Fiches de métiers

Responsable logistique

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°242

ROME : N1301 CITP-08 : 1324 - 4323 PCS 2003 : 389a - 466c

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Chef de dépôt, responsable de site d'entreposage, responsable d'exploitation d'entrepôt, responsable d'entrepôt.

2. DEFINITION

  • Le responsable logistique gère les flux de marchandises depuis les approvisionnements auprès des fournisseurs, de la production ou de l'exploitation, jusqu'à la livraison chez les clients en veillant à la rationalisation et à l'optimisation des stocks, à la réduction des coûts et des délais de livraison grâce à des outils de pilotage et de gestion qu'il conçoit.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Le métier est accessible à partir d'une formation de niveau III ou de niveau II spécialisée en transport-logistique ou gestion-commerce, délivrée par une école de commerce, de gestion ou d'ingénieur.
  • Le métier peut aussi s'exercer sans formation spécifique mais avec une expérience professionnelle.
  • Il est également accessible dans le cadre de la formation professionnelle continue.
  • La pratique d'une langue étrangère, en particulier l'anglais, peut être exigée.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce au sein d'entreprises industrielles, commerciales (grande distribution, ...), de transport, de prestataires logistiques, de cabinets conseil en logistique, de l'armée ou dans des entreprises plus spécifiques (association humanitaire, évènementiel, …)
  • Le travail se fait dans un bureau mais nécessite des déplacements dans les lieux de stockage et les quais de chargement et déchargement.
  • Le responsable logistique peut se déplacer chez les prestataires de service.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Assurer la communication interne d'une structure
  • Gérer les achats et/ou la production en veillant à limiter les stocks
  • S'occuper du stockage des produits
  • Planifier la distribution des marchandises
  • Choisir les transporteurs
  • Gérer les tournées des chauffeurs
  • Gérer les litiges dus au transport
  • Assurer éventuellement le suivi des produits dans le cadre du service après-vente
  • Faire des études logistiques pour l'implantation d'une nouvelle plate-forme, une réimplantation du stockage, une nouvelle organisation d'un magasin
  • Créer des outils de pilotage
  • Déterminer les actions correctives

Et nécessite les connaissances suivantes :

  • Techniques de planification
  • Gestion de projet
  • Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE)
  • Réglementation du transport de marchandises
  • Gestion des stocks et des approvisionnements
  • Normes qualité
  • Audit interne
  • Outils bureautiques
  • Outils de planification
  • Logiciels de modélisation et simulation
  • Logiciel d'Echange de Données Informatisées (EDI)
  • Progiciels spécifiques à la logistique
  • E-procurement
  • Organisation de la chaîne logistique
  • Méthodes et outils de résolution de problèmes
  • Principes d'optimisation des coûts
  • Réglementation des douanes

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Bureautique : ordinateur, fax, téléphone, internet

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Logiciels spécifiques
  • Bordereaux, textes réglementaires fiscaux et juridiques, textes réglementaires concernant l'entreposage et la circulation des matières dangereuses

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Transporteurs, transitaires, fournisseurs
  • Douanes, assurances
  • Clients
  • Agents logistique

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Des capacités de management
  • Une maîtrise de l'informatique pour l'implantation des lieux de stockage, la gestion des stocks, l'optimisation des tournées des chauffeurs
  • Une connaissance de la réglementation du transport et des douanes
  • Une connaissance d'une ou plusieurs langues étrangères, notamment de l'anglais, selon l'activité de l'entreprise

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible  à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations notamment : troubles de la motricité, maladies chroniques et cancers, petites atteintes sensorielles
  • Emploi peu compatible avec les pathologies entrainant une grande fatigabilité, les pathologies mentales lourdes, la cécité

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Mise en place d'une nouvelle plateforme, d'un nouveau magasin
  • Réimplantation du stockage d'un entrepôt
  • Mise en place et suivi d'un nouveau système de gestion de production assistée par ordinateur

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Risques liés au travail dans un bureau et aux déplacements dans l'entrepôt : chutes, heurts
  • Risques liés aux déplacements professionnels extérieurs : accident de la circulation ..

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Physique
    • Variations de température entre le bureau, l'entrepôt, le quai
    • Nuisances sonores (Open space, machines, bruit des manutentions et/ou de la circulation ..)
    • Contact avec des produits radioactifs en cas de déversement accidentel
  • Biomécaniques
    • Sollicitations visuelles du travail sur écran
    • Gestes répétitifs lors de la frappe sur le clavier
    • Contraintes rachidiennes du travail de bureau

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • En fonction des produits stockés en cas de déversement accidentel

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • En fonction des contaminations éventuelles en cours de transport

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Stress
  • Contraintes temporelles
    • Travail en urgence
    • Rapidité décisionnelle
    • Pas de limitation aux horaires de travail
  • Contraintes organisationnelles : Changements brusques de l'organisation
    • Nouvelles géolocalisations (nouveaux clients ou Déménagement des clients)
    • Changement d'équipe
    • Changement d'interlocuteur

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

8. SURVEILLANCE MÉDICALE

8.1. ORGANISATION

  • Cas général
    • La visite médicale d’embauche est remplacée par une visite d’information et de prévention assurée par un professionnel de santé
      • Elle doit être effectuée au plus tard dans un délai de 3 mois à compter de la prise effective du poste sauf pour les travailleurs de nuit (possibilité dans le cas de l’IBODE) où la visite doit être réalisée avant l’affectation au poste.
      • La visite d’information donne lieu à la délivrance d’une attestation de suivi remise au salarié et à l’employeur
      • La VIP reste valable en cas de changement d’entreprise si l’emploi occupé présente des risques équivalents.
    • Visites périodiques
      • La périodicité des visites d’information et de prévention ne doit pas excéder 5 ans
      • Cette durée doit cependant être adaptée à l'état de santé du travailleur
    • Autres visites
      • Des visites médicales à la demande du médecin, du salarié ou de l'employeur sont possibles
      • Des visites médicales de pré-reprise sont prévues en cas d'arrêt de plus de 3 mois
      • Des visites médicales de reprise sont obligatoires
        • dans les 8 jours qui suivent la reprise effective du travail
        • après un congé de maternité ; une absence pour cause de maladie professionnelle ; absence d'au moins trente jours pour cause d'accident du travail, de maladie ou d'accident non professionnel.
      • Des demandes de visite sont nécessaires
        • pour tout arrêt de travail d'une durée inférieure à trente jours pour cause d'accident du travail
        • afin d'apprécier l'opportunité d'un nouvel examen médical et, avec l'équipe pluridisciplinaire, de préconiser des mesures de prévention des risques professionnels.
  • Cas particuliers
    • les salariés occupant un poste à risque bénéficient d'une visite de suivi individuel renforcé (VSIR)

8.2. CONTENU

  • L'examen clinique portera notamment
    • En cas de travail sur écran sur un examen approprié des yeux et de la vue à l'embauche et lors des examens périodiques : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs
    • Le dépistage du stress par l'interrogatoire et l'utilisation de questionnaires adaptés
  • Examens complémentaires
    • Examen ophtalmologique par un spécialiste si nécessaire
  • Vaccinations
    • DTPolio conseillé tous les 10 ans, mais tous les 20 ans entre 25 et 65 ans
  • Suivi post professionnel
    • Sauf risques ou expositions particulières
  • Dossier médical
    •  L’article 96 du code de déontologie médicale dispose que : « Sous réserve des dispositions applicables aux établissements de santé, les dossiers médicaux sont conservés sous la responsabilité du médecin qui les a établis. » (art R 4127-96 du Code de Santé Publique)
    • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution possible de l'environnement par les produits transportés, en cas de non respect des procédures de protection de l'environnement ou de déversement accidentel, à toutes les étapes de la chaîne logistique : chargement, déchargement, transport, nettoyage des containers ou des camions, nettoyage des locaux, élimination des déchets...
  • Accident, incendie, explosion possibles par les produits transportés, en cas de non respect des procédures de protection de l'environnement ou de déversement accidentel, à toutes les étapes de la chaîne logistique : chargement, déchargement, transport, nettoyage des containers ou des camions, nettoyage des locaux, élimination des déchets...

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Mesurage périodique de l'environnement de travail
    • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
    • Bruit : sonométrie
    • Température et hygrométrie
  • Ergonomie de l'aménagement du bureau de travail : dimensions, implantation de l'écran...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Contrôle du respect des procédures de sécurité et de gestion des déchets
  • Elaboration de plan de sécurité en cas d'incident ou d'accident
  • Voir travail sur écran
    • Implantation ergonomique de l'écran
    • Siège ergonomique
    • Eclairage suffisant
  • Réduction du bruit

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Correction des amétropies et des hétérophories

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation au management et à l'organisation du travail
  • Formation à la gestion des incendies
  • Formation à la gestion du stress

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Sur la profession
  • Sur les risques professionnels et la prévention
    • Circulation dans l'entreprise - quai et rampes de chargement : Code du travail Art R 4214-1 et suivants
    • Eclairage : Code du travail Art R 4323-1 et suivants
    • Incendie et explosion : Code du travail Art R 4227-1 et suivants
    • Travail sur écran : Code du travail Art R 4542-1 et suivants

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 265 L'utilisation des voies ferrées dans les entreprises
  • R 283 Utilisation des voies ferrées dans les entreprises
  • R 288 Déchets industriels - Manutention stockage, transport et traitement
  • R 306 Arrimage et désarrimage des charges transportées
  • R 308 Entrepôts, magasins et parcs de stockage - Organisation et exploitation
  • R 368 Transport de matières dangereuses par route - Chargement - Déchargement
  • R 374 Chargement - déchargement , transport de matières dangereuses par voie ferrée
  • R 429 Recours aux entreprises extérieures
  • R 432 Chargement et déchargement des poids lourds à quai
  • R 449 Chargement et déchargement des véhicules citernes routiers
  • R 452 Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazoil
  • R 480 Chargement, déchargement et transport de produits pulvérulents en camion citerne dédié pulvérulent

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN ISO 9241-1. Mai 2001. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 1 : Introduction générale
  • NF EN ISO 9241-11. Juin 1998. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 11 : lignes directrices concernant l'utilisabilité
  • NF EN ISO 9241-110. Juin 2006 : Ergonomie de l'interaction homme-système - Partie 110 : principes de dialogue
  • NF EN 527-1. Aout 2011. Mobilier de bureau - Tables de travail de bureau - Partie 1 dimensions
  • NF EN 1335-1. Juin 2000. Mobilier de bureau - Sièges de travail de bureau -Partie 1 : Dimensions
  • NF EN 1335-2. Mai 2009. Mobilier de bureau - Sièges de travail de bureau - Partie 2 : exigences de sécurité
  • NF X 35-102. Décembre 1998. Conception ergonomique des espaces de travail en bureaux
     
  • NF X 35-103. Juin 2013. Ergonomie - Principes d'ergonomie applicables à l'éclairage des lieux de travail

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. N1301 Conception et organisation de la chaîne logistique. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 1324 Directeurs et cadres de direction, approvisionnement, distribution et assimilés - 4323 Employés du service des transports. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 389a Ingénieurs et cadres techniques de l'exploitation des transports - 466c Responsable d'exploitation des transports de voyageurs et de marchandises (non cadre). (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

REDACTION

  • AUTEURS : Nicole Motsch (médecin du travail retraité) (BF) (95), Docteur Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
  • DATE DE CREATION : Septembre 2007
  • RELECTEURS : ESQESE (31) 2017 Etudiants Master A1 : ANCHELIN ; PUECH ; VOLFROM ;
  • DERNIERE MISE A JOUR : Juin 2017

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).