Fiches de métiers

   

Vous êtes professionnels de santé, universitaires,préventeurs ? Rejoignez la communauté Bossons Futé

         Un réseau pluridisciplinaire de rencontres et d’échanges

    Notre mission ? Renforcer la culture de la prévention

                                                                                                       

Opticien lunetier

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°52

ROME : J1405 CITP-08 : 2267 INSEE : 433b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Opticien lunetier détaillant, opticien optométriste.

2. DEFINITION

  • L'opticien-lunetier réalise sur prescription médicale, adapte, délivre et répare les lunettes ou les lentilles destinées à corriger les défauts visuels. Il peut assurer l'éducation des clients, notamment pour l'apprentissage du port de lentilles.
  • Dans certains cas, l'opticien-optométriste évalue personnellement les capacités visuelles du client, détermine la correction nécessaire et la réalise.
  • L'opticien peut vendre également des fournitures d'optique (loupes, jumelles, lunettes de protection, produits d'entretien).
  • L'opticien peut assurer la gestion du magasin.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • La possession d’un diplôme n’est plus nécessaire pour détenir et gérer un point de vente de lentilles ou de verres correcteurs (magasin d’optique-lunetterie, succursales, rayon d’optique-lunetterie). Toutefois, la présence d’un opticien diplômé est obligatoire dans ce même point de vente. 
  • Les diplôme reconnus sont des diplômes de niveau 5
    • Brevet de technicien supérieur d'opticien-lunetier
    • Brevet professionnel d'opticien-lunetier
    • Brevet d'une école nationale professionnelle section d'optique-lunetterie
    • Certificat d'études de l'école des métiers d'optique
  • Il existe d'autres diplômes dans cette spécialité
    • Bac Pro Optique Lunetterie pour être assistant 
    • Des  formation en optométrie de niveau 6 (bac +3)
      • Licence professionnelle
      • CQP opti-vision
    • Des formations de niveau bac + 5 et au delà 
      • MBA stratégies commerciales et marketing optique et santé
  • Il existe une possibilité de qualification dans le cadre de la validation des acquis de l'expérience (VAE).

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Boutique de ville ou de galerie marchande.
  • En atelier

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Prendre connaissance de la prescription médicale
  • Prendre les mesures nécessaires à la réalisation de l'appareillage (bilan de la vision, mesures optométriques)
  • Adapter ou contrôler l'adaptation des lentilles cornéennes (lentilles de contact) au client
  • Fabriquer ou commander les lentilles nécessaires (verre optique ou de contact) et vérifier la livraison
  • Présenter des montures au client et le guider dans son choix
  • Assembler et monter les lunettes
  • Ajuster les verres sur le client
  • Effectuer la réparation des lunettes et des appareils d'optique
  • Faire du travail administratif pour le client : encaissement des factures, imprimés pour la sécurité sociale et les mutuelles

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Ecran, loupe, meules, fraiseuses, presses, machines à polir, à adoucir, à colorer, frontofocomètre, chaufferettes
  • Pupillomètre pour relever l’écart entre les yeux d’un client cette mesure est essentielle car elle va permettre d’adapter parfaitement le centrage des verres
  • Colonne de prise de mesure qui permet de prendre des mesures plus complètes que le pupillomètre pour réaliser des verres plus précis et mieux les ajusté au clients
  • Palpeuse elle mesure et enregistre la forme d’un verre en palpant monture ou le verre en lui-même cela permet ensuite de tailler le verre a la bonne forme et de manière très précise

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Métaux et alliages : maillechort, titane, palladium, ruthénium, or
  • Plastiques : acétate de cellulose, nylon, polyamides
  • Verres minéraux et organiques
  • Solvants

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Contact avec le public, pédagogie pour l'apprentissage du port des lentilles

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une bonne vision de près (montage, ajustement)
  • Effectuer des gestes précis en vue d’un travail minutieux
  • Travailler debout ou assis pour la vente en magasin, assis pour la taille des verres et le montage des lunettes
  • Avoir du sens artistique (conseils aux clients..)
  • Avoir un bon contact avec la clientèle

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers, certains petits troubles moteurs
  • Emploi peu compatible avec des troubles de la parole et/ou de l'audition
  • Emploi incompatible avec une cécité

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Travail administratif de gestion du magasin
  • Optométrie
  • Vente d'accessoires et d'articles non médicaux

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Blessures par instruments (coupure, piqure et brûlure)
  • Projection de poussières de verre
  • Risque électrique
  • Risque d’incendie
  • Risque de chute de plain-pied et/ou avec dénivellation
  • Risque psychosociaux lié agressions verbales et physiques

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail debout avec piétinement pour la présentation des montures
  • Lumière artificielle permanente
  • Travail sur écran (fatigue visuelle et contractures rachidiennes)
  • Travail sous loupe
  • Manutention pour le rangement des produits
  • Bruit des meuleuses

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Poussières de verres organiques ou minéraux, solvants, colles, silice, alcool, désinfectants

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Lunettes pouvant être sales apportées pour réparation entretien

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Exigence de rapidité dans certaines chaînes
  • Disponibilité et écoute de la clientèle pouvant entrer en conflit avec l'exigence de rentabilité
  • Travail le samedi, nocturne possible

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Exceptionnellement :

  • Tableau n°1 RG : Affections dues au plomb et à ses composés
  • Tableau n°15 RG : Affections provoquées par les amines aromatiques, leurs sels et leurs dérivés notamment hydroxylés, halogénés, nitrés, nitrosés et sulfonés
  • Tableau n°25 RG : Affections consécutives à l'inhalation de poussières minérales renfermant de la silice cristalline (quartz, cristobalite, tridymite), des silicates cristallins (kaolin, talc), du graphite ou de la houille
  • Tableau RG 57 : affections péri-articulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°61 RG : Maladies professionnelles provoquées par le cadmium et ses composés
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Fatigue visuelle, contractures rachidiennes

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. REGLEMENTATION

8.2. CONTENU 

  • 8.2.1. Suivi médical. Il s'agit d'un suivi individuel simple sauf en cas d'exposition au plomb qui nécessite un suivi individuel renforcé  
  • 8.2.2. Examens complémentaires en fonction de l'étude de poste et de l'analyse des risques 
  • 8.2.3. Vaccinations en fonction des recommandations de l'OMS
    • BCG, DTPolio, hépatite B, Covid pour les personnes intervenant auprès de malades
  • 8.2.4. Suivi post professionnel : en cas d'exposition à la silice
  • 8.2.5. Dossier médical
    • Conservation 50 ans en cas d'exposition à des produits cancérogènes
    • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical dans les autres cas mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.
    • A intégrer éventuellement dans le DMP

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas à priori.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs, gaz, poussières ; voir VLEP (article R4412-149 du code du travail)
  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Ergonomie du poste de travail
  • Ventilation : contrôle de l'efficacité
  • Hygrométrie
  • Bruit ambiant 

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

Technique

  • Ergonomie des poste de travail
  • Meulage à l'humide
  • Aspiration des poussières
  • Capotage des meules
  • Eclairage adapté
  • Siège ergonomique

Organisationnelle

  • Contrôle régulier de l’efficacité de la ventilation
  • Maintenance et vérification annuelle des extincteur (formation incendie)
  • Respect des pause avec alternance de taches lors du travail sur les machines

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de gants pour la réparation et l'entretien des lunettes
  • Protection auditive pour le travail sur meuleuse

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Aux risques professionnels
  • A l'accueil des clients

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Directive européenne

  • Directive 93/42/CEE sur les dispositifs médicaux. 

Code de la santé publique

France compétence - RNCP (Répertoire national des certification professionnelle)

11.2. RECOMMANDATIONS

11.3. NORMES

  • NF EN ISO 14889 - Mars 2014 - Optique ophtalmique - Verres de lunettes - Exigences fondamentales relatives aux verres finis non détourés
  • NF EN ISO 14889 - Février 2018 - Optique ophtalmique - Verres de lunettes - Exigences fondamentales relatives aux verres finis non détourés - Amendement 1
  • NF EN ISO 8980-3 - Mars 2014 - Optique ophtalmique - Verres de lunettes finis non détourés - Partie 3 : spécifications relatives au facteur de transmission et méthodes d'essai
  • NF EN ISO 12312-1 - Octobre 2013 - Protection des yeux et du visage - Lunettes de soleil et articles de lunetterie associés - Partie 1 : lunettes de soleil pour usage général

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

Sur ls métiers

  • ROME Les fiches métiers. J1405 Optique-lunetterie. (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 2267 Optométristes. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 433b Opticiens lunetiers et audioprothésistes. (INSEE) (2003)

Sur les risques et les préventions

  • L'opticien-lunetier. Cahiers de médecine interprofessionnelle, volume 39, n°1, 1999 (Docis)
  • Camip info

13. ADRESSES UTILES

  • Union des opticiens de France : www.udo.org
  • https://www.lesopticiensmobiles.com/nos-produits/dinfos/qualite-et-normes

REDACTION

  • AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37), Pascale Gellée (opticienne à l'Optique Grand Champ) (37)
  • DATE DE CREATION : Octobre 2002
  • RELECTEURS : FOERNBACHER Valentin TASSOT Guillaume // Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. // iut Besançon Vesoul 
  • DERNIERE MISE A JOUR : Décembre 2021

 Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).