Fiches de métiers

Per chi si avvicina per la prima volta al trading, fare un buon go here online può essere veramente utile. La verità è che il trading non è Logo Bossons-Futé

go

Ingénieur méthodes en informatique

manual de opções binárias binäre optionen kombinieren FICHE METIER BOSSONS FUTE N°165

ROME : M1802 CITP-08 : 2529 INSEE : 388b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Consultant performance de l'organisation
  • Informaticien expert
  • Ingénieur méthodes-qualité
  • Organisateur informaticien

2. DEFINITION

  • L'ingénieur méthodes en informatique est le plus souvent un ingénieur senior expert en organisation. Il intervient dans les directions informatiques pour apporter des compétences méthodologiques et une expérience pratique pour la production de services à valeur ajoutée.
  • Ses interventions peuvent concerner :
    • l'organisation du travail quotidien de production et de support
    • la gestion des changements
    • la relation avec les clients du service
  • La fonction est accessible aux ingénieurs en informatique ayant une expérience professionnelle comme :
    • chargé de projet (chef de projet technique) en environnement de production
    • ingénieur d'étude
    • ingénieur spécialiste solution IT
    • ingénieur d'intégration

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible ou avec un formation de niveau II ou I.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Grandes entreprises industrielles ou commerciales, banques et assurances, sociétés de service, administrations, opérateurs de télécommunications, société de service en ingénierie informatique (SSII)

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

http://gatehousegallery.co.uk/?myka=prelievi-iqoption&6ae=4b L'activité consiste à :

  • Intégrer les équipes clients pour en comprendre les spécificités
  • Analyser les process et mesurer la performance de l'organisation à l'aide de grille d'évaluation
  • Apporter sa connaissance des pratiques pour définir une cible avec le client et en déduire le plan de progrès à mettre en oeuvre
  • Organiser ou animer les réunions nécessaires
  • Accompagner la mise en oeuvre du plan de progrès et ses conséquences au sein des équipes opérationnelles
  • Créer et proposer des tableaux de bords et des indicateurs qui mesurent l'activité, tracent l'amélioration des performances et permettent un pilotage opérationnel
  • Rédiger ou compléter :
    • Les dossiers de process, méthodes, référentiels
    • Le score-card (méthode permettant de traduire une cible stratégique en objectif concret à atteindre pour se rapprocher de cette cible)
    • Les documents d'orientation : axes de développement et/ou améliorations
    • Les propositions techniques
    • Le plan de progrès

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Matériel informatique
  • Langages de programmation, de scripts
  • Systèmes d'exploitation (Windows, Unix...)
  • Logiciels standards ou spécifiques à l'entreprise

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Organigrammes
  • Connaissance pratique de la production de services (univers technique, gestion du changement ou relation client)
  • Réseaux et protocoles de communication
  • Méthodes, normes : ITIL, gestion de projet, CMM, CMMI...

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Maîtrise de l'anglais indispensable
  • Travail en équipe
  • Travail au service de clients très différents quant aux attentes et au niveau de connaissance de l'utilisation de l'outil informatique

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Sens de l'organisation
  • Forte capacité de concentration
  • Grande rigueur
  • Capacité d'adaptation à des logique différentes
  • Curiosité intellectuelle
  • Capacité à mettre en œuvre et à intégrer de nouveaux outils
  • Connaissance de l'anglais
  • Aptitude éventuelle aux déplacements nationaux et/ou internationaux selon l'employeur

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers, certaines formes de malvoyance, certains troubles moteurs ou ostéo-articulaires
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la surdimutité

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Dans les SSII l'ingénieur méthodes-qualité peut avoir à assurer l'avant vente de ses missions.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accidents de la route (conduite deux roues ou automobile)
  • Accidents liés aux voyages en avion

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Bruit de des imprimantes, des appels téléphoniques, des conversations dans des bureaux paysagers, source de fatigue
  • Fatigue visuelle du travail sur écran (scintillement, radiations, sécheresse oculaire)
  • Travail assis dans des locaux pas toujours fonctionnels
  • Port de charges : ordinateur portable, documentation
  • Travail sur écran avec contraintes visuelles et rachidiennes, gestes répétitifs (frappe)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Ozone des photocopieurs, des imprimantes

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Contamination des gaines de ventilation (légionelloses)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • La charge mentale est liée à :
    • La nécessité d'écoute, d'analyse et de synthèse
    • La nécessité de réactivité, de travail en équipe
    • La capacité à convaincre, à gérer les résistances
    • La présence de tensions, voire de conflits révélés ou réactivés par les changements
  • Pression de la hiérarchie ou de l'actualité
  • Longues journées de travail, surtout pour le travail au forfait avec dépassements d'horaires pour terminer dans les délais
  • Travail en règle avec parfois conflit de rôle avec l'entreprise accueillante
  • Changement fréquent de lieux de travail (changement de sous-traitance en SSII ou travail sur des sites différents pour les ingénieurs en services autonomes)
  • En cas de travail chez le client nécessité de capacités d'adaptation permanentes
  • Changement quotidien de lieu de travail en cas de sous-traitance avec plusieurs employeurs en même temps
  • Durée des trajets variables selon les missions mais pouvant être très longue
  • Déplacements en province de durée variable : la journée, la semaine
  • Déplacements nationaux ou internationaux
  • Travail en détachement en province pour quelques semaines ou quelques mois
  • Travail expatrié pour quelques mois ou plus, à l'étranger (U.E. ou au-delà)

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Troubles de la statique, notamment attitudes scoliotiques et cervicalgies
  • Légionelloses
  • Pathologie des transports aériens (rare, car il s'agit d'une population dont la moyenne d'âge est basse)
  • Pathologies liées aux pays d'accueil en cas de travail expatrié
  • Prise de poids en raison de la difficulté d'avoir une hygiène alimentaire et physique régulière
  • Souffrance mentale et/ou instabilité affective, en raison des difficultés à concilier vie personnelle et professionnelle
  • Pathologies liées au stress éventuellement

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Les salariés qui travaillent sur écran peuvent être soumis à une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visite tous les deux ans
  • Examen approprié des yeux et de la vue à l'embauche et lors des examens périodiques : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs
  • Dépistage des maladies professionnelles ou à caractère professionnel : troubles musculo-squelettiques (TMS), allergies, irritations cutanéo-muqueuses, stress, troubles de la statique

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Examen opthalmologique par un spécialiste si nécessaire
  • Examen de l'audition

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans
  • Vaccinations éventuellement nécessaires en cas de déplacements dans certains pays étrangers

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Toutes les conséquences des erreurs de gestion selon le secteur d'activité : de la perte de production aux accidents graves.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS  D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ergonomie de l'aménagement du bureau de travail : dimensions, implantation de l'écran...
  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Respect des règles ergonomiques de conception des locaux et des équipements
  • Qualité de l'éclairage
  • Respect des temps de pause (15 mn toutes les 2 heures ou 5 mn toutes les 15 à 60 mn de saisie) ou alternance des tâches
  • Organisation rationnelle des tâches et du choix des missions
  • Suppression du tabagisme actif et passif
  • Limitation des déplacements en véhicule personnel

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Correction des amétropies et des hétérophories
  • Adaptation du poste à la morphologie de l'opérateur
  • Réalisation d'exercices de relaxation cervicale et dorsale
  • Pose d'un filtre protecteur
  • Hygiène de vie (alcool, tabac, alimentation, sport, sommeil)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Informations sur la prévention (tabagisme, gestes et postures)
  • Aménagement ergonomique des postes de travail
  • Utilisation optimale de l'éclairage et de la climatisation
  • Gestion des pauses et alternance des tâches
  • Gestion du stress
  • Gestion de carrière réaliste

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Arrêté du 17 juillet 2008 portant modification de l'arrêté du 23 avril 2008 relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) de support en informatique
  • Circulaire du 24 novembre 2006 concernant la lutte contre le tabagisme
  • Décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006 fixant les conditions d'application de l'interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif
  • Arrêté du 20 septembre 2004 relatif au titre professionnel de concepteur(trice) développeur(se) de systèmes électroniques
  • Arrêté du 22 juillet 2003 relatif au titre professionnel de technicien(ne) supérieur(e) de support en informatique
  • Circulaire DRT 91-18 du 4 novembre 1991 relative à l'application du décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation
  • Décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation
  • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale. Travail d'opérateur sur terminal à écran.

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN ISO 9241-1. Mai 2001. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 1 : Introduction générale
  • NF EN 1335. Juin 2000. Mobilier de bureau - Sièges de travail de bureau
  • NF EN 527-1. Mai 2000. Mobilier de bureau - Tables de travail de bureau
  • X 35-102. Décembre 1998. Conception ergonomique des espaces de travail en bureaux
  • NF EN ISO 9241-11. Juin 1998. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 11 : lignes directrices concernant l'utilisabilité
  • NF EN ISO 9241-10. Septembre 1996. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 10 : principes de dialogue
  • NF X 35-103. Octobre 1990. Ergonomie - Principes d'ergonomie visuelle applicables à l'éclairage des lieux de travail

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. M1802 Conseil et maîtrise d'ouvrage en systèmes informatiques. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 2529 Spécialistes des bases de données et des réseaux d'ordinateurs non classés ailleurs. (O.I.T.) (2008)
  • Le travail sur écran en 50 questions. (INRS) (ED 923) (2004)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 388b Ingénieurs et cadres d'administration, maintenance, support et services aux utilisateurs en informatique. (INSEE) (2003)
  • Fiches métiers Informatique. Site internet Studyrama. www.studyrama.com. (2002)
  • Eclairage des lieux de travail. Aide mémoire juridique 13 (INRS.) (TJ 13) (2000)
  • Les écrans de visualisation. Guide méthodologique pour le médecin du travail (INRS.) (ED 666) (1998)
  • Présentation de l'information sur écran de visualisation. Revue bibliographique (INRS.) (ND 1928-151-93) (1998)
  • Travail sur écran de visualisation et santé. Revue bibliographique (INRS.) (ND 1998) (1997)
  • Travail sur écran : les perspectives de la recherche. Travail et Sécurité n°564, septembre 1997 (INRS.)

13. ADRESSES UTILES

  • CIGREF (Club Internet des Grandes Entreprises Françaises) : www.cigref.fr.

http://www.beaujolais-challenge.com/?nikolsa=souper-rencontre-c%C3%A9libataire-montreal&b6a=fd episode 9 rencontrer castiel AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75), Nicole Motsch (médecin du travail) (AMETIF) (95)
Avec l'aimable autorisation de la société DEVOTEAM
enter site DATE DE CREATION : Décembre 2004
go to site DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

go to site Réagir à cette fiche

https://www.cedarforestloghomes.com/enupikos/8729 Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).