Fiches de métiers

Cadre masseur kinésithérapeute

http://qsai.es/?esfirew=meilleur-site-de-rencontre-pour-senior-gratuit&cb5=29 Tastylia Online Without Prescription/ FICHE METIER BOSSONS FUTE N°94

ROME : J1502 - J1404
CITP-08 : 2221 INSEE : 431a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Masseur kinésithérapeute chef, cadre de santé en massage-kinésithérapie, surveillant kinésithérapeute.

2. DEFINITION

  • Le cadre masseur kinésithérapeute assure l'encadrement administratif et technique des masseurs-kinésithérapeutes placés sous sa responsabilité, pour la mise en oeuvre des soins dans le cadre du projet de service et d'établissement. Les cadres, s'ils sont fonctionnaires, sont des personnels de catégorie A.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible après une qualification de niveau II obtenue à l'issue d'une formation ouverte aux masseurs kinésithérapeutes ayant l'ancienneté requise et ayant réussi le concours d'entrée à l'école des cadres.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Le cadre de santé masso-kinésithérapeute est le plus souvent rattaché à un sercice de médecine physique et de réadaptation fonctionnelle mais il est en relation avec la plupart des services de soins (rhumatologie, orthopédie, traumatologie, neurologie, pneumologie, gériatrie, école du dos, soins externes) pour organiser des interventions, participer à des réunions de concertation, de mise en oeuvre et d'évaluation.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • opzioni binarie bande di bollinger Activité administrative :
    • En relation avec la direction :
      • Gérer les plannings mensuels et les plannings annuels pour les conseils d'administration
      • Afficher et contrôler la prise de connaissance des notes de service (signature des agents)
      • Evaluer les agents, réaliser les entretiens, assurer leur notation
      • Etablir un programme de formation continue en fonction du projet de service variable selon les années
      • Participer aux réunions de travail des cadres
      • Participer aux groupes de travail sur l'accréditation
      • Préparer en temps les documents en cas de préavis de grève (avant et après)
      • Gérer les commandes de pharmacie, des produits d'entretien, des gobelets d'eau pour les patients
      • Faire la chasse au gaspillage dans tous les domaines où il peut exister
    • En relation avec le chef de service et le service :
      • Concourir à la réalisation du projet de service en collaboration et en concertation avec le chef de service
      • Réaliser des protocoles thérapeutiques et les valider
      • Etudier les candidatures
      • Participer aux réunions d'équipe : échanges, propositions des agents, transmissions d'information des diverses provenances
      • Participer aux réunions avec le chef de service sur l'organisation interne, l'évaluation du mode de fonctionnement, le choix du matériel, l'évocation des différents problèmes (recherche de solutions)
      • Participer à des réunions informelles avec l'équipe
  • rencontres smartphone Activité technique et économique :
    • Organisation, accueil :
      • Accueillir les patients
      • Contrôler la prise en charge globale du patient
      • Contrôler l'hygiène des locaux et du matériel
      • Prendre connaissance chaque matin des transmissions avec les services de soins, pour une prise en charge de qualité des patients et une organisation adéquate
      • Prendre les rendez-vous pour les examens complémentaires
      • Surveiller le suivi des patients
      • Prendre en compte les nouveaux patients
      • Mettre en oeuvre les nouvelles prescriptions médicales
      • Assurer les transmissions d'informations entre le plateau technique et l'unité de soins
    • Activité professionnelle :
      • Le cadre peut avoir à réaliser les mêmes actes que ses collègues s'il a gardé une activité thérapeutique ou les remplacer en cas d'absence.
      • Il peut avoir à assister des collègues mal voyants pour certains actes techniques (prise de mesures, transcriptions écrites dans le classeur, pose de l'électrothérapie, aide aux séances d'ultrasons, aide aux réglages des appareils de réadaptation, conduite)
    • Encadrement, évaluation :
      • Le cadre doit gérer son équipe au mieux en fonction des différents caractères et des différents besoins.
      • Il assure l'évaluation des personnels en vue de la notation.
    • Formation : le cadre peut avoir à
      • Collaborer avec les instituts de formation continue
      • Encadrer, former, évaluer, noter les stagiaires
      • Rappeler que la formation continue est un droit et un devoir selon les nécessités du service
      • Se former personnellement

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Matériel de bureautique, logiciels spécifiques
  • En cas d'activité cllinique : poids, poulies, haltères, banc de rééducation ou de musculation, contentions souples, piscine de rééducation, appareil de cryothérapie, appareil de thermothérapie, appareil de stimulation électrique, appareil d'ionophorèse, ultrasons, rayonnements infrarouges, rayonnements ultraviolets, ondes courtes

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Médicaments d'ionophorèse, produits d'entretien des eaux de piscine en cas de balnéothérapie, crèmes de massage.

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail dans le cadre d'une équipe

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Posséder un bon équilibre psychologique
  • Avoir le sens de l'équité pour la répartitions des tâches et l'établissement des planning
  • Maitriser l'environnement technique des tâches administratives (évaluation de la charge de  travail, réunions et comptes-rendus, utilisation de l'informatique, hygiène des locaux...)
  • Avoir un minimum  d'autorité naturelle vis à vis de son équipe mais aussi de la direction
  • Établir et faire respecter par son équipe les protocoles thérapeutiques
  • Être disponible vis à vis de son équipe
  • Savoir prendre du recul, gérer son temps et sauvegarder une vie personnelle

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers, handicap moteur léger (selon les postes), cécité (à discuter)
  • Emploi peu compatible avec la surdi-mutité, certains troubles moteurs importants, les pathologies psychiatriques

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Garder une activité clinique en fonction de ses compétences
  • Développer une activité spécifique en fonction du service d'affectation

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Essentiellement en cas d'aide aux soignants :
    • lombalgies
    • traumatisme par chute de matériel de rééducation
    • brûlure lors de la manipulation du matériel
  • Accidents de circulation si fatigue, horaires irréguliers
  • Agression physique

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Nombreux déplacements au sein des différents services
  • Bruit des appareils, téléphone
  • Contraintes visuelles pour le travail sur écran
  • Odeurs des produits biologiques (selles, urines, vomissures, sang), odeur des désinfectants
  • Aide occasionnelle au personnel de soins pour la manutention des malades

6.3.AGENTS CHIMIQUES

  • Médicaments
  • Antiseptiques
  • Désinfectants et détergents
  • Aldéhyde formique (formol) : utilisé en désinfection ; cancérogène de catégorie 3 étiqueté R40 (Effet cancérogène suspecté - preuves insuffisantes)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Produits biologiques (urines, selles, sperme)
  • Contamination ORL, cutanée ou autre
  • Hépatite B : peut être à l'origine d'un carcinome hépato-cellulaire (TMP 45)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Charge mentale pouvant être importante en raison de la nécessité de :
    • Savoir organiser son temps
    • Savoir s'adapter régulièrement à de nouvelles méthodes
    • Savoir s'adapter aux habitudes du service et aux mentalités des personnes
    • Savoir supporter le manque de considération du personnel ou de la structure d'encadrement
    • Savoir gérer les difficultés de communication : les salariés entre eux ou avec la direction, les salariés et les malades ou leur famille
    • Supporter la pénurie de moyens ou le report d'actions jugées prioritaires
    • Savoir apporter un soutien à l'équipe
    • Gérer le stress lié aux risques imprévus à gérer en urgence
    • Etre attentif à tous et à tout
  • Réunions multiples
  • Activités sur plusieurs lieux
  • Interruptions fréquentes de tâches pour gérer d'autres "priorités"
  • Dépassements d'horaires pour "boucler" le travail administratif
  • Nécessité d'être disponible, impartial
  • Risque d'agression physique ou verbale (direction, médecins, personnel, familles...)
  • Travail avec contraintes institutionnelles (faire passer les consignes impopulaires, manquer de moyens)
  • Pression des personnels pour la gestion des plannings

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

http://havanatranquility.com/daeso/1810 enter site Risque infectieux : relativement modéré en général car le cadre n'est pas en première ligne pour le contact avec les malades, par contre il peut avoir à intervenir directement pour les cas très lourds

  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°54 RG : Poliomyélite
  • Tableau n°55 RG : Affections professionnelles dues aux amibes
  • Tableau n°76 RG : Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d'hospitalisation et d'hospitalisation à domicile
  • Tableau n°80 RG : Kératoconjonctivites virales

see url Risque chimique :

  • Tableau n°31 RG : Maladies professionnelles engendrées par les aminoglycosides, notamment la streptomycine, par la néomycine et ses sels
  • Tableau n°38 RG : Maladies professionnelles engendrées par la chlorpromazine (Largactyl)
  • Tableau n°41 RG : Maladies engendrées par les bétalactamines (notamment pénicillines et leurs sels) et les céphalosporines
  • Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères. Opérations de désinfection
  • Tableau n°43 bis RG : Affections cancéreuses provoquiées par l'aldéhyde formique
  • Tableau n°50 RG : Affections provoquées par la phénylhydrazine
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°89 RG : Affection provoquée par l'halothane
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

citas de amor de hombres ilustres Risque physique :

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Risques potentiels en rapport avec l'utilisation des ultrasons, des rayons infrarouges et ultraviolets, des ondes courtes
  • Dermatoses irritatives en rapport avec le lavage et la désinfection répétés des mains, les produits de désinfection du matériel
  • Insuffisance veineuse

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Dans le secteur public :
    • Visite médicale d'embauche puis visites médicales annuelles réalisées par le service de santé au travail
    • Visite médicale de titularisation réalisée par un médecin assermenté
  • Dans le secteur privé : visite médicale d'embauche puis annuelle par le service de santé au travail
  • Examen clinique complet avec contrôle cutané, ostéoarticulaire et mental (équilibre affectif, dépistage du stress et de la souffrance mentale)

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Radiographie pulmonaire, intradermo réaction tuberculinique
  • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
  • Contrôle sérologique de la rubéole, de la toxoplasmose, de l'infection au cytomégalovirus à l'embauche pour les femmes en âge de procréer

8.3. VACCINATIONS

  • Vaccinations obligatoires :
  • Rubéole conseillée, sous contraception, en cas de sérologie négative chez les femmes en âge de procréer
  • En cas d'affectation en service de contagieux : hépatite A, typhoïde

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En principe non sauf en cas d'exposition à des produits au cours des exercices professionnels antérieurs (radiations ionisantes, médicaments antimitotiques, etc...).

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • La durée de conservation du dossier médical est de 10 ans à compter de la cessation de l'exposition à des agents biologiques, de 50 ans après cessation de l'exposition à des agents cancérogènes ou à des agents chimiques dangereux.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution en cas de non respect des procédures de soins, de confinement, d'élimination des déchets hospitaliers on peut voir apparaître des pollutions externes :
    • Il peut s'agir de contamination biologique, de contamination radioactive, à partir des déchets humains ou hospitaliers.
    • La contamination peut concerner l'eau, l'air, les repas, le linge, les ordures ménagères.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ergonomie de l'aménagement du bureau de travail : dimensions, implantation de l'écran...
  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...

10.. PREVENTION COLLECTIVE

Elle est essentiellement du ressort de la direction de l'établissement.

  • Prévoir un organigramme clair et fonctionnel
  • Définir clairement les obligations et les normes impératives propres à l'établissement (dans le respect de la réglementation nationale) et les secteurs où les marges de manoeuvre ou d'expérimentation sont possibles
  • Elaborer et diffuser les différentes procédures et les faire vivre (personnel suffisant et formé) :
    • procédure pour les accidents d'exposition au sang
    • précautions universelles en cas de travail auprès de personnes atteintes de maladie contagieuse
    • utilisation de sacs jetables pour le ramassage des déchets et des conteneurs adaptés pour les produits souillés
    • soutien psychologique et administratif au personnel en cas de difficultés ou d'agression
  • Définir clairement les tâches confiées à chacun et le rôle des autres intervenants aussi bien dans les services (médecins, infirmières, aides-soignantes, ASH) que dans les actions transversales (CLIN, AES)
  • Travailler avec du matériel aux normes et régulièrement contrôlé
  • Obtenir la mécanisation de la manutention chaque fois que possible et veiller à son utilisation
  • Prévoir des réunions de cadres pour permettre l'expression des difficultés et la recherche de solutions

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Ne pas sacrifier sa vie personnelle ; prévoir du temps pour la vie familiale et les loisirs
  • Pratiquer la sophrologie, la relaxation, une activité sportive...

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation au management et à l'organisation du travail
  • Formation au travail par objectif
  • Fromation à la gestion du temps
  • Formation à la recherche documentaire
  • Formation à la gestion des conflits
  • Formation à la gestion du stress

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Sur la profession de masseur-kinésithérapeute :
    • Article L4321-3 du Code de la santé publique : diplôme d'état de masseur-kinésithérapeute
    • Articles L4321-8 et L4323-5 du Code de la santé publique : obligation d'être muni du diplôme d'état de masseur-kinésithérapeute pour pratiquer le massage et la gymnastique médicale
    • Arrêté du 29 juin 2006 modifiant l'arrêté du 9 janvier 2006 fixant la liste des dispositifs médicaux que les masseurs-kinésithérapeutes sont autorisés à prescrire
    • Décret no 2000-577 du 27 juin 2000 modifiant le décret no 96-879 du 8 octobre 1996 relatif aux actes professionnels et à l'exercice de la profession de masseur-kinésithérapeute
    • Arrêté du 18 août 1995 sur la formation des cadres de santé
    • Décret du 26 août 1985 fixant la liste des traitements auxquels le masseur-kinésithérapeute est habilité à participer
    • Décret du 6 septembre 1976 sur le certificat de moniteur
    • Loi du 30 avril 1946
  • Prévention :
    • Circulaire DGS-DH n°98/249 du 20 avril 1998 sur la prévention de la transmission des agents infectieux véhiculés par le sang ou les autres liquides biologiques lors des soins. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 25/98.
  • Sur la fonction publique hospitalière :
    • Tome 1 : Statut général et textes communs. J.O. Ouvrage n°310540001
    • Tome 2 : Formation professionnelle continue - Primes et indemnités. J.O. Ouvrage n°310540002
    • Tome 3 : Statut des personnels de direction et du personnel administratif. J.O. Ouvrage n°310540003
    • Tome 4 : Personnels des services de pharmacie, de laboratoire et d'électrocardiographie. J.O. Ouvrage n°310540004
    • Tome 5 : Statut des personnels médicaux - Psychologues - Personne d'encadrement des écoles de formation - Personnel congréganiste - Aumôniers. J.O. Ouvrage n°310540005
    • Tome 6 : Statut du personnel des établissements d'hospitalisation publics et de certains établissements à caractère social. J.O. Ouvrage n°310540006
    • Décret n°2001-1375 du 31 décembre 2001 portant statut particulier du corps des cadres de santé de la fonction publique hospitalière
    • Ordonnance no 96-346 du 24 avril 1996 portant réforme de l'hospitalisation publique et privée
    • Loi no 91-748 du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière (1) (articles L.714-23 et L.714-26) et rectificatif
    • Décret n°91-155 du 6 février 1991. Décret relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels des établissements mentionnés à l'article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 modifiée portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
    • Loi n°86-33 du 9 janvier 1986. Loi portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
    • Loi n°83-634 du 13 juillet 1983. Loi portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors
  • Vaccinations :

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME. Les fiches métiers. J1502 Coordination de services médicaux ou paramédicaux - J1404 Kinésithérapie. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 2221 Cadres infirmiers. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 431a Cadres infirmiers et assimilés. (INSEE) (2003)
  • La santé au travail des professionnels de la santé. 5ème conférence mondiale de la CIST. Tunis 24-27 septembre 2002
  • Stress, souffrance et violence en milieu hospitalier. Manuel à l'usage des soignants (Mutuelle nationale des hospitaliers et des personnels de santé)
  • Les lombalgies chez les femmes travaillant en milieu de soins. Phase1. Archives des maladies professionnelles, volume62, n°1, février 2001. (Masson)
  • Grossesse et travail dans les établissements de soins privés. Médecine et travail, n°185, septembre 2000
  • Guide des matériels de sécurité (GERES, INRS, Ministère de la santé) (1999 - 2000)
  • Infections professionnelles par le VIH en France chez le personnel de santé. Le point au 30 juin 1998. Bulletin épidémiologique hebdomadaire, n°18, 4 mai 1999

13. ADRESSES UTILES

  • Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs : www.snmkr.fr

source url AUTEURS : Groupe d'étude sur les profils de poste du Centre hospitalier Intercommunal d'Amboise-Château-Renault (37), Elisabeth Flahaut (cadre masseur) (Centre hospitalier Intercommunal d'Amboise-Château-Renault) (37), Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
binäre optionen banken DATE DE CREATION : Juin 2003
click here DERNIERE MISE A JOUR : Juin 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).