Fiches de métiers

Manipulateur en électroradiologie médicale

http://thingstodoinphils.com/?mioslies=we-rencontre-celibataire&9f6=30 http://www.mycoldprairie.com/pizdboluy/5182 FICHE METIER BOSSONS FUTE N°151

ROME : J1306 CITP-08 : 3211 INSEE : 433a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Manipulateur en radiologie médicale, manipulateur radio, technicien en imagerie médicale.

2. DEFINITION

  • Les techniciens en électroradiologie médicale sont des professionnels de santé qui, sur prescription et sous la responsabilité d'un médecin, participent directement à la réalisation des investigations relevant de l'imagerie médicale (radiologie classique, scanographie, I.R.M, médecine nucléaire) et des traitements (radiothérapie).

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Deux diplômes mènent à la profession à l'issue d'une formation de 3 ans après le baccalauréat, comprenant un enseignement théorique complété par des stages pratiques pluridisciplinaires (soins cliniques, imagerie médicale, médecine nucléaire, radiothérapie) :
    • Le Diplôme d’Etat de Manipulateur d’Electroradiologie Médicale délivré par le Ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes Handicapées après des études au sein d’Instituts de Formation agréés par la Préfet de région implantés généralement dans des Centres Hospitaliers Universitaires.
    • Le Diplôme de Technicien Supérieur en Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique préparé dans des lycées relevant du Ministère de l’Education Nationale.
  • Malgré un intitulé différent, ces deux diplômes, équivalents sur le plan légal et réglementaire permettent d’exercer la profession de manipulateur d’électroradiologie médicale (dénomination officielle).

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Service d'imagerie médicale d'un hôpital ou d'une clinique, public ou privé ; unité de radiothérapie (service de cancérologie) ; médecine nucléaire
  • Cabinet libéral de radiologie
  • Bloc opératoire
  • Lit du malade
  • Plus rarement : dispensaire, camion pour le dépistage en médecine du travail

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

buscar mujeres solteras en huanuco L'activité consiste à :

  • Assurer l'accueil des patients avec plus ou moins d'aide physique
  • Les enregistrer et leur donner des informations administratives ou sur les examens
  • Contrôler la prescription
  • Installer le patient
  • Préparer et administrer les produits de contrastes
  • Réaliser, en positionnant correctement les malades et les plaques et en paramétrant correctement l'appareil :
    • les examens radiographiques standard
    • les examens spécialisés (scanner, imagerie par résonance magnétique (IRM), examens digestifs...), en présence du médecin radiologue
  • Récupérer la plaque et développer les films
  • Coter les actes
  • Assurer l'hygiène des locaux (salle, pupitres, tables, cassettes, gants, tabliers...)
  • Entretenir le matériel et assurer le contrôle qualité : machine à développer toutes les semaines...
  • Assurer la gestion des produits
  • Se conformer aux règles de radioprotection pour le patient, lui, et les autres intervenants
  • Transmettre les fiches incidents/accidents dans l'intérêt du patient, du service et de l'établissement
  • Assurer des tâches de manutention et de brancardage

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Appareil de radiographie, scanner, appareil d'imagerie par résonance magnétique, appareil d'angiographie
  • Machine à développer les clichés
  • Ordinateur, téléphone, fax, Internet

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Logiciels spécifiques
  • Cassettes pour la radiographie conventionnelle, cassettes avec plaque de phosphore pour la radiographie numérique
  • Produits de contraste : iode (urographie intraveineuse, hystérographie, arthrographie, certains scanners), baryte (transit oeso-gastro-duodénal, transit du grêle, lavement baryté)
  • Produits radioactifs (scintigraphies) : thallium 201, technétium 99, iode 131
  • En argentique : produits de développement photographique (révélateur, fixateur) ; nettoyage quotidien de la machine

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Radiologues, malades et leur famille, agents hospitaliers des autres services

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Sur le plan réglementair, être reconnu apte à  l'exercice de la profession par un médecin agréé avec :
    • les vaccinations antidiphtérique, antipoliomyélitique, antitétanique et antityphoïdique à jour et un test tuberculinique positif ou la justification que deux tentatives infructueuses de vaccination par le BCG ont été effectuées.
    • l’absence de contre-indication à l’utilisation d’appareils d’imagerie par résonance magnétique (IRM)
    • une numération globulaire et une formule sanguine normales
  • Sur le plan de l'exercice du métier :
    • Avoir une bonne condition physique
    • Posséder un bon équilibre psychologique
    • Savoir faire preuve de compréhension, de disponibilité et de patience
    • Etre méthodique et rigoureux dans son travail
    • Savoir s’organiser dans l’espace et dans le temps
    • Travailler  avec autonomie dans le cadre d'une équipe
    • Respecter les protocoles de soins

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations cf thésaurus : certaines maladies chroniques et cancers, certains petits troubles moteurs, la surdimutité pour certains postes
  • Emploi peu compatible avec la cécité, les grosses pathologies ostéo-articulaires (rachis, membres), les gros troubles psychiatriques

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Tâches administratives diverses en cas d'absence de la secrétaire
  • Entretien des locaux

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Risque de chute sur sol encombré
  • Blessure par matériel

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Radiations ionisantes
  • Mobilisation des patients plus ou moins valides ou impotents
  • Contraintes visuelles : travail dans l'obscurité
  • Odeurs : désinfectant, odeurs organiques
  • Travail sur écran avec contraintes visuelles et posturales pour les tirages numériques
  • Manutention de dossiers pour consultation, mise à jour, archivage
  • Manutention et brancardage de malades

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Révélateurs et fixateurs
  • Désinfectants dont aldéhyde formique (formol) : cancérogène de catégorie 3 étiqueté R40 (Effet cancérogène supecté - preuves insuffisantes)
  • Produits de contraste : iode, baryte
  • Produits radioactifs : : thallium 201, technétium 99, iode 131

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Toutes les contaminations hospitalières
  • Hépatite B : peut être à l'origine d'un carcinome hépato-cellulaire (TMP 45)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Multiplicité des tâches
  • Respect des protocoles techniques
  • Respect des règles de radioprotection
  • Gestion de l'attente et/ou de l'angoisse des patients
  • Travail pouvant connaître des périodes plus intenses que d'autres
  • Horaires variables
  • Travail en zapping
  • Gardes - astreintes de nuit et de week-end
  • Roulement dans les différents services (service de radiologie, salle d'opération, échographie...) en milieu hospitalier
  • Travail avec différents médecins en secteur privé

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

site de rencontre et tchat entierement gratuit http://tjez.gob.mx/perdakosis/537 Risque physique :

  • Tableau n°6 RG : Affections provoquées par les rayonnements ionisants
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

http://salsiando.com/finelit/1649 click Risque infectieux :

  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°54 RG : Poliomyélite
  • Tableau n°55 RG : Affections professionnelles dues aux amibes
  • Tableau n°76 RG : Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d'hospitalisation et d'hospitalisation à domicile
  • Tableau n°80 RG : Kératoconjonctivites virales

conjugaison rencontrer en espagnol Risque chimique :

  • Tableau n°31 RG : Maladies professionnelles engendrées par les aminoglycosides, notamment la streptomycine, par la néomycine et ses sels
  • Tableau n°38 RG : Maladies professionnelles engendrées par la chlorpromazine (Largactyl)
  • Tableau n°41 RG : Maladies engendrées par les bétalactamines (notamment pénicillines et leurs sels) et les céphalosporines
  • Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères. Opérations de désinfection
  • Tableau n°43 bis RG : Affections cancéreuses provoquiées par l'aldéhyde formique
  • Tableau n°50 RG : Affections provoquées par la phénylhydrazine
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°89 RG : Affection provoquée par l'halothane
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Varices, cervicalgies

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Dans le secteur privé :
    • Visite médicale préalable à l'affectation
    • Visites périodiques au moins une fois par an
  • Dans le secteur public :
    • Visite médicale d'embauche puis visites médicales périodiques réalisées par le service de santé au travail
    • Visite médicale de titularisation réalisée par un médecin assermenté
    • Femmes enceintes : pas de retrait systématique du poste ; l'exposition doit être en dessous de 1 mSv pendant la durée de la grossesse
    • Femmes allaitantes : retrait des postes comportant un risque d'exposition interne
    • Travail sur écran : examen approprié des yeux et de la vue à l'embauche et lors des examens périodiques : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs
    • Examen clinique en surveillant particulièrement la vue, l'audition, la statique et l'état veineux

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Pour l'exposition aux rayonnements ionisants, nature et périodicité des examens complémentaires à l'appréciation du médecin du travail
  • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
  • Numération formule sanguine
  • Contrôle sérologique de la rubéole, de la toxoplasmose, de l'infection au cytomégalovirus à l'embauche pour les femmes en âge de procréer

8.3. VACCINATIONS

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL : oui (rayonnements ionisants)

  • Le salarié doit recevoir une attestation d'exposition établie selon le modèle type fixé par arrêté.
  • Le médecin du travail établit une évaluation des expositions antérieures d'origines professionnelles à la cessation des activités professionnelles, par le cumul des équivalents de dose reçus.
  • Il indique les constatations médicales durant l'exercice professionnel précisant l'existence ou l'absence d'anomalies en relation avec l'activité professionnelle.
  • La nature des examens du suivi varie en fonction des travaux. Tout sujet ayant été surveillé au titre catégorie A (ou ex D.A.T.R.) bénéficie de :
    • Examen clinique et dermatologique tous les deux ans
    • Examen hématologique
    • et/ou radiographie pulmonaire (lorsqu'une inhalation de substance radioactive aura été notifiée ou possible, comme notamment pour le radon)
    • et/ou radiographie osseuse

8.5. DOSSIER MEDICAL

Pour l'exposition à des substances cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction :

  • Contenu du dossier médical :
    • dates et résultats des examens médicaux complémentaires pratiqués
    • double de la fiche individuelle d'exposition établie par l'employeur, transmise au médecin du travail
  • Conservation du dossier médical pendant au moins 50 ans après la fin de la période d'exposition

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution par les produits photographiques en cas d'élimination inadaptée ; ce risque tend à disparaître avec la numérisation des clichés
  • Pollution par les produits de contraste
  • Pollution par les radioisotopes en cas d'élimination inadaptée

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS  D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Etude du poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port du dosi-film, protection plombée, cache thyroïde
  • Correction des amétropies et des hétérophories

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation à la radioprotection
  • Formation à l'hygiène hospitalière

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Sur la profession de manipulateur en radiologie médicale :
  • Sur les rayonnements ionisants :
  • Sur le travail sur écran :
    • Décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation
    • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale. Travail d'opérateur sur terminal à écran.
  • Sur le risque biologique :
    • Lettre-circulaire du 26 avril 1998 relative à la pratique des vaccinations en milieu de travail par les médecins du travail
    • Circulaire DGS-DH n°98/249 du 20 avril 1998 sur la prévention de la transmission des agents infectieux véhiculés par le sang ou les autres liquides biologiques lors des soins. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 25/98.
    • Arrêté du 15 mars 1991 fixant la liste des établissements ou organismes publics ou privés de prévention ou de soins dans lesquels le personnel exposé doit être vacciné
  • Sur la fonction publique hospitalière :
    • Tome 1 : Statut général et textes communs. J.O. Ouvrage n°310540001
    • Tome 2 : Formation professionnelle continue - Primes et indemnités. J.O. Ouvrage n°310540002
    • Tome 3 : Statut des personnels de direction et du personnel administratif. J.O. Ouvrage n°310540003
    • Tome 4 : Personnels des services de pharmacie, de laboratoire et d'électrocardiographie. J.O. Ouvrage n°310540004
    • Tome 5 : Statut des personnels médicaux - Psychologues - Personne d'encadrement des écoles de formation - Personnel congréganiste - Aumôniers. J.O. Ouvrage n°310540005
    • Tome 6 : Statut du personnel des établissements d'hospitalisation publics et de certains établissements à caractère social. J.O. Ouvrage n°310540006
    • Ordonnance no 96-346 du 24 avril 1996 portant réforme de l'hospitalisation publique et privée
    • Loi no 91-748 du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière (1) (articles L.714-23 et L.714-26) et rectificatif
    • Décret n°91-155 du 6 février 1991. Décret relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels des établissements mentionnés à l'article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 modifiée portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
    • Loi n°86-33 du 9 janvier 1986. Loi portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
  • Vaccinations :

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 60601-2-7. Juin 2002. Appareils électromédicaux - Partie 2-7 : règles particulières de sécurité des générateurs radiographiques de groupes radiogènes de diagnostic.
  • NF EN 61267. Avril 1995. Équipement de diagnostic médical à rayonnement X - Conditions de rayonnement pour utilisation dans la détermination des caractéristiques.
  • NF EN 60601-2-28. Décembre 1993. Appareils électromédicaux - Partie 2 : règles particulières de sécurité pour les ensembles radiogènes à rayonnement X et les gaines équipées pour diagnostic médical.
  • NF C15-161. Décembre 1990. Installations pour la production et l'utilisation des rayons X - Règles particulières pour les installations de radiodiagnostic médical et vétérinaire (sauf dentaire).
  • NF C74-000. Août 1989. Radiologie médicale - Terminologie

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. K1306 Imagerie médicale. (Pôle emploi) (2009)
  • La profession de manipulateur en électroradiologie. (cadredesante.com) (2004)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 3211 Techniciens d'appareils électromédicaux. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 433a Techniciens médicaux . (INSEE) (2003)
  • Une radiodermite chronique en radiologie interventionnelle. Archives des maladies professionnelles, volume 64,n°2, avril 2003 (Masson)
  • Dans le domaine des rayonnements ionisants, les données dosimétriques existantes sont-elles suffisantes ? Revue d'épidémiologie et de santé publique, volume 50, n°1, janvier 2002

13. ADRESSES UTILES

rencontre application mobile AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37), Christian Gaudron (cadre de santé en radiologie) Centre hospitalier Intercommunal d'Amboise-Château-Renault (37), Nicole Motsch (médecin du travail) (AMETIF) (95), Brigitte Coutière (radiologue) et collaborateurs (75)
see DATE DE CREATION : Octobre 2004
http://prettytallstyle.com/birkof/5995 DERNIERE MISE A JOUR : Juin 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).