Fiches de métiers

Infirmier en psychiatrie

enter site FICHE METIER BOSSONS FUTE N°81

ROME : J1506 CITP-08 : 3221 INSEE : 431b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Néant.

2. DEFINITION

  • Sous l'autorité des cadres de santé, l'infirmier en psychiatrie assure, en collaboration avec les autres professionnels, la prévention et les soins auprès de malades mentaux. Il est amené à intervenir dans des structures d'accueil, de consultation, d'hospitalisation à temps plein ou à temps partiel.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi n'est maintenant accessible qu'aux titulaires d'un diplôme d'état d'infirmier obtenu après admission sur concours dans une école spécialisée et après 3 ans d'études.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce dans un hôpital public ou privé, une institution pour malades mentaux ; l'activité peut se faire en institution, à l'extérieur de la structure (CMP, CATTP) ou au domicile du patient.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • http://hongrie-gourmande.com/frensis/4486 Activités relationnelles :
    • Participer à la préparation de l'accueil des patients et de leur entourage
    • Proposer un environnement adapté au patient (chambre individuelle ou non, aménagement selon la pathologie, situation dans la service)
    • Présenter le service et remet le livret d'accueil
    • Participer aux entretiens d'accueil
    • Faire l'inventaire des effets personnels et des valeurs en présence du patient et d'un autre soignant et recueille les signatures
    • Participer aux repas thérapeutiques et aux activités avec le malade
    • Prendre contact avec les professionnels concernés pour recueillir des informations
    • Accueillir et faciliter l'intégration des nouveaux professionnels et des stagiaires
  • http://www.accomacinn.com/?falos=bin%C3%A4re-optionen-broker-vergleich-2016 Activités de soins :
    • Dans le cadre de son rôle propre l'infirmier accomplit les actes ou dispense les soins suivants, visant notamment à assurer le confort du patient et comprenant, en tant que de besoin, son éducation et celle de son entourage :
      • aide et soutien psychologique
      • relation d'aide thérapeutique
      • observation et surveillance des troubles du comportement
      • entretien d'accueil et d'orientation
      • organisation et animation d'activités à visée thérapeutique
    • L'infirmier est habilité à accomplir sur prescription médicale, qui, sauf urgence, doit être écrite, qualitativement et quantitativement, datée et signée, les actes ou soins infirmiers suivants :
      • entretien individuel à visée psychothérapique
      • participation au sein d'une équipe pluridisciplinaire aux techniques de médiation à visée psychothérapique
    • L'infirmier est habilité à accomplir sur prescription médicale écrite, qualitativement et quantitativement, datée et signée, les actes ou soins infirmiers suivants, à condition qu'un médecin puisse intervenir à tout moment :
      • enveloppements humides d'indication psychiatriques (packs)
    • L'infirmier participe en présence d'un médecin à l'application des techniques suivantes :
      • sismothérapie, électrochocs
  • http://www.idfopoitiers.fr/maskoer/506 Activités administratives :
    • Planifier les dates d'entrée (si possible)
    • Tenir à jour les mouvements (entrées et sorties de patients)
    • Recueillir les données nécessaires au projet thérapeutique auprès du patient, de la famille et des professionnels concernés
    • Observer, surveiller, noter le comportement des patients
    • Tenir à jour le dossier de soins infirmiers
    • Planifier les soins et les activités thérapeutiques
    • Renseigner les familles
    • Informer les autres professionnels du secteur sur la prise en charge du patient et l'organisation du service
    • Participer aux réunions d'évaluation de la prise en charge soignante de service : synthèses, réunions de travail, études de dossiers
    • Participer aux réunions avec les patients : réunions soignants/soignés, réunions du Club, réunions ponctuelles d'information (incidents divers, événements, décès)
    • Participer à la planification et à l'évaluation de l'organisation des soins : Conseil de service, réunions institutionnelles, réunions d'équipes d'unités
    • Etre référent d'un ou de plusieurs patients
  • enter site Autres activités :
    • Participer à des activités sectorielles : accueil et consultation en CMP ou dans ses annexes, effectuer des visites à domicile.
    • Participer aux activités de l'équipe pluridisciplinaires notamment en animant des activités thérapeutiques sur prescription médicale et avec l'accord du patient à l'extérieur de l'établissement
    • Favoriser la communication et la relation avec le patient, entre les patients, avec les familles
    • Travailler en réseau avec les acteurs du secteur sanitaire, économique et social (téléphone, courrier, rencontres.)
    • Déléguer et encadrer les aides-soignants du service
    • Accueillir, encadrer, évaluer les stagiaires infirmiers, les aides-soignants
    • Participer à la commission formation, intervenir comme formateur dans différentes structures
    • Doit respecter le règlement intérieur
    • Est soumis au secret professionnel

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Electrochocs

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Médicaments, seringues et aiguilles, désinfectants

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Le travail s'effectue dans le cadre d'une équipe avec des personnes en souffrance physique et/ou mentale.
  • Cependant l'infirmier peut être amené à travailler de façon isolée au domicile des particuliers.
  • Le travail nécessite un travail de partenariat avec les professionnels des secteurs social, médical et économique.

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir le permis de conduire pour les affectations en extérieur
  • Avoir la capacité physique d'exercer les tâches demandées : contention de patients violents, nombreux déplacements …
  • Posséder un bon équilibre psychologique
  • Avoir le sens de l'observation et de l'intuition dans le suivi des patients
  • Pouvoir suivre plusieurs personnes en même temps
  • Être respectueux des personnes confiées
  • Savoir s’organiser dans l’espace et dans le temps
  • Travailler  avec autonomie dans le cadre d'une équipe
  • Respecter les protocoles de soins
  • Prendre des initiatives à bon escient

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers, handicap moteur léger (selon les postes)
  • Emploi peu compatible avec la cécité, certains troubles moteurs importants, les pathologies psychiatriques

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Affectation dans des services spécialisés

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Piqûres septiques, accidents d'exposition au sang
  • Lombalgies
  • Accidents de circulation si fatigue, horaires irréguliers
  • Agression physique : griffures, morsures, coups, projections d'objets

6.2.AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Nombreux déplacements dans l'établissement
  • Nombreux déplacements à l'extérieur si travail au domicile des particuliers
  • Agression par les patients
  • Plaintes des malades, cris
  • Odeurs des produits biologiques (selles, urines, vomissures, sang), odeur des désinfectants
  • Manutention des malades, manutention de matériel
  • Contraintes posturales : station debout

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Médicaments
  • Désinfectants

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Toutes les contaminations hospitalières
  • Hépatite B : peut être à l'origine d'un carcinome hépato-cellulaire (TMP 45)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Charge mentale pouvant être importante et nécessitant de :
    • Savoir organiser son temps pour gérer plusieurs malades en même temps, recevoir des consignes de plusieurs personnes à la fois
    • Savoir s'adapter régulièrement à de nouveaux malades en cas de rotation périodique
    • Gérer les difficultés de communication avec la personne en souffrance
    • Supporter le contact avec la maladie, le handicap, la souffrance et la mort
    • Savoir supporter le manque de considération de la personne aidée, de sa famille ou de la structure d'encadrement
    • Gérer le stress lié au risque imprévu à gérer en urgence (accident de la personne aidée, fugue, malaise ou mort subite)
    • Souffrance mentale liée aux difficultés à concilier les exigences déontologiques (apporter la meilleure prise en charge possible) et les exigences administratives (toujours plus, toujours plus vite, avec moins de moyens)
  • Travail de nuit, travail en 2X8, travail le week-end
  • Horaires variables selon les besoins du service :
    • 6 h 30 - 12 h ou 13 h 30 - 21 h
    • 9 h - 16 h 30 ou horaires de journée débutant entre 7 h et 12 h
    • horaires de nuit de 20 h 45 à 6 h 45
  • Mobilité entre les diverses structures du service
  • Déplacements nécessitant le permis de conduire VL
  • Agression physique ou verbale
  • Contraintes institutionnelles : poids des hiérarchies différentes et pas forcement convergentes

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

http://nlst-usa.com/?trere=ما-هى-iq-option S.r.l. - 1, Via Grota Del Diau Zot - Monfalcone - GO - Esportatori ed importatori - Leggi le recensioni degli utenti Risque infectieux : relativement limité

  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°54 RG : Poliomyélite
  • Tableau n°55 RG : Affections professionnelles dues aux amibes
  • Tableau n°76 RG : Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d'hospitalisation et d'hospitalisation à domicile
  • Tableau n°80 RG : Kératoconjonctivites virales

http://sumarplant.ro/franciye/976 Risque chimique : potentiel

  • Tableau n°31 RG : Maladies professionnelles engendrées par les aminoglycosides, notamment la streptomycine, par la néomycine et ses sels
  • Tableau n°38 RG : Maladies professionnelles engendrées par la chlorpromazine (Largactyl)
  • Tableau n°41 RG : Maladies engendrées par les bétalactamines (notamment pénicillines et leurs sels) et les céphalosporines
  • Tableau n°50 RG : Affections provoquées par la phénylhydrazine
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

http://poloclubmiddennederland.nl/images/stories/kediri.php.phpgif?rf Risque physique :

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Dépression nerveuse, stress, angoisse, culpabilisation, démotivation, variation de poids, alcoolisme, tabagisme, stupéfiants
  • Dermatoses irritatives en cas lavages fréquents des mains
  • Insuffisance veineuse

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Dans le secteur public :
    • Visite médicale d'embauche puis visites médicales annuelles réalisées par le service de santé au travail
    • Visite médicale de titularisation réalisée par un médecin assermenté
    • Compatibilité de l'état de santé avec l'aptitude à la conduite pour les infirmiers effectuant des déplacements
  • Dans le secteur privé : visite médicale d'embauche puis annuelle par le service de santé au travail
  • Surveillance ostéoarticulaire, état veineux, maladies contagieuses, état psychique, respiratoire et cutané

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Radiographie pulmonaire, intradermo réaction tuberculinique
  • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
  • Contrôles sérologiques de la rubéole, de la toxoplasmose, de l'infection au cytomégalovirus à l'embauche pour les femmes en âge de procréer conseillés

8.3. VACCINATIONS

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation de 10 ans minimum

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • L'absence de personnel pour assurer le suivi en externe des patients psychiatriques fait courir potentiel à la collectivité (suicide, agression...).

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Etude du poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Organisation correcte des plannings
  • Groupes de parole pour la gestion du stress et des urgences
  • Soutien psychologique en cas d'agression
  • Conteneurs adaptés pour les produits souillés
  • Elaboration d'une procédure pour les accidents d'exposition au sang
  • Ergonomie de la manutention

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Gants, masques, blouses si nécessaire

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation à l'accompagnement des malades et de leur famille et à la relation d'aide
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation à l'encadrement et à la délégation

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Fonction d'infirmier :
    • Arrêté du 13 avril 2007 fixant la liste des dispositifs médicaux que les infirmiers sont autorisés à prescrire.
    • Décret n° 2005-1605 du 19 décembre 2005 relatif aux conditions d'exercice de la profession d'infirmier ou d'infirmière et modifiant le code de la santé publique (partie réglementaire)
    • Décret n° 88-1077 du 30 novembre 1988 portant statuts particuliers des personnels infirmiers de la fonction publique hospitalière.
    • Loi n° 78-615 du 31 mai 1978 modifiant les articles L. 473, L. 475 et L. 476 du code de la santé publique relatifs à la profession d'infirmier ou d'infirmière et l'article L. 372 de ce code, relatif à l'exercice illégal de la profession de médecin.
  • Prévention :
    • Circulaire DGS-DH n°98/249 du 20 avril 1998 sur la prévention de la transmission des agents infectieux véhiculés par le sang ou les autres liquides biologiques lors des soins. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 25/98.
  • Vaccinations :
  • Fonction publique hospitalière :
    • Tome 1 : Statut général et textes communs. J.O. Ouvrage n°310540001
    • Tome 2 : Formation professionnelle continue - Primes et indemnités. J.O. Ouvrage n°310540002
    • Tome 5 : Statut des personnels médicaux - Psychologues - Personne d'encadrement des écoles de formation - Personnel congréganiste - Aumôniers. J.O. Ouvrage n°310540005
    • Tome 6 : Statut du personnel des établissements d'hospitalisation publics et de certains établissements à caractère social. J.O. Ouvrage n°310540006
    • Loi n°86-33 du 9 janvier 1986. Loi portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
    • Loi n°83-634 du 13 juillet 1983. Loi portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors.
  • Conduite :
    • Arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée (fichier pdf 307 Ko).

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Guide des matériels de sécurité (GERES, INRS, Ministère de la santé)

11.3. NORMES

Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. J1506 Soins infirmiers généralistes. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 3221 Personnel infirmier (niveau intermédiaire. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 431b Infirmiers psychiatriques. (INSEE) (2003)
  • Stress, souffrance et violence en milieu hospitalier. Manuel à l'usage des soignants (Mutuelle nationale des hospitaliers et des personnels de santé)
  • Les lombalgies chez les femmes travaillant en milieu de soins. Phase1. Archives des maladies professionnelles, volume62, n°1, février 2001. (Masson)
  • Travailler la nuit en 8, 10 ou 12 heures à l'hôpital. Archives des maladies professionnelles, volume 61, octobre 2000. (Masson)
  • Grossesse et travail dans les établissements de soins privés. Médecine et travail, n°185, septembre 2000
  • Infections professionnelles par le VIH en France chez le personnel de santé. Le point au 30 juin 1998. Bulletin épidémiologique hebdomadaire, n°18, 4 mai 1999
  • Manutention des personnes malades et à mobilité réduite. Manuel de l'animateur. Editions INRS ED 823. (INRS)

13. ADRESSES UTILES

cs go start options AUTEURS : Monsieur Derouet (infirmier-chef) (Centre hospitalier Intercommunal d'Amboise-Château-Renault) (37), Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
follow url DATE DE CREATION : Avril 2003
single calbe DERNIERE MISE A JOUR : Juin 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).