Fiches de métiers

   

Vous êtes professionnels de santé, universitaires,préventeurs ? Rejoignez la communauté Bossons Futé

         Un réseau pluridisciplinaire de rencontres et d’échanges

    Notre mission ? Renforcer la culture de la prévention

                                                                                                       

Masseur-kinésithérapeute

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°255

ROME : J1404 CITP-08 : 2264 PCS 2003 : 432a - 432b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Kinésithérapeute, masseur, physiothérapeute, masseur-kinésithérapeute rééducateur, soigneur, kiné (familier).

2. DEFINITION

  • Le masseur-kinésithérapeute réalise, de façon manuelle ou instrumentale, des actes de massage et de gymnastique médicale, dans le but de prévenir l'altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu'elles sont altérées, de les rétablir ou d'y suppléer.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible avec le diplôme d'état (DE) obligatoire, de masseur-kinésithérapeute, classé au niveau de qualification 7. 
    • Le diplôme peut être obtenu en formation initiale après 5 ans d'études
    • ou par validation des compétences. Voir le RNCP n° 28353
  • Il y a des possibilités d'évolution de carrière dans le secteur hospitalier public
    • surveillant-chef des services médicaux (catégorie A). Après au moins quatre ans d'exercice à temps plein, un masseur kinésithérapeute peut prétendre accéder à un institut de formation de cadre de santé, lui offrant des perspectives professionnelles d'encadrement et/ou de formation (1 an de formation).
    • Le cadre de santé kinésithérapeute peut également prétendre ensuite à un grade de cadre supérieur ou de directeur de soins (2 ans de formtion), après concours, dans la filière rééducation dont il est issu.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Le masseur-kinésithérapeute peut exercer en libéral ou être salarié.
  • L'activité est le plus souvent sédentaire dans un local dédié
  • Dans la pratique de ses activités, le masseur-kinésithérapeute à la possibilité d'exercer :
    • en cabinet professionnel,
    • au domicile du patient,
    • dans un centre de rééducation,
    • dans des hôpitaux, des cliniques
    • En EHPAD et autres établissements d'hébergement,
    • dans des établissements thermaux,
    • dans des salles et terrains de sport,
    • dans des écoles,
    • dans des entreprises.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Lorsque le masseur-kinésithérapeute exerce une activité dans un but thérapeutique, il le fait sur prescription médicale.
  • Les activités du kinésithérapeute couvrent alors tous les actes, du bilan et de l'évaluation jusqu'aux différentes catégories de techniques de soins :
    • Examen clinique, recueil des données et bilan kinésithérapique
    • Réalisation de techniques de kinésithérapie :
      • Massages manuels, mobilisations
      • Gymnastique médicale
      • Exercices thérapeutiques
      • Rééducation neuro-motrice, respiratoire, uro-gynécologique, cardiovasculaire
      • Electrothérapie
      • Hydro-balnéothérapie, thalassothérapie
      • Ultrasons
      • Thermothérapie, cryothérapie
    • Rédaction du dossier patient et d'une fiche de synthèse
    • Mise en œuvre des procédures d'élimination des déchets

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Tables de massage, tabouret de soins
  • Appareils de mécanothérapie, de pouliethérapie
  • Appareils de physiothérapie :
    • Electrothérapie
    • Ultra sons
    • Laser
  • Appareils de thermothérapie (infra rouges) et de cryothérapie
  • Appareils de rééducation périnéale (électrostimulation et bio feed-back)
  • Accessoires de rééducation de la main
  • Matériels de gymnastique (tapis, ballons, etc...)
  • Matériel informatique

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Huiles et crèmes de massage
  • Antiseptiques
  • Désinfectants
  • Détergents
  • Crèmes et gels
  • Pansements et contentions, bandes de soulagement
  • Sondes
  • Draps d'examen
  • Gants

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Relations avec les médecins prescripteurs ou consultés pour avis et prescriptions
  • Travail dans le cadre d'une équipe avec des personnes en souffrance physique et/ou mentale dans les établissements hospitaliers publics ou privés, dans les centres de rééducation et les établissements thermaux
  • Peut être amené à travailler de façon isolée à son cabinet ou au domicile des patients

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Il est impératif d’être inscrit au tableau de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes pour pouvoir exercer.
  • Etre méthodique et bien organisé dans l'espace et dans le temps
  • Etre respectueux des personnes confiées
  • Travailler  avec autonomie ou dans le cadre d'une équipe
  • Respecter les protocoles de soins et d'hygiène
  • Prendre des initiatives à bon escient
  • Avoir une bonne résistance physique
  • Avoir un excellent relationnel et une bonne communication
  • Réaliser rapidement et correctement  les tâches administratives

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : cécité,  maladies chroniques et cancers, handicap moteur léger (selon le type d'activité)
  • Emploi peu compatible avec certains troubles moteurs importants, les pathologies psychiatriques

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Prévention en travaillant sur l'ergonomie dans les activités de la vie courante, en adaptant les postes de travail par exemple (prévention des maladies professionnelles), ou en formant les personnels manipulant des charges importantes
  • Activités de conseils
  • Enseignement, encadrement pédagogique d'étudiants et de stagiaires

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accidents de circulation lors des déplacements à domicile
  • Brûlures lors de l'utilisation de cuves à parafangothérapie ("boues")
  • Blessures liés au matériel utilisé
  • Agression physique (public précaire, psychiatrie) ou verbale (les malades ou leur famille, les collègues ou la hiérarchie)

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Risque électrique lors de l'utilisation de certains matériels
  • Risques liés aux ambiances thermiques lors de l’utilisation de poches de glace ou chauffantes
  • Nuisances sensorielles: odeurs des produits biologiques (selles, urines, vomissures, sang), odeur des désinfectants
  • Manutention des malades, manutention de matériel
  • Contraintes posturales : station debout, postures nécessitées par les massages ou l'aide aux mouvements des patients
  • Travail en force
  • Gestes répétitifs
  • Déplacements à l'extérieur si travail au domicile des patients
  • Nombreux déplacements dans les établissements

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Antiseptiques
  • Désinfectants et détergents

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Toutes les contaminations hospitalières

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Contact avec la maladie, le handicap, la souffrance et la mort, plainte des malades
  • Au cabinet ou à domicile : organisation du temps et du planning en fonction des priorités pour répondre aux attentes des patients et les voir dans de bonnes conditions
  • Dépassements d'horaires, modifications d'horaires
  • Se plier aux règles des institutions, travail le week-end

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Risque infectieux :

  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°54 RG : Poliomyélite
  • Tableau n°55 RG : Affections professionnelles dues aux amibes
  • Tableau n°76 RG : Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d'hospitalisation et d'hospitalisation à domicile
  • Tableau n°80 RG : Kératoconjonctivites virales

Risque chimique :

  • Tableau n°31 RG : Maladies professionnelles engendrées par les aminoglycosides, notamment la streptomycine, par la néomycine et ses sels
  • Tableau n°38 RG : Maladies professionnelles engendrées par la chlorpromazine (Largactyl)
  • Tableau n°41 RG : Maladies engendrées par les bétalactamines (notamment pénicillines et leurs sels) et les céphalosporines
  • Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères. Opérations de désinfection
  • Tableau n°43 bis RG : Affections cancéreuses provoquiées par l'aldéhyde formique
  • Tableau n°50 RG : Affections provoquées par la phénylhydrazine
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°89 RG : Affection provoquée par l'halothane
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

Risque physique :

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES RISQUES

  • Irritation des mains en raison du lavage et de la désinfection répétés
  • Lombalgies
  • Risques psychosociaux du a une charge de travail importante

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. REGLEMENTATION

  • Se reporter à la fiche Suivi individuel de l'état de santé des salariés et à ses annexes
  • Les travailleurs indépendants ne sont pas soumis à l'obligation d'une surveillance médicale de médecine du travail. Seuls relèvent de la médecine du travail les masseurs-kinésithérapeutes salariés.
  • Sauf cas particulier masseurs-kinésithérapeutes salariés relèvent d'un suivi individuel simple
  • En cas d'exposition aux agents biologiques un suivi individuel adapté pourrait être envisagé.

8.2. CONTENU 

  • 8.2.1. Surveillance médicale : 
    • Maladies contagieuses, système ostéo-articulaire, état veineux, respiratoire, cutané et psychique
  • 8.2.2. Examens complémentaires 
    • Radiographie pulmonaire, intradermo réaction tuberculinique pour certains modes d'exercice
    • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
    • Contrôles sérologiques de la rubéole, de la toxoplasmose, de l'infection au cytomégalovirus pour les femmes en âge de procréer conseillés
    • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
  • 8.2.3. Vaccinations en fonction des recommandations de l'OMS
    • Tétanos
    • hépatite B
    • Grippe
    • Covid 19
    • Rubéole conseillée, sous contraception, en cas de sérologie négative chez les femmes en âge de procréer
    • En cas d'affectation en service de contagieux : hépatite A, typhoïde
  • 8.2.4. Suivi post professionnel : En principe non sauf en cas d'exposition à des produits au cours des exercices professionnels antérieurs (radiations ionisantes, médicaments antimitotiques, etc...).
  • 8.2.5. Dossier médical
    • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.
    • A intégrer éventuellement dans le DMP

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas de pollution en cas de collecte spécialisée des déchets biologiques et chimiques.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Horaires et amplitude de travail
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle à l'occasion des activités professionnelles
  • Qualité des locaux : espaces de rangement, bruit, température, hydrométrie, courants d'air, éclairage

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

Technique

  • Locaux fonctionnels
  • matériels adaptés (tables électriques à hauteur réglable, siège) pour l'aide à la manutention
  • Conteneurs adaptés pour les produits souillés

Organisationnelle

  • Organisation correcte des plannings
  • Elaboration d'une procédure pour les accidents d'exposition au sang
  • respect des gestes barrières
  • Groupes de parole pour la gestion du stress et des urgences
  • Soutien psychologique en cas d'agression

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de protections individuelles adaptées au poste de travail : gants (latex, nitrile, vinyle), masques, blouses
  • Respect des procédures de sécurité
  • Hygiène individuelle

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Information sur les risques des agents biologiques
  • Formation aux bonnes pratiques d'hygiène
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Code de la santé publique et annexes

  • Profession de masseur-kinésithérapeute :
  • Prévention des risques professionnels :
    • Circulaire DGS-DH n°98/249 du 20 avril 1998 sur la prévention de la transmission des agents infectieux véhiculés par le sang ou les autres liquides biologiques lors des soins. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 25/98.
  • Vaccinations :
  • Déchets d'activités de soins :
    • Articles R1335-1 et R1335-2 du Code de la santé publique

Code général de la fonction publique en vigueur au 1er mars 2022 (ordonnance n°2021-1574 du 24 novembre 2021)

Code pénal

Autres textes

  • Conduite :
    • Arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Guide de bonnes pratiques publiés par l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes : ordremk.fr 
  • Recommandations de la HAS has-santé.fr

11.3. NORMES 

11.4. CONVENTION COLLECTIVE ET ACCORDS DE BRANCHE

12. BIBLIOGRAPHIE

Sur le métier

  • ROME Les fiches métiers. J1404 Kinésithérapie. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 2264 Physiothérapeutes. (O.I.T.) (2008)
  • Kinesithérapeute. Fiche de poste n°29. Catherine Vollet, Béatrice Muller et Dominica Feron (Médecine du travail Durance Luberon) (2004)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 432a Masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs, libéraux - 432b Masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs, salariés. (INSEE) (2003)
  • Masseur-kinésithérapeute - Ministère des solidarités et de la santé - 7/3/2012
  • Portail des métiers de la santé et du social : Un métier : Masseur-kinésithérapeute

Sur les risques et les préventions

13. ADRESSES UTILES

  • Conseil national de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes : https ://www.ordremk.fr
  • Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs : www.snmkr.fr
  • Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs : www.ffmkr.com
  • Collège national de la kinésithérapie salariée 127 avenue de Clichy 75007 Paris

REDACTION

  • AUTEURS : Eric Adolphi (médecin du travail) (ACIST) (94)
  • DATE DE CREATION : Janvier 2008
  • RELECTEURS : Gael Abrial / Nicolas Dudo (étudiants en BUT HSE à l'IUT de Vesoul)
  •  DERNIERE MISE A JOUR : Décembre 2021

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).