Fiches de métiers

Pilote de chasse - Pilote de transport militaire

Tastylia Online Without Prescription/ FICHE METIER BOSSONS FUTE N°240

ROME : K1701N2102 CITP-08 : 3153 PCS 2003 : 334a

opzioni binarie bande di bollinger 1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

Officier sous contrat du personnel naviguant, Officier de l’air.

rencontres smartphone 2. DEFINITION

  • Le pilote de chasse est un officier ou un ingénieur de l'armée de l'air chargé de piloter un avion de combat et capable de remplir des missions d'appui de troupes au sol, de combats aériens, voire de dissuasion nucléaire.
  • Le pilote de transport est un cadre de l'armée de l'air chargé de piloter un avion de transport tant en temps de paix qu'en temps de crise, en tout temps et en tout lieux.

enter site 3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'accès à la fonction peut se faire selon deux formations :
    • La filière see url E.O.P.N. (Elève Officier du Personnel Navigant) accessible sur concours aux titulaires d'un bac général ou technologique. Cette filière permet de faire une carrière militaire en tant qu'officier sous contrat (OSC ex ORSA).
    • La filière du Corps des officiers de l'air (du personnel navigant) accessible par les classes préparatoires aux grandes écoles citas de amor de hombres ilustres (CPGE) après un bac de l'enseignement général. Cette filière nécessite de rentrer à l’école de l’Air et de réussir le concours de niveau mathématiques spéciales et permet d’obtenir un diplôme d’ingénieur. Le diplômé peut ainsi devenir Officier de carrière dans l’armée et aura des responsabilités plus élevées que l’Officier sous contrat.
  • Elle nécessite d'avoir l'aptitude médicale et psychotechnique à piloter les avions de chasse et les avions de transport pour lesquels sera dispensée la formation.
  • Il existe plusieurs conditions sine qua none à l’accès à la fonction : pas de troubles visuels et/ou de troubles musculaires, ainsi qu’un âge maximum (22 ans maximum pour pouvoir se présenter au concours CGPE. Pour la filière filière E.O.P.N, la limite d’âge maximum de 25 ans)

source url 4. ACTIVITE PRINCIPALE

binäre optionen banken 4.1. LIEUX D'ACTIVITE

click here Structure

  • Le pilote de chasse est un salarié de l'armée

http://emilymarchblog.com/maglayd/5790 Lieux et locaux

  • Bases aériennes ou aéronavales militaires en France et Outremer
  • Porte-avions
  • Espaces aériens

site rencontre fille abidjan 4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Préparer les missions (prise de connaissance des objectifs, étude du contexte, de l'environnement aéronautique, définition des tactiques de combat, briefing de mission…)
  • S'assurer que l'appareil est opérationnel
  • Piloter pour assurer les missions de reconnaissance, de surveillance, d'interception, d' intervention, de dissuasion et d''entraînement au combat
  • Rentrer à la base et faire le rapport de la mission (débriefing)

rencontre homme musulman 4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Avion à réaction
  • Armement individuel et embarqué
  • Equipements électroniques et informatiques (laser, radar...)

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Bombes, missiles, munitions, kérosène...

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail au sein d'un escadron avec un encadrement hiérarchique et dépendance d'une base militaire aérienne ou aéronavale commandée par un colonel ou un général

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Excellente condition physique
  • Bonne vue (Pas de port de verres correcteurs)
  • Aucune fracture
  • Bon équilibre psychique
  • Sens du devoir

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Le poste requiert des capacités physique et professionnelles à comparer aux limitations entrainées par le handicap. Se référer au SIGYCOP.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Entraînement militaire : tir, marche, parachutisme...

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accidents cérébraux (lésions de la mémoire dû à la pression et la vitesse)
  • Accidents vasculaires (liés aux variations de la pression)
  • Accidents vertébraux (contorsion dans cockpit, position assise prolongée)
  • Polytraumatismes (heurts)
  • Décès en cours de mission (notamment dû à un crash aérien)

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Altitude (Pression atmosphérique)
  • Intempéries, variations de température
  • Poussières
  • Rayonnement ultraviolet : cancers de la peau
  • Ondes électromagnétiques (radars) : effet sur la spermatogenèse
  • Risque vasculaire du aux variations de pression
  • Barotraumatisme des oreilles et des dents
  • Bruit
  • Odeur de kérosène
  • Variations brusques de luminosité selon la position par rapport aux nuages, vols de nuit
  • Troubles visuels liés aux accélérations et aux décélérations brusques : voile rouge pour le G négatif et voile noir pour le G positif
  • Gestes répétitifs des membres supérieurs
  • Contraintes posturales liées au travail en espace confiné
  • Contraintes sur le cou, les épaules et le rachis liées aux accélérations et aux décélérations
  • Port des équipements individuels de protection

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Selon les produits utilisés ou reçus

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Selon la localisation géographique de la base
  • Selon les produits utilisés ou reçus

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Obéissance à la hiérarchie
  • Pression psychologique
  • Dangerosité de la mission
  • Travail isolé
  • Concentration importante
  • Responsabilité dans la prise de décision
  • Adaptation aux ordres de mission de dernière minute
  • Polyvalence et grandes capacités d’adaptation à la technologie
  • Travail en urgence
  • Horaires variables et travail de nuit
  • Disponibilité
  • Eloignement de la vie civile et familiale
  • Risques liés au secteur géographique d'affectation : climat, alimentation, décalage horaire, isolement des bases, zones dangereuses (zones de conflits)…...

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Régime spécial

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Conjonctivites, cataractes, lésions rétiniennes
  • Troubles de l'audition
  • Troubles musculo-squelettiques en raison de positions forcées des articulations
  • Troubles circulatoires
    • par accidents de décompression (création de bulles d’azote dans le sang)
    • par diminution de la pression sanguine aux accélérations
    • par compression des membres inférieurs (Phlébites et autres troubles vasculaires)
  • Maladies liées aux rayonnements UV (mélanomes, leucémies, cancers…)
  • Maladies infectieuses et parasitaires
  • Troubles psychiatriques et syndrome post-traumatique

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • L'aptitude est déterminée en fonction de sept sigles (SYGISCOP), des coefficients étant attribués à chacun de ces sigles. Ils permettent d'établir le profil médical :
    • S : à la ceinture scapulaire et aux membres supérieurs
    • I : à la ceinture pelvienne et aux membres inférieurs
    • G : à l'état général
    • Y : aux yeux et à la vision (sens chromatique exclu)
    • C : au sens chromatique
    • O : aux oreilles et à l'audition
    • P : au psychisme
  • Il existe une visite médicale d'aptitude préalable à la formation et une visite médicale d'aptitude préalable à l'affectation. La visite d'admission est la plus pointue. Outre les examens prévus dans les CEMPN (centre d'expertise médicale du personnel navigant) le bilan de santé comprend des radios de l'ensemble de la colonne et des poumons. Eventuellement un électroencéphalogramme.
  • Il y a une visite annuelle dans un CEMPN avec contrôle urinaire et sanguin, audiogramme et contrôle ORL, examen ophtalmologique, électrocardiogramme, examen et entretien avec un médecin généraliste
  • Ainsi qu'une visite systématique annuelle comme tous les militaires, et à partir de 40 ans, tous les 6 mois

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Bilan biologique
  • Electrocardiogramme (ECG)
  • Radio de la colonne
  • Radio pulmonaire
  • Examen visuel et ORL
  • tests psychologiques

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio
  • Hépatites A et B
  • Fièvre typhoïde
  • Et selon les destinations : fièvre jaune, rage, méningocoque, choléra...

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Assuré dans le cadre d'un régime spécial selon les risques

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Interne au service médical des armées

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution sonore (riverains proches)
  • Pollution chimique, bactériologique, radioactive
    • Pollution atmosphérique (rejet de gaz à effet de serre)
    • Pollution des sols (ex : déversement des produits de nettoyage)
  • Utilisation de matériaux difficilement recyclables
  • Utilisation d’énergie fossile (pour la construction)
  • Dégâts collatéraux

10. ACTIONS PREVENTIVES

Les activités de pilote pourraient entrer dans le champ d'application des textes sur la pénibilité en raison des contraintes suivantes : manutention, postures pénibles, vibrations, exposition aux agents chimiques dangereuxbruit, travail de nuit, travail en équipes successives alternantes, températures extrêmes mais elles relèvent d'un régime spécial

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Tous mes paramètres qui permettent de mesurer les nuisances auxquelles le pilote est exposé
  • Bruit, dimensionnement des cabines, poids des équipements, contraintes posturales liées aux gestes à accomplir
  • test de personnalité, mesure du stress, évaluation des syndromes post-traumatiques éventuellement

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

Technique

  • Ergonomie des cabines et des sièges de pilotage
  • Insonorisation des appareils

Orgnalistionnelle

  • Organisation rationnelle des missions
  • Respect des temps de repos

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Casque ergonomique et antibruit
  • Combinaison adaptée au climat et à la mission
  • Appareil respiratoire individuel adapté, régulièrement contrôlé et nettoyé
  • Chaussures adaptées et confortables

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation aux nouveaux matériaux, aux nouvelles technologies
  • Formation au T.O.P. (Technique d'Optimisation du Potentiel)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • Statut militaire

12. BIBLIOGRAPHIE

Classification

  • ROME Les fiches métiers. K1701 Personnel de la défense - N2102 Pilotage et navigation technique aérienne. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 3153 Pilotes d'avion et assimilés. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 334a Officiers des Armées et de la Gendarmerie (sauf officiers généraux). (INSEE) (2003)

Fiches métiers

Documents

13. ADRESSES UTILES

REDACTION

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).