Fiches de métiers

Monteur de charpentes métalliques

http://salarflies.com/microneziya/8051 check out this site FICHE METIER BOSSONS FUTE N°181

ROME : F1502 CITP-08 : 7214 INSEE : 211c - 624d - 681a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Monteur en structures métalliques, charpentier métallique, poseur de charpentes métalliques.

2. DEFINITION

  • Le poseur de charpentes métalliques assure l'installation en haut des murs des éléments de charpente préalablement préparée en atelier et destinée à recevoir les éléments de couverture d'habitations particulières ou de bâtiments industriels. Pour cela il contrôle au sol l'assemblage des pièces, il les élève et il en assure le montage sur place.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi peut être accessible sans qualification mais il est généralement occupé par des ouvriers de niveau V (titulaires d'un CAP ou d'un BEP dans le secteur de la métallurgie et/ou de la soudure et/ou du bâtiment).

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce en plein air sur des chantiers.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

operazioni binarie demo L'activité consiste à :

  • Participer au déchargement des éléments métalliques livrés en principe en kit
  • Réceptionner et contrôler la conformité des éléments avec le plan et/ou le bordereau de commande (nature et quantité)
  • Arrimer et élinguer les pièces pour les opérations de déchargement et de levage
  • Décercler les éléments et les assembler au sol par vissage, boulonnage ou rivetage
  • Rectifier les pièces si nécessaire
  • Contrôler la levée de la charpente
  • Assurer le montage en haut des murs

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Grue
  • Ponceuse, meuleuse, soudeuse

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Echafaudages, échelles, filets, lignes de vie
  • Cordes, chaînes élingues, crochets, sangles, palans, crics, pinces, clés, marteau, masse
  • Poteaux, poutrelles, fermes, pannes...
  • Dégrippants, solvants, huiles d'usinage

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail en petites équipes
  • Coactivité

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Utiliser les équipements de travail en conformité
  • Respecter les consignes de sécurité
  • Travailler avec soin et précision
  • Pouvoir travailler en hauteur
  • Connaitre les risques des produits manipulés (solvants, traitements anticorrosion, peintures....) et des contraintes physiques (bruit, gestes répétitifs, port de charges, vibrations..) et utiliser les protections adaptées
  • Etre professionnellement mobile
  • Le CACES peut être demandé (grues, pontier-élingueur)

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations et des protections adaptées. A discuter selon le poste en cas de maladie chronique ou de cancer, de troubles moteurs légers, d'une surdi-mutité, d'allergies. Un travail au sol est parfois possible (préparation en atelier).
  • Emploi incompatible avec la cécité, les troubles moteurs importants, les pathologies psychiatriques lourdes.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Conduite d'engins de chantier et/ou de soulèvement.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chutes de hauteur, chutes de plain pied (sol irrégulier et/ou encombré)
  • Contusions ou traumatisme par chutes ou par heurt d'objet
  • Blessures par outils
  • Lumbagos
  • Coup d'arc en cas de soudure
  • Projection de corps étrangers
  • Traumatisme sonore : martèlement

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en extérieur avec expositions aux intempéries (vent, froid, pluie, humidité), aux rayonnements thermiques (UV), à la pollution atmosphérique
  • Expositions aux poussières, fumées, aérosols :
    • du chantier en général
    • des opérations de ponçage, grattage, meulage, soudure : poussières de fer
    • des traitements de protection : galvanisation, brai de pétrole...
  • Vibrations :
    • vibrations de basses fréquences, transmises à l'ensemble du corps par les engins de chantier
    • vibrations de fréquences moyennes transmises aux membres supérieurs : machines-outils portatives (visseuse, riveteuse)
  • Poussières métalliques : poussières de fer, de zinc
  • Bruit du chantier et des outils
  • Eclairage trop faible ou trop fort en fonction des conditions météorologiques et des saisons
  • Contraintes physiques pour approvisionner et travailler sur le poste de travail :
    • Manutentions mécaniques, manutentions manuelles contraignantes pour le rachis et les membres supérieurs
    • Postures : travail à genoux, accroupi, bras en surélévation, rachis en flexion
    • Gestes répétitifs et/ou forcés : vissage

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Huiles de coupe
  • Traitement de surface des pièces métalliques : brai de pétrole, brai d'huile
  • Peintures en cas d'application de retouches par pulvérisation (pistolet, bombes aérosols) : plomb, chrome
  • Solvants
  • Huiles de coupe pour l'usinage : huiles usagées riches en HAP (risque cancérogène)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Tétanos
  • Boutons d'huile (staphylocoques)
  • Pathologies ORL

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Charge opérationnelle, en fonction de la charge de travail
  • Charge émotionnelle, en fonction des relations de travail
  • Charge cognitive, relative à l'adaptation au travail par son apprentissage et à la nécessité de tenir compte de la coactivité
  • Dépassements horaires pour terminer un chantier
  • Horaires variables en fonction des saisons
  • Coactivité
  • Déplacements pour se rendre sur les chantiers : risque routier
  • Erreurs alimentaires, repas sautés
  • Turn over, absentéisme

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°1 RG : Affections dûes au plomb et à ses composés
  • Tableau n°4 bis RG : Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°10 RG : Ulcérations et dermites provoquées par l'acide chromique, les chromates et bichromates alcalins, le chromate de zinc et le sulfate de chrome
  • Tableau n°12 RG : Affections professionnelles provoquées par les dérivés halogénés suivants des hydrocarbures aliphatiques : dichlorométhane (chlorure de méthylène), trichlorométhane (chloroforme), tribromométhane (bromoforme), dichloro-1-2-éthane, dibromo-1-2-éthane, trichloro-1-1-1-éthane (méthylchloroforme), dichloro-1-1-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène symétrique), trichloréthylène, tétrachloréthylène (perchloréthylène), dichloro-1-2-propane, chloropropylène (chlorure d'allyle), chloro-2-butadiène-1-3 (chloroprène)
  • Tableau n°36 RG : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau n°37 RG : Affections cutanées professionnelles causées par les oxydes et les sels de nickel
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°44 RG : Affections consécutives à l'inhalation de poussières minérales ou de fumées, contenant des particules de fer ou d'oxyde de fer
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°69 RG : Affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par certaines machines-outils, outils et objets et par les chocs itératifs du talon de la main sur des éléments fixes
  • Tableau n°71 RG : Affections oculaires dues au rayonnement thermique
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Maladies pulmonaires à type de broncho-pneumopathies chroniques en rapport avec les fumées de soudure et pouvant être majorées par une intoxication tabagique
  • Coup de chaleur

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites périodiques annuelles en cas de surveillance médicale renforcée
  • Pour les jeunes de moins de 18 ans, interdiction de l'utilisation de certains équipements pour le travail en hauteur
  • Examen clinique avec contrôle neurologique, cutané, ostéoarticulaire, hépatique, urinaire
  • Vérifier l'aptitude médicale au travail en hauteur
  • Indication de la nature et de la durée de l'exposition aux différents risques et des anomalies éventuelles constatées (accident et incidents)

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme si exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • En fonction des résultats des examens cliniques et des expositions :
    • Epreuve fonctionnelle respiratoire (spirométrie)
    • Electrocardiogramme d'effort selon l'âge, les antécédents et l'examen clinique
    • Tests dermatologiques

8.3. VACCINATIONS

  • Rappel DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Les contacts avec certains produits peuvent nécessiter une surveillance médicale post post-professionnelle obligatoire : amines aromatiques, arsenic, benzène, chrome, nickel, plomb.

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation du dossier médical au moins 50 ans en cas d'exposition à des agents chimiques dangereux et/ou cancérogènes, 15 ans en cas d'exposition au bruit.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Bruit, circulation des camions

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs, gaz, poussières ; voir VLEP (article R4412-149 du code du travail)
  • Bruit : mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Vibrations :
    • Mesures de vibrations transmises aux bras et aux mains et de celles transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures :
      • 5 m/s2 pour les vibrations transmises aux mains et aux bras
      • 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Elaboration de plan de prévention et de sécurité avant toute intervention sur le chantier
  • Mise en place de sanitaires régulièrement nettoyés et de distributeur de boissons non alcoolisées
  • Balisage des zones d'intervention
  • Conformité des machines, des appareils de levage
  • Contrôle réguliers des moyens de levage
  • Préassemblage au sol pour réduire au maximum les opérations en hauteur
  • Plancher de travail avec garde-corps et filets de travail anti-chutes
  • Dispositifs de stabilisation de l'ouvrage en cours de montage : haubanages, contreventements, ancrages provisoires, cintres, mats
  • Aide à la manutention : palans, crics
  • Remplacements des outils mécaniques par des outils électriques
  • Etablissement de mesures en cas d'urgence : numéros de téléphone (pompiers, SAMU, police), affichage de la liste des secouristes

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Harnais muni d'un dispositif anti-chute à enrouleur avec rappel automatique et fixé à un point d'encrage fiable
  • Casque avec jugulaire
  • Protection antibruit en fonction du niveau de bruit
  • Chaussures de sécurité recouvertes par le pantalon, à semelles isolantes
  • Vêtements de travail (ensemble pantalon, veste) en coton ; ces vêtements devraient être en coton ignifugé, bien ajustés, dépourvus de plis, revers ou poches non dotées de rabats
  • Gants de protection des mains contre l'action coupante des tôles, contre la chaleur et la conduction électrique ; gants à manchettes

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Information sur le plan particulier de prévention
  • Rappeler la nécessité de ne pas boire, fumer, ni manger sur les chantiers sans lavage préalable des mains
  • Formation au poste de travail
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation à la conduite des chariots automoteurs (CACES)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

1 RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 356 Travaux de montage de charpentes lourdes métalliques
  • R 386 Utilisation des plates-formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP)
  • R 441 Risques liés à la manutention d'armatures métalliques

11.3.  NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 352-7. Mai 2003. Protecteurs individuels contre le bruit - Exigences de sécurité et essais - Partie 7 : bouchons d'oreilles à atténuation dépendante du niveau.
  • NF EN 352-6. Mai 2003. Protecteurs individuels contre le bruit - Exigences de sécurité et essais - Partie 6 : serre-tête avec entrée audio-électrique.

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. F1502 Montage de structures métalliques. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 7214 Charpentiers métalliers et monteurs de charpentes métalliques. (O.I.T.) (2008)
  • Fiche d'entreprise Métallurgie (2005)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 211c Artisans couvreurs - 624d Monteurs qualifiés en structures métalliques - 681a Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment. (INSEE) (2003)
  • Conduite d'engins en sécurité : le CACES. Fiche pratique de sécurité ED 96 (INRS) (2001)
  • FAST Fiche 03-04-91 (mise à jour juin 2001)

13. ADRESSES UTILES

opcje binarne bz wbk http://ny.ithu.se/pl/mediatips-20122013 AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37), Aline Thuaire (ingénieur ETP) (75)
http://talkinginthedark.com/introducing-vanilla/2017/01/ DATE DE CREATION : Mai 2005
http://creatingsparks.com.gridhosted.co.uk/?endonezit=free-stock-charts-for-binary-options'a=0 DERNIERE MISE A JOUR : Février 2010

go site follow link Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).