Fiches de métiers

Auxiliaire de vie scolaire

http://prettytallstyle.com/birkof/5995 http://www.mycoldprairie.com/pizdboluy/5182 FICHE METIER BOSSONS FUTE N°305

ROME : K2104 CITP-08 : 5312 INSEE : 422e

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Assistant d’éducation, auxiliaire de vie scolaire collectif (AVS-co), auxiliaire de vie scolaire individuel (AVS-i).

2. DEFINITION

  • Les AVS font partie de la classe des assistants d’éducation. Ils sont chargés de faciliter l’intégration des élèves en situation de handicap ou d’un trouble de santé invalidant dans leur vie scolaire. Pour cela, ils les accompagnent, les socialisent, les sécurisent. Ils doivent assurer la bonne insertion de la personne en charge dans le groupe en favorisant sa participation aux activités quotidiennes et au développement  de ces activités de manière saine et enrichissante. Leur proximité avec l’élève les charge également de créer le lien et de communiquer avec l’enseignant pour lui faire part de ses évolutions (progressions et régressions).
  • A noter que le champ d’action des AVS est vaste puisqu’ils peuvent être affectés de la maternelle au lycée.
  • Enfin il faut distinguer deux types d’AVS en l’occurrence les AVS-co qui sont orientés vers l’aide à une équipe d’école ou d’établissement, intégrant plusieurs jeunes handicapés (classe d’intégration scolaire (CLIS) ou unité pédagogique d’intégration (UPI)) mais non exclusivement, et les AVS-i qui sont orientés vers l’aide à l’accueil et à l’intégration individualisés d’élèves handicapés.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Le recrutement se fait au niveau BAC (sauf s’ils ont trois ans d’expérience avec des élèves handicapés dans le cadre des contrats des aides éducateurs), sans limite d’âge (minimum 20 ans s’ils travaillent en internat) et sans formation spécifique préalable.
  • Le postulat pour être AVS se fait auprès du Rectorat qui transmettra les dossiers des candidats aux différentes Inspections académiques concernées.
  • La formation AVS se fait au cours de l’année et se manifeste ainsi :
    • Un module de 60 heures obligatoires et concernant tous les AVS de formation d’adaptation a l’emploi.
    • Des modules de formation professionnalisant ne pouvant dépasser 140 heures et sur demande de L’AVS lui-même.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L’activité se développe dans la structure scolaire concernée (maternelle, primaire, collège, Lycée).

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Compte tenu du large éventail de handicaps et des âges des enfants, les activités divergent les unes par rapport aux autres. Malgré tout, certaines taches se retrouvent assez régulièrement.
  • Aide aux devoirs : l’objectif principal de cette tache est d’intégrer l’enfant à la classe, en le soutenant dans ses activités quotidiennes de façon à ce qu’il soit au même niveau que les autres. (Prise des notes, explications supplémentaires, travail identique aux autres élèves, mais aussi travail spécifique adapté quand le travail collectif est plus difficile).
  • Aide aux prises de repas : principalement demandé aux AVS s’occupant d’enfants handicapés physiquement. Inclut tant le déjeuner à la cantine que le gouter.
  • Sieste : activité spécifique à la maternelle. Plutôt un travail de surveillance.
  • Déplacements : l’aide au déplacement varie selon le handicap de l’enfant. Cela peut etre en lui servant d’appui (tenir par la main…), en l’aidant à se déplacer en fauteuil roulant ou autre.
  • Gestion et animation de groupes : le but est l’intégration directe à la classe, dans des activités de groupe à partir de 2 personnes ou plus. Il pourra donc participer de manière active avec les autres élèves.
  • Aide à l’hygiène : vérifier son hygiène permanente, (laver les mains, nettoyer le nez, changer les couches…) avec l’aide de l’ATSEM en maternelle ou seul dans les autres classes.
  • Accompagnements aux sorties scolaires : activité regroupant plusieurs actions expliquées auparavant. Activité de surveillance également.

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Le matériel disponible dans l’établissement (ordinateurs, bureaux, tableaux…)

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Matériel spécifique de l’enfant : s’il y a des taches d’hygiène concernées, fauteuil roulant, chaussures orthopédiques...
  • Matériel d’utilisation courante : éléments de papeterie, stylos, cahiers...

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Directement avec l’équipe d’enseignants
  • Equipe pédagogique regroupant les médecins scolaires, psychologues, éducateurs…
  • Personnel de service
  • Parents d’élèves
  • Intervenants
  • Elèves

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Porter un intérêt au travail avec avec des enfants et/ou adolescents
  • Avoir le sens de l’écoute
  • Avoir une disposition à communiquer
  • Respecter l’enfant et/ou l'adolescent
  • Etre discret
  • Avoir le goût pour le travail d’équipe
  • Avoir une grande capacité d’initiative
  • Avoir  de la patience

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d'en avoir les capacités humaines et professionnelles l'emploi  pourrait être occupé par des travailleurs handicapés avec des adaptation à définir (cf le thésaurus) en raison de la diversité des situations.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Autres types d’assistants d’éducation comme les surveillants.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Risques d’accident ou de blessure pendant les déplacements
  • Accidents possibles durant le trajet résidence/lieu de travail.
  • Risques d’accident ou de blessure au sein même de l’établissement : les risques se présentent  principalement hors de la salle de classe: déplacements fréquents,  activités sportives et/ou autres qui demandent une intervention physique comme la récréation ou les cours d’éducation physique.
  • Chute de l’estrade ou dans les escaliers.
  • Réactions involontaires et incontrôlées  (ou non) des enfants avec des problèmes de coordination, entraînant coups de pieds, de tête, morsures, griffures…

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail sur l’écran
  • Exposition a l’éclairage artificiel
  • Exposition aux bruits des enfants, sonneries, activités récréatives
  • Changements climatiques dans les bâtiments de travail
  • Contraintes posturales : certaines activités peuvent provoquer des problèmes de dos (porter l’enfant, travailler sur l’ordinateur ou sur la table à dessin)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Allergie à la craie
  • Risque de travailler dans des établissements qui contiennent de l’amiante

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Allergies et affections saisonnières.

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELES ET RELATIONNELLES

  • Besoin de se déplacer sur le lieu de travail
  • Gestion des relations avec l’enfant, ses parents et/ou l’équipe enseignante
  • Stress
  • Responsabilité de travailler en contact avec un enfant handicapé

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Néant

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Syndrome de l’œil sec
  • Fatigue visuelle
  • Stress
  • Troubles des muscles et squelettiques
  • Maladies en contact avec les enfants (rhume, angines, gastro-entérites, poux)

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Le personnel des collectivités territoriales bénéficie de visites médicales par un service de santé au travail autonome ou interentreprises.
  • Pour la titularisation le personnel est soumis à une visite médicale par un médecin assermenté.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites tous les ans ou tous les deux ans selon le statut
  • Examen clinique complet avec contrôle cutané, ostéo-articulaire et mental (équilibre affectif, dépistage du stress et de la souffrance mentale)

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Selon la collectivité, il peut être demandé une radiographie pulmonaire et une intradermoréaction tuberculinique à 10 UI
  • Eventuellement, sérologie de la toxoplasmose, sérologie de la rubéole, sérologie CMV

8.3. VACCINATIONS

  • BCG
  • DTPolio
  • Hépatite B
  • Rubéole pour les femmes en âge de procréer conseillée
  • Hépatite A à discuter

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas à priori.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Contrôle de la température, de l’hygrométrie, de l'aération naturelle des locaux du travai

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Prévoir des procédures pour les situations d'urgence
  • Reconnaître un droit à l'initiative
  • Définir clairement les objectifs de la structure et les tâches assignées à l'intervenant
  • Utiliser des produits et du matériel sécurisé

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de gants pour l'aide aux toilettes des petits, pour le ménage, pour les petits soins
  • Prévoir la possibilité d'une écoute personnalisée

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation à l'hygiène
  • A l'organisation du travail
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • A la lecture des étiquettes des produits ménagers
  • Aux premiers soins et aux gestes d'urgence : sauvetage secourisme du travail (SST), attestation de formation aux premiers secours (AFPS)
  • A la relation d'aide

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3.  NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • Convention entre le ministère et les associations - 17 septembre 2008  (entre le ministère de l'éducation nationale et sept associations de parents d'enfants handicapés)

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. K2104 Education et surveillance au sein d'établissements d'enseignement. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 5312 Aides-enseignants. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 422e Surveillants et aides-éducateurs des établissements d'enseignement. (INSEE) (2003)
  • Référentiel d'emploi de la fonction d'Auxiliaire de Vie Scolaire (FNASEPH - Groupe de travail du Comité d'Entente) (2002)

13. ADRESSES UTILES

follow link click AUTEURS : Maria Mejia (42), Pierrette Trilhe (médecin du travail retraité) (BF) 37
conjugaison rencontrer en espagnol DATE DE CREATION : Mars 2010
rencontre application mobile DERNIERE MISE A JOUR : Mars 2010

Commentaires

http://thingstodoinphils.com/?mioslies=we-rencontre-celibataire&9f6=30 Réagir à cette fiche

buscar mujeres solteras en huanuco Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).