Fiches de métiers

Garçon de café

http://airshow-magazin.de/wp-login.php?action=lostpassword and 1>lokalhistorisk arkiv brande bibliotek

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°294

ROME : G1801 CITP-08 : 5131 PCS 2003 : 561a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Employé de café, bar-brasserie, garçon de café, garçon de comptoir, garçon de salle, serveur de bar-brasserie.

2. DEFINITION

  • Le garçon de café assure le service de boissons et des mets simples dans un bar ou une brasserie.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Cet emploi est généralement accessible sans formation préalable mais une expérience acquise sur le terrain est souhaitable.
  • Il existe des formations de niveau V : CAP café-brasserie ou Certificat de Formation Professionnelle (CFP) accessible par :
    • Ecole hôtelière ou lycée professionnelle : formation scolaire
    • Contrat d’apprentissage - Contrat de qualification : formation en alternance
    • Centre de formation professionnelle : stage qualifiant

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • follow url Le métier s'exerce principalement dans les bars, les bars-tabacs, les cafés-tabacs, les brasseries.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Vis-à-vis du client :
    • Accueillir la clientèle et l’installer
    • Présenter les produits et conseiller le client
    • Effectuer la prise de commandes des boisons et des mets
    • Réaliser certains plats simples et/ou leur remise en température (boissons, sandwichs, crèmes glacées, plats du jour...)
    • Assurer le service en salle, en terrasse ou au comptoir
    • Procéder à la facturation et à l’encaissement
    • Desservir
    • Nettoyer la table
    • Faire la plonge
  • Autres tâches :
    • Approvisionner et gérer des stocks (boisson, aliments, verrerie, petit matériel...)
    • Entretenir les lieux et les équipements (ranger les tables en arrivant, nettoyer la salle en fin de service)
    • Gérer les relations avec les fournisseurs

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Caisse enregistreuse, ordinateur, tireuse bière, machine à glaçon, frigo, réfrigérateur, mixeur

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Fruits, aliments, boissons, condiments
  • Verres, coupes, chopes, plats, assiettes, pelle à glace, sous-verre, couverts, cartes produit
  • Eponges, balais, serviettes

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail seul la plupart du temps
  • Contact permanent avec le public

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une hygiène rigoureuse
  • Organiser rationnellement son travail
  • Se conformer à des règles d'hygiène strictes
  • Faire preuve de mémoire auditive et visuelle
  • Exécuter les tâches avec rapidité et dextérité
  • Résister à la fatigue physique et nerveuse
  • Maintenir une attention prolongée et un rythme de travail soutenu
  • Avoir de l’aisance gestuelle
  • Avoir de la convivialité et de la mémoire

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers
  • Emploi peu compatible avec cécité, tremblements, troubles moteurs importants, maladies chroniques nécessitant des horaires réguliers, dermatoses visibles, lenteur

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Encadrer une équipe
  • Assurer la comptabilité (clôture des comptes, répartition du service…)
  • Vente et validation des jeux (PMU, jeux de grattage…)

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Coupures (verres et vaisselle brisés, couteaux)
  • Brûlures
  • Blessures
  • Chutes et glissades de plain-pied (sol encombré, inégal, défectueux, glissant)
  • Chutes de hauteur (accès à des parties hautes comme les étagères élevées, utilisation de dispositifs mobiles comme l’escabeau ou d’équipements inadaptés pour atteindre les rangements en hauteur...)
  • Agression

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Exposition à des variations de température (chaleur des terrasses, climatisation des salles…)
  • Exposition au bruit
  • Eclairage
  • Travail debout en permanence, piétinement
  • Gestes répétitifs et rapidité d'exécution des tâches

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits d'entretien ménager : risques d’intoxication, allergies
  • Risques d’allergies au zeste de citron et de lime

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Risque potentiel d'infection ORL par la clientèle de passage
  • Risque potentiel d’infections provoquées par le contact prolongé avec la vaisselle sale

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Difficultés d’organisation du temps de travail, liés à la présence aléatoire de la clientèle, avec retentissement sur l’équilibre personnel, la vie familiale et sociale
  • Pression de la hiérarchie pour un travail toujours plus rapide
  • Horaires de travail variables selon les jours
  • Dans les bars, il est fréquent que les serveurs et les serveuses travaillent dix à quatorze heures d’affilée.
  • Travail le week-end et les jours fériés
  • Travail de nuit, travail posté irrégulier
  • Repos rarement le week-end et pas toujours consécutif
  • Salaire variable en fonction de l'activité
  • Violence sur le lieu de travail
  • Gestes ou propos déplacés des clients

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°77 RG : Périonyxis et onyxis
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Douleurs des membres inférieurs (jambes lourdes, podalgies)
  • Troubles du sommeil en rapport avec les horaires irréguliers
  • Fatigue physique, psychologique ou cognitive
  • Perturbation de la vie privée
  • Diminution des performances intellectuelles, de la vigilance
  • Perturbation de la vie sociale et familiale, impossibilité de participer à certains évènements familiaux, de faire du sport
  • Impression d'isolement, d'être en retrait par rapport à la vie de l'entreprise
  • Alcoolisation : tentation plus importante pour l’alcool pouvant entrainer des pathologies hépatiques (cirrhoses, cancer du foie...)

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Les salariés travaillant de nuit sont soumis à une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite médicale préalable à l'affectation puis tous les six mois en cas de travail de nuit (salarié qui accomplit, au moins deux fois par semaine, selon son horaire habituel, au moins trois heures de son temps quotidien entre 21 heures et 6 heures ou qui accomplit au minimum 270 heures de travail de nuit pendant une période de 12 mois consécutifs)
  • Visite périodique tous les deux ans dans les autres cas
  • Recherche de signes d’intolérance au travail de nuit (troubles du sommeil, fatigue...)

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Le médecin du travail prescrit, s'il le juge utile, des examens spécialisés complémentaires qui sont à la charge de l'employeur.
  • Audiogramme conseillé en cas de travail dans un environnement bruyant

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé.

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical (sauf obligations particulières en rapport avec l'activité exercée) mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Risques d’incendie en cas de non respect des normes en matière de lieux de réunion, de construction ou d’incendie
  • Contamination des clients par l’intermédiaire des plats manipulés avec des mains souillées
  • Risques biologiques liés à la mauvaise élimination de déchets alimentaires (prolifération microbienne, insectes, rongeurs)

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS  D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Dégager les zones de passage
  • Aménager des espaces suffisants pour circuler entre les tables
  • Signaler et supprimer, si possible, les dénivelés
  • Ventiler et aérer les locaux correctement
  • Mettre en place des poubelles spécifiques pour éliminer les verres et la vaisselle brisés
  • Nettoyer rapidement les salissures susceptibles de faire glisser
  • Diminuer le montant d’argent liquide en caisse
  • Installer des systèmes d’alarmes silencieux et des caméras cachées
  • Former aux techniques de défense non violentes
  • Apprendre et former le personnel aux procédures d’urgence
  • Prévoir une salle de repos pour le personnel en cas de travail en coupure
  • Organiser des plannings et de tâches limitant le travail isolé après 23 heures
  • Mettre en place une procédure visant à sécuriser le retour à domicile des personnes quittant leur emploi après 23 heures
  • Organiser le travail pour anticiper et s’adapter aux fluctuations de l’activité
  • Organiser les plannings pour permettre une certaine régularité de vie

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Choix de vêtements et de chaussures adaptés
  • Hygiène de vie (vie sociale, activité de nature, limitation de la consommation de tabac et d'alcool)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation à l'hygiène et à la sécurité alimentaire
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • A la gestion des comportements inadaptés des clients (agression physique ou verbale, geste ou propos déplacés)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Métier :
  • Travail de nuit :
    • Articles L3122-31 et R3122-8 du Code du travail : définition du travail de nuit
    • Article L3122-34 du Code du travail : durée quotidienne de travail de nuit
    • Article L3122-36 du Code du travail : dérogations
    • Articles L3163-2 et L6222-26 du Code du travail : travail de nuit interdit pour les jeunes travailleurs et les apprentis de moins de 18 ans, sauf dérogation
    • Article L3134-3 du Code du travail : période de repos
    • Article R4623-1 du Code du travail : rôle de conseil du médecin du travail
    • Articles L3122-42, R3122-18 et R3122-19 du Code du travail : surveillance médicale renforcée
    • Article R3122-20 du Code du travail : répercussion sur la santé du travail nocturne, notamment en équipes alternantes
    • Article R3122-21 du code du travail : information donnée par le médecin du travail aux travailleurs de nuit
    • Article R3122-16 du Code du travail : demande d'autorisation d'affectation de travailleurs à des postes de nuit
    • Article 4512-13 du Code du travail : opération réalisée de nuit ou dans un lieu isolé
  • Tabac :
  • Hygiène alimentaire
    • http://www.accomacinn.com/?falos=binary-options-mt4-demo Décret n° 2011-731 du 24 juin 2011 relatif à l'obligation de formation en matière d'hygiène alimentaire de certains établissements de restauration commerciale - J.O. n° 0147 du 26 juin 2011. Entrée en vigueur : 1er octobre 2012. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024266465&fastPos=1&fastReqId=858931690&categorieLien=id&oldAction=rechTexte

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

13. ADRESSES UTILES

iqoption it login  

follow site opzioni digitali con bonus iniziale AUTEURS : Alexandre Germain (étudiant) (72), Pierrette Trilhe (médecin du travail retraité) (BF) (37)
http://joetom.org/masljana/5039 DATE DE CREATION : Juillet 2009
enter DERNIERE MISE A JOUR : Juin 2011

Commentaires

kann man bei bd swiss bar einzahlen Réagir à cette fiche

imparare trading opzioni digitali Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).