Fiches de métiers

Chef d'escale maritime

follow link http://www.mycoldprairie.com/pizdboluy/5182 FICHE METIER BOSSONS FUTE N°330

ROME : N3201 CITP-08 : 5111 - 4323 INSEE : 466c - 546b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Hôtesse d’accueil passager, responsable d’embarquement, chef d’escale adjoint, agent d'escale.

2. DEFINITION

  • Le chef d’escale est responsable du bon embarquement des passagers et des véhicules sur des navires.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Le poste peut être accessible avec la baccalauréat et/ou un DUT logistique et transport avec une expérience de terrain. Une formation commerciale peut être un plus.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Compagnie maritime
  • Infra structures portuaires sur le domaine maritime

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • http://tjez.gob.mx/perdakosis/537 Organisation de l’embarquement :
    • Préparation de l’embarquement
      • Evaluer du flux passager et du flux véhicules à embarquer en liaison avec le bureau des réservations
      • Organiser le stationnement temporaire des véhicules sur le parking d’embarquement (balisage, informations...)
      • Tenir compte des conditions particulières (handicapés, transports urgents, poids lourds...)
    • Gestion de l’embarquement
      • Contrôler électroniquement et enregistrer les billets véhicules et passagers
      • Contrôler la longueur, a largeur du véhicule et le chargement des galeries
      • Contrôler le nombre de passagers dans le véhicule
      • Contrôler la conformité du billet avec le véhicule et les passagers
      • Editer de l’étiquette d’embarquement et la coller sur le véhicule
      • Indiquer la zone de stationnement
      • Coordonner l’activité des autres opérateurs : Hôtesse d’embarquement, auxiliaire d’embarquement
      • Editer le booking et le remet au capitaine qui s’occupera de la prise en charge des personnes et des véhicules dans le bateau
    • Bilan l’embarquement
      • Assurer le reporting de l’embarquement auprès des différents services
  • click Autres activités :
    • Assurer les relations avec les transporteurs
    • Discuter avec les gestionnaires du port (travaux, balisages...)
    • Gérer les imprévus
    • Assurer la billetterie  une partie de son temps en période creuse et fait la comptabilité s’y rapportant
    • Former les saisonniers en période de pointe
    • Contrôler le bon fonctionnement de ses équipements et assurer le approvisionnement de ses consommables

http://thingstodoinphils.com/?mioslies=we-rencontre-celibataire&9f6=30 4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Ordinateur de saisie portable
  • Radio et micro de liaison avec les autres intervenants
  • Imprimante
  • Sacoche à imprimés et divers
  • Ceinture

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Billets
  • Etiquettes autocollantes
  • Planning mensuel du personnel
  • Logiciel spécifique en billetterie en fonction de l’employeur (IRIS ...)
  • Classeurs
  • Boîtes d’archives
  • Chargeurs de batterie pour son matériel

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Clients
  • Conducteurs de véhicules, passagers
  • Agents commerciaux
  • Personnels gestionnaires du port
  • Equipage des bateaux
  • Police de l’air et des frontières
  • Agents des douanes
  • Services d’urgence
  • Personnel des entreprises extérieures

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Bonne résistance physique
  • Bonne coordination motrice
  • Autorité naturelle
  • Bon équilibre psychologique
  • Capacité de gérer d’éventuelles incivilités
  • Sens de l’organisation
  • Port d’un équipement de sécurité

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • L’emploi est peu compatible avec un handicap moteur, sensoriel ou psychiatrique.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Spécialisation dans une activité.

6. DANGERS

7.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Heurt par un véhicule
  • Agression physique par les passagers
  • Glissade
  • Chute de plain pied
  • Coût de chaleur
  • Coup de soleil

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en extérieur la plupart du temps avec exposition à la chaleur et aux intempéries (vent, froid, pluie, neige ...)
  • Gestes répétitifs (de l’ordre de 16 secondes par véhicule en flux tendu)
  • Travail debout
  • Bruit

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Encres
  • Colles
  • Polluants atmosphériques liés à l’environnement industriel

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Pas à priori

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travail en horaires coupés en fonction des rotations des navires
  • Contraintes de temps : Sur certains ferries la capacité est de 500 véhicules ou plus et de 1800     à 2000 passagers ou plus avec une période à quai de de 45 minutes seulement.
  • Travail soumis aux variations saisonnières
  • Travail en zapping
  • Multi activités concomitantes (contrôler les véhicules entrants, vérifier le bon placement...)
  • Port obligatoire d’une tenue de travail

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Stress lié à la charge mentale
  • Syndrome de Raynaud
  • Engelures
  • Varices

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites tous les 2 ans
  • Evaluation de la capacité à supporter le contraintes ostéo-articulaires et le contact avec le public
  • Entretien d’évaluation  des toxicomanies, des prises médicamenteuses, de l’équilibre  psychologique

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Selon la clinique

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Pas à priori

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Bruit et gène à la circulation à l’occasion de la circulation des véhicules

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Anémométrie, température, pluviométrie, bruit

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Zones d’embarquement suffisantes
  • Balisage des zones de circulation et de la signalisation au sol
  • Travail en binôme
  • Temps suffisant pour l’embarquement

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port d’équipement adapté : gilet de sécurité, parka, pantalon, chemise, cravate, casquette, lunettes de soleil..
  • Maintien d’une vie personnelle

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Utilisation de défibrillateur
  • Compétence de base en prévention, PSC1
  • Formation à la gestion des conflits

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. N3201 Exploitation des opérations portuaires et du transport maritime. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 4323 Employés du service des transports (O.I.T.) 5111 : Agents d'accueil et stewards. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) :  466c Responsables d'exploitation des transports de voyageurs et de marchandises (non cadres) - 546b Agents des services commerciaux des transports de voyageurs net du tourisme. (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

buscar mujeres solteras en huanuco conjugaison rencontrer en espagnol AUTEURS : Jean Martin Colonna (IPRP) (2A), Elisabeth Leclerc (médecin du travail) (2A), Suzanne Mattéi (médecin de travail) (2A), Alain Thuaire (médecin généraliste) (75), Olivier Traina (adjoint au chef d'escale) (Corsica Ferries (2A), Pierrette Trilhe (médecin de travail retraitée) (BF) (37)
rencontre application mobile DATE DE CREATION : Novembre 2010
see DERNIERE MISE A JOUR : Novembre 2010

Commentaires

go to site Réagir à cette fiche

http://www.hedgeandstone.com.au/?miltos=rencontre-ajd-lyon&d38=e4 Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).