Fiches de métiers

Technicien de laboratoire d'analyses médicales

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°106

ROME : J1302 CITP-08 : 3212 INSEE : 433a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Laborantin d'analyses médicales, technicien biologiste médical, laborantin.

2. DEFINITION

  • Le technicien de laboratoire prend en charge les examens biologiques prescrits par le médecin. Il en assure l'exécution et la validation technique, sous la responsabilité du biologiste chef du laboratoire d'analyses médicales.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible après une formation de niveau III :
    • Soit de laborantin d'analyse médicales : la formation est accessible par concours dans des écoles publiques ou privées.
    • Soit de BTS d'analyses de biologie médicale.
    • Soit le DUT de biologie appliquée.
  • Ces formations sont accessibles sur dossier après un bac scientifique ou F7.
  • Dans la fonction publique le recrutement se fait habituellement par concours.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Laboratoire d'analyses médicales, établissement d'hospitalisation et de soins, centre de transfusion sanguine, service de l'administration (armée, services vétérinaires) et des collectivités territoriales (laboratoire d'hygiène...)

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Réaliser les analyses urgentes à la demande : gaz du sang...
  • Prendre connaissance de l'ordonnance
  • Recueillir, identifier et classer les prélèvements tout au long de la journée
  • Repèrer les prélèvements à envoyer dans un laboratoire spécialisé et réaliser la fiche de suivi
  • Conserver certains prélèvements selon les protocoles établis pour des analyses ultérieures
  • Effectuer tout ou partie des analyses suivantes, selon la taille du laboratoire et ses activités, à l'aide de techniques appropriées et selon les modes opératoires prédéfinis :
    • Biochimie : analyses sur automates ou techniques manuelles
    • Hématologie, hémostase
    • Microbiologie : bactériologie, virologie, parasito-mycologie
    • Sérologie
    • Immunologie, radio-immunologie :
      • Réalisation des analyses sur automates
      • Réalisation des analyses manuelles : HIV, BW, électrophorèse des protéines, immunofixation
    • Génétique : diagnostic prénatal, diagnostic postnatal, onco-hématologie
    • Anatomo-cytopathologie :
      • Cytologie : frottis sur lame ou monobrosse, aspiration bronchique, écoulement de sein, liquides biologiques divers (liquide céphalorachidien, liquide d'ascite, liquide pleural, liquide péritonéal, etc...)
      • Histologie : biopsie, pièce opératoire, foetus
    • Toxicologie-pharmacologie : dosages de médicaments, de toxiques industriels
  • Gèrer son poste de travail :
    • approvisionnement en réactifs et consommables
    • contrôle des dates de péremption des réactifs
    • hygiène générale
  • Tenir à jour le cahier des examens spéciaux réalisés : groupe sanguin (2 contrôles), phénotype, RAI et coombs
  • Observer et transcrire les résultats avec validation du responsable de laboratoire sur cahier ou informatique
  • Contrôler les différentes températures (étuves, réfrigérateurs, congélateurs)
  • Etalonner les automates utilisés et prendre en charge les dysfonctionnements : résolutions de panne, relations avec le service après vente
  • Assurer l'entretien et la maintenance des automates et du petit matériel
  • Eliminer les déchets selon les procédures (tri, conditionnement, stockage, transport, traitement spécifique, cahier de suivi) :
    • déchets professionnels assimilables aux ordures ménagères
    • déchets à risques :
      • potentiellement contaminés, déchets anatomiques, déchets piquants et coupants
      • produits toxiques et chimiques
      • produits radioactifs
  • Archiver les données
  • Respecter les protocoles d'hygiène et d'assurance qualité
  • Respecter le planning de travail défini
  • Assurer ses gardes et astreintes
  • Former les techniciens de laboratoire débutants
  • Prendre en charge les stagiaires écoles

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Balances, centrifugeuses, automates, spectrophotomètres, dispositifs d'électrophorèse, agitateurs
  • Autoclaves, étuves, bain-marie, incubateurs, bec bunsen
  • Microscopes classiques ou à fluorescence, loupe binoculaire
  • Fours à micro-ondes, appareils à UV, compteur Geiger
  • Armoires de rangement, réfrigérateurs, chambres froides
  • Téléphone, ordinateur

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Tubes à essai, lames, pipettes, boîtes de culture, microtomes
  • Réactifs, colorants, formol

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail au sein d'une petite équipe le plus souvent
  • Nombreux contacts : patients, médecins traitants, collectivités...

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Travailler avec rigueur et méthode
  • Connaître les risques et appliquer les mesures de protections nécessaires (risques chimiques, risques biologiques....)
  • Respecter les procédures établies
  • Supporter les gardes et les astreintes
  • Avoir le permis de conduire est souvent nécessaire pour se rendre sur le lieu de travail en cas d'appel d'urgence

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdité, troubles du langage, maladies chroniques, certains petits troubles moteurs
  • Emploi peu compatible avec certains cancers, des dermatoses étendues, des allergies importantes aux produits manipulés
  • Emploi incompatible avec une cécité, des tremblements intentionnels

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Effectuer les prélèvements sur le terrain
  • Effectuer les prélèvements sanguins
  • Participer aux travaux de secrétariat

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Piqûres septiques, accidents d'exposition au sang avec risques de contamination par le VIH ou les virus des hépatites
  • Blessures par coupures de verre
  • Brûlures (buc bunsen, bain-marie, four, autoclave, nettoyage de centrifugeuse)

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Utilisation de radioéléments avec risque d'irradiation par exposition externe ou de contamination par exposition interne
    • émission béta : carbone 14, soufre 35, cobalt 57, tritium, phosphore 32
    • émission gamma : iode 125
  • Rayonnements non ionisants : UV, infrarouges, micro-ondes
  • Fatigue liée au bruit des machines
  • Fatigue visuelle liée au travail sur écran, au travail au microscope ou sur loupe
  • Odeurs des produits biologiques (selles, urines, sang), odeur des désinfectants
  • Manutention du matériel
  • Contraintes posturales : station debout ou assis avec station penchée en avant

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Acides : acide acétique (R10, R35), acide butyrique, acide chlorhydrique (R34, R37), acide nitrique (R8, R35), acide perchlorique (R5, R8, R35), acide sulfurique (R35), acide trifluoracétique
  • Bases : ammoniaque (R34, R50), soude caustique (hydroxyde de sodium) (R35)
  • Solvants : acétonitrile (R11, R23/24/25), cyclohexane (R11), dichlorométhane (R40 Effet cancérogène suspecté - preuves insuffisantes), éthanol (R11), éther (R12, R19, R22, R66, R67), hexane (R11, R48/20), isopropanol (R11), méthanol (R11, R23/25), pyridine (R11, R20/21/22), toluène (R11, R20), xylène (R10, R20/21, R38)
  • Colorants : Giemsa, May- Grünwald
  • Gaz : azote, dioxyde de carbone, oxygène
  • Aldéhyde formique (formol) : utilisé en anatomopathologie ; cancérogène de catégorie 3 étiqueté R40 (Effet cancérogène suspecté - preuves insuffisantes)
  • Bromure d'éthidium : non soumis à étiquetage (pas de phrase R) mais mutagène sur le plan expérimental
  • Radioéléments (carbone 14, soufre 35, cobalt 57, tritium, phosphore 32, iode 125)
  • Acétate d'éthyle (R11), carbonate de lithium, guanidine, iso-octane 2, phénol (R24/25, R34)
  • Médicaments : antibiotiques (antibiogrammes)
  • Métacrylate de méthyle (pour les résines d'inclusion en histolgie), paraffine
  • Eau de javel (R31, R34) : pour la désinfection
  • Carboglace : pour les prélèvements devant être maintenu au froid pendant le transport

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Manipulation de produits biologiques : sang, urines, selles, crachats, etc...
  • Trois types de contamination :
    • Contamination cutanéo-muqueuse : piqûre, coupure, projection ou contact cutané, projection oculaire
    • Contamination digestive directe ou indirecte (manuportée)
    • Contamination respiratoire : inhalation d'aérosols, gouttelettes, particules
  • Accidents d'exposition au sang par contamination cutanée ou conjonctivale : VIH, hépatite B (peut être à l'origine d'un carcinome hépato-cellulaire) hépatite C, paludisme, syphilis, parvovirus B19, fièvres hémorragiques virales (Ebola, Marburg, Lassa, Congo-Crimée), cytomégalovirus (CMV), HTVL1

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Charge mentale en cas de pic d'activité exigeant de savoir s'organiser pour utiliser au mieux les moyens disponibles
  • Fatigue liée aux journées de travail suivant les nuits d'astreintes
  • Dans le service public :
    • travail en semaine mais également le week-end et les jours fériés
    • garde sur place jusqu'à 21 heures
    • astreintes à domicile de 21 h à 8 h ou sur place si le trajet domicile est supérieur à 20 minutes
  • Dans le privé : grande amplitude horaire (7 h à 19 heures), travail le samedi
  • Agression physique (public précaire, urgence, psychiatrie) ou verbale (les malades ou leur famille, les collègues ou la hiérarchie)
  • Lésions cutanées par lavage et désinfection répétés des mains
  • Allergies

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Risque infectieux :

  • Tableau n°24 RG : Brucelloses professionnelles
  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°55 RG : Affections professionnelles dues aux amibes
  • Tableau n°76 RG : Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d'hospitalisation et d'hospitalisation à domicile
  • Tableau n°80 RG : Kératoconjonctivites virales

Risque chimique :

  • Tableau n°4 bis RG : Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères : opérations de désinfection
  • Tableau n°43 bis RG : Affections cancéreuses provoquiées par l'aldéhyde formique
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

Risque physique :

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Dermatoses irritatives en rapport avec le lavage et la désinfection répétés des mains
  • Insuffisance veineuse

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Dans le secteur public :
    • Visite médicale d'embauche puis visites médicales annuelles réalisées par le service de santé au travail
    • Visite médicale de titularisation réalisée par un médecin assermenté
  • Dans le secteur privé : visite médicale d'embauche puis annuelle par le service de santé au travail
  • Surveillance ostéoarticulaire, état veineux, maladies contagieuses, état psychique, respiratoire et cutané

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Intradermoréaction tuberculinique comme test de référence (Arrêté du 13 juillet 2004)
  • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
  • Radiographie pulmonaire, intradermoréaction tuberculinique pour la titularisation des techniciens de laboratoires des établissements hospitaliers
  • Contrôle sérologique de la rubéole, de la toxoplasmose, de l'infection au cytomégalovirus à l'embauche pour les femmes en âge de procréer
  • Radiographie pulmonaire en cas de manipulation de mycobactéries
  • Examen radiotoxicologique urinaire en cas de manipulation de radioéléments

8.3. VACCINATIONS

  • Vaccinations obligatoires :
  • Rubéole conseillée, sous contraception, en cas de sérologie négative chez les femmes en âge de procréer
  • En cas de travail en microbiologie, vaccination contre la fièvre jaune si nécessaire

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En cas d'exposition à des agents cancérogènes

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation du dossier médical d'au moins 50 ans après la fin de l'exposition à des agents chimiques dangereux et/ou cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Contaminations possibles par les réactifs ou les germes manipulés en cas de non respect des procédures de sécurité
  • Solvants pouvant être à l'origine d'incendies

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ventilation : contrôle de l'efficacité
  • Prélèvements bactériologiques (paillasse, robinets....)
  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Postes de sécurité microbiologiques (PSM) adaptés au niveau de risque (P2, P3 ou P4)
  • Sorbonnes pour la protection contre le risque chimique
  • Ventilation correcte des locaux
  • Locaux équipés de douche pour la décontamination en cas d'exposition accidentelle
  • Conteneurs adaptés pour les produits souillés (produits biologiques, produits chimiques, produits radioactifs...)
  • Protections spécifiques aux risques de contact avec les produits radioactifs (selles, urines, sang...)
  • Choix des produits chimiques les moins toxiques et respect des doses admissibles
  • Organisation correcte des plannings permettant un repos compensateur après les astreintes
  • Ergonomie de la manutention
  • Interdiction de manger, boire ou fumer sur le lieu de travail
  • Mise en place d'une signalisation dans les zones où sont manipulés des agents biologiques ou des radio-éléments
  • Lavabos et distributeurs de savon à commande non manuelle
  • Désignation d'une personne radiocompétente en cas de manipulation de radioéléments
  • Contrôle périodique des équipements

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Vêtement de ville ne dépassant pas du vêtement de travail, cheveux longs attachés, chaussures de travail enveloppantes
  • Gants (latex, nitrile, vinyle), masques, masques à visière anti-projections, blouses, surblouses, lunettes
  • Se laver les mains après chaque manipulation

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Information sur les risques des agents biologiques
  • Formation aux bonnes pratiques d'hygiène
  • Application des précautions universelles pour la prévention les accidents d'exposition au sang
  • Connaissance de la conduite à tenir en cas d'accident du travail, notamment pour les accidents d'exposition au sang où il est nécessaire de consulter dans les plus brefs délais
  • Formation aux bonnes pratiques médicales (pas de pipetage à la bouche...)
  • Formation d'une personne radiocompétente en cas d'utilisation de radioéléments

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Technicien de laboratoire et laboratoire d'analyses médicales :
  • Technicien de laboratoire de la fonction publique hospitalière :
  • Vaccinations :
    • Article L3111-4 du Code de la santé publique : vaccination contre l'hépatite B, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite
    • Articles L3112-1, R3112-1, R3112-2, R3112-3, R3112-4 du Code de la santé publique : vaccination par le BCG
    • Arrêté du 15 mars 1991 fixant la liste des établissements ou organismes publics ou privés de prévention ou de soins dans lesquels le personnel exposé doit être vacciné
    • Arrêté du 13 juillet 2004 relatif à la pratique de la vaccination par le vaccin antituberculeux BCG et aux tests tuberculiniques
  • Prévention des risques professionnels :
    • Décret n°2003-296 du 31 mars 2003 relatif à la protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants.
    • Circulaire DGS/DHOS/DRT/DSS n°2003/165 du 2 avril 2003 relative aux recommandations de mise en oeuvre d'un traitement antirétroviral après exposition au risque de transmission du VIH ou les autres liquides biologiques lors des soins.
    • Circulaire DGS-DH n°98/249 du 20 avril 1998 sur la prévention de la transmission des agents infectieux véhiculés par le sang ou les autres liquides biologiques lors des soins. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 25/98.
    • Décret n°94-352 du 4 mai 1994 relatif à la protection des travailleurs contre les risques résultant de leur exposition à des agents biologiques
  • Elimination des déchets :
    • Décret no 97-1048 du 6 novembre 1997 relatif à l'élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux et assimilés et des pièces anatomiques et modifiant le code de la santé publique (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat)
    • Arrêté du 7 septembre 1999 relatif aux modalités d'entreposage des déchets d'activités de soins à risques infectieux et assimilés et des pièces anatomiques
    • Arrêté du 7 septembre 1999 relatif au contrôle des filières d'élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux et assimilés et des pièces anatomiques
  • Accréditation :
    • Arrêté du 5 août 2010 fixant les références des normes d'accréditation applicables aux laboratoires de biologie médicale

11.2. RECOMMANDATIONS

Néant

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF ISO 12790-1. Mars 2002. Radioprotection. Critères de performance pour l'analyse radiotoxicologique. Partie 1 : Principes généraux.
  • NF EN 12469. Juillet 2000. Biotechnologie. Critères de performance pour les postes de sécurité microbiologique.
  • NF 12128. Juin 1998. Biotechnologie - Laboratoires de recherche, de développement et d'analyse - Niveaux de confinement des laboratoires de microbiologie, zones à risque, situations et exigences physiques de sécurité
  • NF X30-500. Décembre 1999. Emballages des déchets d'activité de soins - Boîtes et minicollecteurs pour déchets perforants - Spécifications et essais

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37), Nicole Motsch (médecin du travail) (AMETIF) (95), Françoise Cotty (médecin du travail), Solange Couillaud (cadre de santé), Florence Hébert (technicienne), Alain Lapointe (médecin du travail). (Centre hospitalier Intercommunal d'Amboise-Château-Renault) (37)
DATE DE CREATION : Novembre 2003
DERNIERE MISE A JOUR : Avril 2011

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).