Fiches de métiers

   Renforcer la culture de la prévention 

 

  L'AFTIM Bossons Futé est une association loi 1901 reconnue d'utilité publique.  

 

 

 

                                                                                                       

Testeur de toboggan aquatique

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°493

ROME : I1304   

CITP-08 : 3119          

INSEE : 477C

1. INTITULÉS SYNONYMES OU APPARENTES

Testeur de toboggans en centre aquatique, contrôleur de toboggan, 

2. DÉFINITION

Le testeur de toboggans aquatiques inspecte, vérifie (la hauteur, la vitesse, la quantité d’eau, l’atterrissage des toboggans et tous les aspects de sécurité) et teste les installations afin de détecter les améliorations possibles en termes de qualité et de sécurité.

 3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'activité ne nécessite pas de formation spécifique
  • Il peut s'agir d'une tâche exclusive ou complémentaire pour un professionnel des loisirs aquatiques ou de vente et/ou d'installation de matériel de loisirs aquatiques
  • Il est recommandé de 
    • Posséder une formation de maître-nageur sauveteur
    • Posséder le BNSSA (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique) ou le MNS (Diplôme de maître nageur sauveteur)
    • Posséder des connaissances en qualité (normes sur les installations aquatiques)
    • Posséder des connaissances en santé et sécurité (formation Sauveteur Secouriste du Travail)

 4. ACTIVITÉ PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITÉ

  •  L'activité est le plus souvent salarié
  • Elle s'exerce au sein d'une structure de loisirs aquatiques : parcs aquatiques, stations balnéaires, hôtels, autres.
  • Elle est en partie itinérante

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITÉ

L’activité consiste à :

  • Se rendre aux parcs aquatiques en suivant un planning précis donné par le Groupe
  • Evaluer les toboggans selon des critères définis par les besoins des clients
  • Vérifier les installations des toboggans (intérieur et extérieur des toboggans)
  • Tester les toboggans avec de l’eau (avec ou sans matériel de glisse)
  • Evaluer les risques (vitesse, hauteur, écoulement de l’eau, jointures du toboggan, atterrissage)
  • Trouver les points d’amélioration concernant la qualité de la glisse et les règles de sécurité
  • Donner un avis critique en établissant des rapports sur les installations des parcs aquatiques visités
  • Justifier ses rapports auprès des services de sécurité et de qualité des installations aquatique
  • Proposer des modifications aux consignes de sécurité des parcs aquatiques

Et nécessite de : 

  • Apprécier les centres aquatiques et les sensations fortes
  • Être à l’aise en maillot de bain
  • Aimer et pouvoir voyager
  • Posséder éventuellement le permis de conduire
  • Parler plusieurs langues et principalement l’anglais

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISÉS

  • Bouée gonflable, tapis de glisse
  • Talkie-walkie
  • Kit premiers-secours
  • Masques de protection anti-Covid

4.4. PRODUITS ET MATÉRIAUX UTILISÉS

  • Eau chlorée ou salée
  • Gel hydroalcoolique

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Activité solitaire lors des vérifications et tests
  • Contacts avec les services de sécurité et de qualité et les directions des centres
  • Contacts avec sa hiérarchie et/ou les donneurs d'ordre
  • Contact virtuel via les réseaux sociaux

4.6. EXIGENCES PARTICULIÈRES

  • Niveau correct en natation
  • Bonne résistance physique (conditions atmosphériques variables, être constamment humidifié, être à l’aise en hauteur et avec la vitesse)
  • Connaissances en maintenance d’installation aquatique
  • Connaissance du fonctionnement et des règles de sécurité propres aux parcs aquatiques
  • Pouvoir voyager et travailler à des horaires variables

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPÉS

 Non documenté

 5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Apporter d'autres services aux parcs aquatiques
    • informer sur la qualité de l’eau
    • Conseiller sur les installations, les outils et les produits utilisés
    • Apporter un avis aux services de sécurité et de qualité concernant les améliorations de leurs installations
  • Communications
    • Faire de la publicité des parcs aquatiques du Groupe via les réseaux sociaux
    • Partager ses impressions sur les réseaux sociaux pour assurer les clients de l’entretien des parcs aquatiques du Groupe

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL 

  • Chute de hauteur (escaliers, virages d’un toboggan)
  • Chute de plain-pied (flaque d’eau, escaliers)
  • Chute d’objets
  • Piqûre d’insectes et végétaux
  • Coupures, brûlures, égratignures
  • Noyades

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Constamment en mouvement (montée et descente des installations aquatiques)
  • Posture contraignante (debout, assis, couché, accroupi)
  • Manutention du matériel (outils, matériels de glisse)
  • Nuisances sonores (personnel et clientèle, trafic routier, écoulement de l’eau, conditions atmosphériques)
  • Conditions atmosphériques (températures chaudes et froides, taux d’hygrométrie élevé, départ des toboggans en altitude)
  • Inhalation d’émanation de dérivés chlorés

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Mélange d’acide chlorhydrique et d’acide sulfurique
  • Pollution chlorée par les chloramines (trichlorure d'azote), générée par la combinaison du chlorure et de la pollution azotée apportée par les baigneurs

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • le contact avec des eaux polluées peut être responsable
    • d'infection cutanée causée par les bactéries mycobacterium marinum et fortuitum 
    • de légionellose, infection pulmonaire grave causée par une bactérie présente dans les eaux chaudes dormantes
    • de leptospirose, maladie transmise par les déjections dans l'eau de rongeurs contaminés 
    • de pneumopathies d’hypersensibilité, inflammation des poumons causée par l’inhalation de bactéries ou moisissures)
  • le contact permanent avec l'eau peut entrainer des mycoses 

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Déplacements fréquents  à travers les différentes stations balnéaires du Groupe
  • Travail saisonnier comportant les 6 mois les plus chauds de l’année
  • Horaires variés et non définis au préalable
  • Travail organisé en fonction des horaires d’ouverture et de fermeture des parcs aquatiques
  • Travail impossible en cas de fortes chaleurs ou intempéries (tempête, vent violent, pluie, etc.)
  • Contact avec du public pouvant être désagréable
  • Stress et charge mentale

7. RISQUES POUR LA SANTÉ

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°19 RG (rubrique A,b) : Spirochétoses (à l'exception des tréponématoses)
  • Tableau n°40 RG (rubrique D) : Affections dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques
  • Tableau n°46 RG (rubrique C) : Mycoses cutanées
  • Tableau n°66 RG (rubrique 34) : Rhinite et asthmes professionnels.Travaux exposant aux dérivés aminés des produits chlorés tel que la chloramine dans les piscines.
  • Tableau n°66 bis RG : Pneumopathies d'hypersensibilité. Travaux en milieux contaminés par des micro-organismes aéroportés (bactéries, moisissures, algues): saunas, piscines…
  • Tableau n°100 RG : Affections respiratoires aiguës liées à une infection au SARS-CoV2

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Insolation
  • Hydrocution
  • Crampes
  • Allergies
  • Oedème
  • Irritation du nez et gorge
  • Intoxication au chlore
  • Verrues plantaires et autres atteintes dermatologiques

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. REGLEMENTATION

8.2. CONTENU 

  • 8.2.1. Visite médicale standard - sauf cas particulier l'activité relève d'un suivi individuel simple
  • 8.2.2. Examens complémentaires
    • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • 8.2.3. Vaccinations en fonction des recommandations de l'OMS
    • BCG, DTP, Tétanos
    • Hépatite B
    • Grippe, 
    • Covid 19
    • Leptospirose conseillée
  • 8.2.4. Suivi post professionnel : Non prévu
  • 8.2.5. Dossier médical
    • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.
    • A intégrer éventuellement dans le DMP

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTÉRIEUR

 Non documenté 

10.  ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Analyse de l’eau par prélèvement
  • Mesure de la température, l’hygrométrie
  • Suivi des fortes chaleurs ou intempéries

10.2. PRÉVENTION COLLECTIVE

TECHNIQUE

  • Aménagement de local privé (zone d’ombre, système climatisé, vestiaire, matériel nécessaire à l’alimentation)
  • Installer des points d’eau potable
  • Contrôle régulier des équipements
  • Contrôle régulier de la qualité de l’eau

ORGANISATIONNELLE

  • Organiser le planning du testeur pour son accueil dans chaque parc aquatique
  • Prendre des pauses à l’ombre pour s’hydrater et se nourrir si besoin
  • Suivi régulier des conditions d'hygiène et de sécurité des installations aquatiques
  • Assurer la présence d'un personnel de secours et de maintenance selon les événements prévisibles

10.3. PRÉVENTION INDIVIDUELLE

  • Maillot de bain adapté
  • Casquette
  • Crème solaire
  • Lunettes de soleil
  • S’hydrater (gourde, bouteille d’eau, fontaine à eau)
  • Masques de protection anti-Covid
  • Gel hydroalcoolique

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Mise en place de garde-corps
  • Affichage et pictogramme (règles de sécurité : ce qu’il faut et ne faut pas faire)

 11. RÉGLEMENTATION

11.1. LES GRANDS TEXTES INTERNATIONAUX ET EUROPÉENS

La règlementation relative aux baignades relève des dispositions fixées par la directive européenne 2006/7/CE du Parlement européen et du Conseil du 15 février 2006 concernant la gestion de la qualité des eaux de baignade.

11.2. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Sur les piscines

  • Arrêté du 14 septembre 2004 portant prescription de mesures techniques et de sécurité dans les piscines privatives à usage collectif, Chapitre III “Dispositions relatives aux toboggans” articles 18 et 19
  • Arrêté du 7 avril 1981 modifié relatif aux dispositions techniques applicables aux piscines 

Code du sport

Code de la santé publique

11.3. RECOMMANDATIONS

Non documenté

11.4. NORMES

  • NF EN 1177+AC - Janvier 2019 - Sols d'aires de jeux absorbant l'impact - Méthodes d'essai pour la détermination de l'atténuation de l’impact
  • NF EN 1069-1 + A1 - juin 2019 - Toboggans aquatiques - Partie 1 : exigences de sécurité et méthodes d'essai. Cette norme régit la bonne implantation des toboggans aquatiques, leur utilisation et leur entretien. Elle décrit un nombre important de contraintes à respecter pour les toboggans aquatiques.

11.5. CONVENTIONS COLLECTIVES

 12. DOCUMENTATION ET BIBLIOGRAPHIE

Sur le métier ou l'activité

  • ROME Les fiches métiers. I1304 : Installation et maintenance d'équipements industriels et d'exploitation (Pôle emploi) (2021) 
  • Classification internationale Type de professions (CITP-08) : 3119 Techniciens des sciences physiques et techniques non classés ailleurs (O.I.T.) (2008) 
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 477C : Techniciens d'installation et de maintenance des équipeemnts non industriels (hors informatique et télécommunications) (INSEE) 
  • Fiche métier Bossons Futé n°9 : Maître nageur sauveteur
  • Vidéo YouTube “Village Nature : rencontre avec Baptiste, testeur de toboggans”
  • Résumé : Quotidiennement, Baptiste Martel inspecte les toboggans sans eau pour vérifier leurs états, notamment la peinture sur les jointures entre les différents assemblages du toboggan. En cas d’altération de la peinture, le testeur doit poncer la partie en question et la signaler aux pôles sécurité et maintenance. Par la suite, ces pôles remettent de la peinture afin de recréer une surface lisse du toboggan empêchant toute insécurité pour les clients. Enfin, le testeur teste les toboggans pour déterminer la qualité des installations et les vérifier à nouveau si besoin.
  • Postes de testeurs de toboggans (Tommy Linch et Sebastian Smith) sur les réseaux sociaux (Twitter, Instagram et YouTube)
  • Entretien par visioconférence avec : Guillaume POP, athlète nautique et maître nageur français

Sur les risques et les préventions

  • A documenter

 13. ADRESSES UTILES

  • Fédération française de natation

RÉDACTION

  • AUTEURS : Coline Blasco Coline Blascon Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Clément France, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., étudiants en licence pro Université Gustave Eiffel à Serris
  • DATE DE CRÉATION : mars 2022
  • RELECTEURS :
  • DERNIÈRE MISE À JOUR : 

  Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).