un département.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Structures : collectivités territoriales (communes et/ou département), ONF, associations publiques ou privées
  • Lieu : espaces naturels

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Le forestier sapeur :
    • Assure les travaux définis dans le cadre de la défense de la forêts contre les incendies (DFCI) : bûcheronnage, débroussaillage, élagage
    • Réalise l’entretien des points d’eau et de la signalétique
    • Participe à toutes les autres missions définies par le Conseil général ou son organisme de rattachement.
  • Il est coresponsable des véhicules poids lourd utilisés qu'il s'agisse de conduite et/ou du suivi de l’entretien
  • Il peut être amené à :
    • Conduire occasionnellement des d’engins de types tracteur-épareuse et tracteur débroussailleur (nécessitant un permis poids- Lourd) par suppléance en cas d’absence des conducteurs titulaires
    • Effectuer des travaux de maçonnerie
    • Surveiller et intervenir sur feux naissants pendant les périodes à risque feu de forêts
    • Suivre des formation forestière pour pompiers
    • Intervenir dans ou en dehors du département en cas de catastrophes naturelles
    • Assurer un travail de correspondant hebdomadaire défini dans la note du 5/1/2000.

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Débrousailleuse, élagueuse tronçonneuse (scie à chaîne), levier d'abattage, tracteur de débardage, treuil à main, abatteuse-empileuse, abatteuse-tronçonneuse

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Sonde, essence, huile (pour la tronçonneuse)
  • Panneaux, peinture
  • Troncs, branchages...

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • En interne :
    • Forestiers-sapeurs des autres dépôts
    • Mécaniciens
    • Secrétaire
    • Adjoint au chef d’Unité
    • Chef d’Unité
  • En externe :
    • Elus
    • Garde-chasse et autres personnels communaux
    • Promeneurs, propriétaires riverains, usagers
    • DDAF (Direction départementale de l'agriculture et de la forêt)
    • SDIS (Service départemental d'incendie et de secours)
    • ONF (Office national des forêts)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une bonne résistance physique et l'intégrité des membres inférieurs
  • Pouvoir supporter le port d'un équipement de pompier si nécessaire
  • Avoir une vision de loin suffisante pour le travail en extérieur
  • Posséder les connaissances nécessaires sur la mise en œuvre des plan de prévention incendie
  • Avoir des compétences affirmées dans le domaine forestier (plus compétences spécifiques pour la conduite d’engins et de véhicules poids-lourds), ainsi qu’en matière de patrouilles DFCI
  • Etre capable d’organisation et d’autonomie dans le cadre des chantiers et des patrouilles
  • Avoir les capacités relationnelles à travailler en équipe pour une bonne gestion du travail en concertation avec les collègues et l’encadrement.

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible  à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations qui sont à discuter en fonction du handicap et de la spécialisation. Pour la conduite le travailleur handicapé doit pouvoir remplir les conditions exigées par l'arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec le permis de conduire.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Assurer des actions de formation et de sensibilisation du public (scolaires...)
  • Encadrer des équipes
  • Assurer des activités administratives d'adjoint au chef d'unité
  • Toute autre activité municipale ou au sein de sa collectivité

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accidents de circulation
  • Chutes
  • Brûlures
  • Intoxication par les fumées
  • Blessures par traumatisme (tronc d'arbre, objet contondant), explosion (obus)
  • Piqûres d'insectes
  • Agression verbale et/ou physique

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en extérieur avec exposition aux intempéries (vent, froid, pluie, humidité, chaleur climatique)
  • Rayonnement ultraviolet (UV) solaire pouvant être responsable de cancers de la peau
  • Fumées des incendies
  • Vibrations des machines-outils portatives : vibrations de fréquences moyennes transmises aux membres supérieurs
  • Bruit des moteurs
  • Manutention manuelle, port de charge
  • Marche en terrain difficile, station debout prolongée
  • Contraintes posturales : posture à genou, accroupie, rachis en flexion

6.3. RISQUES CHIMIQUES

  • Nanoparticules des fumées

6.4. RISQUES BIOLOGIQUES

  • Contaminations diverses à l'occasion de plaies
  • Mycoses par port prolongé de bottes
  • Morsures de tiques, de mammifères
  • Tétanos possible en cas de blessure
  • Zoonoses : leptospirose, maladie de Lyme, fièvres hémorragiques avec syndrome rénal dues aux agents infectieux du groupe hantavirus, encéphalite virale à tiques

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Assurer des patrouilles et des astreintes en été (15 juin – 15 septembre)
  • Etre disponible en cas d'urgence (départ de feux, incendie...)
  • Prendre en compte les exigences de sécurité des biens et des personnes

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°19 RG : Spirochétoses (à l'exception des tréponématoses)
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau 46 RG : Mycoses cutanées
  • Tableau 56 RG : Rage professionnelle
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau 65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau 66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau 69 RG : Affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par certaines machines-outils, outils et objets et par les chocs itératifs du talon de la main sur des éléments fixes
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par les vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau 98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.1.2. REGIME AGRICOLE

  • Tableau n°1 RA : Tétanos professionnel
  • Tableau n°5 RA : Leptospiroses
  • Tableau n°5 bis RA : Maladie de Lyme
  • Tableau n°30 RA : Rage professionnelle
  • Tableau n°39 RA : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°46 RA : Affections professionnelles provoquées par les bruits
  • Tableau n°49A RA : Affections dues aux rickettsies
  • Tableaun° 57 bis RA : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle habituelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Lombalgies
  • Allergie respiratoire ou cutanée aux plantes, aux céréales, aux pollens
  • Zoonoses ne figurant pas dans les tableaux de maladies professionnelles

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Les salariés exposés  au bruit, aux vibrations ou aux agents biologiques sont soumis à une surveillance médicale renforcée selon l'évaluation des risques.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites périodiques en fonction de la réglementation des surveillance médicale renforcée et de celles de la fonction publique
  • Examen standard avec contrôle visuel, audition, cardio-vasculaire et veineux et ostéo-articulaire

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • En fonction des résultats de la visite médicale

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé
  • Leptospirose, hépatite A conseillées
  • Rage si zone d'endémie

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En cas de contact avec des produits phytosanitaires, une attestation d'exposition aux agents chimiques dangereux est remplie par l'employeur et le médecin du travail et remise au travailleur à son départ de l'établissement.

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Sauf risque particulier, pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution par les fumées, les produits phytosanitaires
  • Bruit des outils
  • Risques d'incendie

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Evaluation de la qualité et de l'adéquation des équipements

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Faire une reconnaissance du terrain avant, pour mieux évaluer les risques
  • Ne pas intervenir seul pour un travail dangereux
  • Indiquer ses déplacements pour pouvoir éventuellement être secouru
  • Eviter le travail de nuit

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Vaccinations à jour
  • Chaussures et équipements adaptées au terrain, au climat, et aux risques
  • Protections auditives lors de l'utilisation des machines
  • Visières de protection lors du débroussaillage et du tronçonnage

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Information sur les risques inhérents à l’activité et aux  postes de travail sur le terrain
  • Formation sur l'utilisation de machines à moteur
  • Formation de sauveteur secouriste du travail (SST)
  • Formation à l'hygiène cutanée
  • Formation au risque incendie

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Textes généraux :
    • Arrêté du 31 août 2010 modifiant l'arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée
    • Arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée
    • Décret n°2004-1138 du 25 octobre 2004 relatif à la conduite sous l'emprise d'un état alcoolique et modifiant le code de la route
    • Décret n°2004-635 du 30 juin 2004 relatif à la vaccination par le vaccin antituberculeux BCG et modifiant les articles R. 3112-2 et R. 3112-4 du code de la santé publique (deuxième partie : Décrets en Conseil d'État)
    • Circulaire DRT n°2002-09 du 5 mai 2002 relative au travail de nuit.
    • Décret n°2002-792 du 3 mai 2002 pris pour l'application des articles L.213-2, L.213-3, L.213-4 et L.213-5 du code du travail : concerne le travail de nuit, y compris les modalités de la surveillance médicale spéciale.
    • Article R3112-2 du Code de la santé publique : vaccination obligatoire par le vaccin antituberculeux BCG
  • Textes concernant la prévention :
    • Article 2-1 du décret du 10 juin 1985 : les autorités territoriales sont chargées de veiller à la sécurité et à la protection de la santé des agents placés sous leur autorité
    • Article L4141-2 du Code du travail : Organisation par l'employeur d'une formation pratique et appropriée en matière de sécurité, au bénéfice des travailleurs qu'il emploie
  • Textes concernant la fonction publique territoriale :
    • Ouvrage n° 200430000 du J.O. : Code général des collectivités territoriales. Parties législative et réglementaire
    • Ouvrage n° 31 6650000 : Fonction publique territoriale - statut général
    • Ouvrage n° 31 6670000 : Fonction publique territoriale - personnel technique

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • Néant

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 443. Mai 1998. Casques de sapeurs pompiers.
  • NF EN 1486. Septembre 1996. Vêtements de protection pour sapeurs-pompiers. Méthodes d'essai et exigences relatives aux vêtements réfléchissants pour opérations spéciales de lutte contre l'incendie.
  • NF EN 345-2. Septembre 1996. Chaussures de sécurité à usage professionnel. Partie 2 : Spécifications additionnelles.
  • NF EN 344-2. Septembre 1996. Chaussures de sécurité, chaussures de protection et chaussures de travail à usage professionnel. Partie 2 : Exigences additionnelles et méthodes d'essais.
  • NF EN 469. Septembre 1995. Vêtements de protection pour sapeurs pompiers. Exigences et méthodes d'essai pour les vêtements de protection pour la lutte contre l'incendie.

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • Convention collective de l'entreprise ou de l'association pour le personnel de droit privé.

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. A1204 Protection du patrimoine naturel. (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 5411 Pompiers - 5419 Personnels des services de protection et de sécurité non classés ailleurs. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 533b Agents techniques forestiers, gardes des espaces naturels. (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

http://www.accomacinn.com/?falos=binary-options-mt4-demo http://joetom.org/masljana/5039 AUTEURS : Eric Etienne (animateur sécurité prévention) (Conseil Général de l'Ardèche) (07), Pierrette Trilhe (médecin du travail retraité (BF) (37)
enter DATE DE CREATION : Mai 2010
here DERNIERE MISE A JOUR : Septembre 2010

Commentaires

iqoption it login Réagir à cette fiche

follow site Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).