Fiches de métiers

Metteur au point en génie climatique

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°321

ROME : I1306 CITP-08 : 3113 - 7412 INSEE : 477c

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Responsable de mise en service, climaticien, régleur, contrôleur.

2. DEFINITION

  • Le metteur au point effectue les essais, les réglages et la mise au point des installations à partir des documents d’études, du cahier d’essais et le cas échéant, des procédures de qualification.
  • Il assure la mise en service et permet d’obtenir les conditions contractuelles prévues et les levées de réserve en respectant rigoureusement les normes de sécurité et les procédures qualité
  • Il peut également effectuer des audits des installations.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Cet métier est accessible avec un diplôme de niveau  Bac +2 (BTS, DUT) dans les secteurs du froid, du génie climatique, de l'électronique, du contrôle industriel et de régulation automatique (CIRA), de la maintenance industrielle.
  • Des compléments de formation en mise au point sont nécessaires.
  • Des habilitations spécifiques (électrique, gaz, ...) sont requises.
  • Une attestation d’aptitude (catégorie 1, 2, 3, 4 ou 5) prévue au deuxième alinéa de l’article R. 543-106 du code de l’environnement et délivrée par un organisme évaluateur certifié.
    • Catégorie 1 : Contrôle d’étanchéité, maintenance et entretien, mise en service, récupération des fluides de tous les équipements de réfrigération, de climatisation et de pompe à chaleur
    • Catégorie 2 : Maintenance et entretien, mise en service, récupération des fluides des équipements de réfrigération, de climatisation et de pompe à chaleur contenant moins de 2 kg de fluide frigorigène et contrôle d’étanchéité des équipements de réfrigération, de climatisation et de pompe à chaleur
    • Catégorie 3 : Récupération des fluides des équipements de réfrigération, de climatisation et de pompe à chaleur contenant moins de 2 kg de fluide frigorigène
    • Catégorie 4 : Contrôle d’étanchéité des équipements de réfrigération, de climatisation et de pompe à chaleur
    • Catégorie 5 : Contrôle d’étanchéité, maintenance et entretien, mise en service, récupération des fluides des systèmes de climatisation de véhicules, engins et matériels mentionnés à l'article R.311-1 du code de la route.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Les entreprises qui emploient des metteurs au point de génie climatique peuvent être :
    • des entreprises du BTP
    • des entreprises de service en froid et/ou chauffage/climatisation
    • des industriels
  • Les locaux :
    • L'activité est à dominante chantier pouvant s’exercer dans des secteurs différents induisant des caractéristiques spécifiques: tertiaire (bureaux, centres commerciaux, lycées et collèges...), industriel, nucléaire, salles blanches, hôpitaux et cliniques…

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Le metteur au point assure :
    • La mise en service des installations :
      • Organise et planifie la mise en service
      • Effectue la vérification physique des installations électriques, aérauliques et hydrauliques
      • Procède au préréglage et réglage optimum des équipements
      • Effectue la mise en rout
      • Paramètre les automatismes (entrée des valeurs de consigne, etc…)
      • Contrôle la mise à disposition des fluides
    • Le réglage et surveillance des équipements :
      • Détecte les dérives, les anomalies de fonctionnement et les pannes éventuelles par une série de contrôles
      • Procède au réglage des matériels pour supprimer les écarts constatés entre les grandeurs mesurées et les valeurs souhaitées (températures, pressions…)
    • La mise en conformité des installations (en milieu industriel et nucléaire) :
      • Applique rigoureusement à chaque étape du process les procédures spécifiques de qualification des installations
    • L'assistance technique des commerciaux :
      • Il remet les cahiers de recette au chargé d’affaires
      • Il réceptionne l’installation technique avec le Chargé d’affaires, le client et le bureau de contrôle
    • Le contrôle éventuel des  sous-traitants (pour les metteurs au point confirmés) :
      • Peut être amené, selon les cas, soit à conseiller sur le choix, soit rechercher lui-même des sous-traitants et à les piloter, en concertation avec l’équipe de réalisation
      • Vérifie que l’ensemble des normes de sécurité et des procédures qualité sont respectées (habilitation électrique, habilitation chimique, etc.)
    • Dans le cadre d'une politique de développement durable :
      • Applique avec rigueur les règles et instructions sécurité, qualité et environnement. Au delà du respect des consignes définies pour la réalisation de ses tâches, garantit par son attitude sa propre sécurité et celle de son entourage
      • S’assure du bon état du matériel utilisé et contribue à le maintenir
      • Oriente les réglages des installations afin de favoriser les économies d’énergie, de limiter la pollution et les volumes sonores
    • La déclaration du mouvement annuel des fluides frigorigènes auprès de l’organisme certifié :
      • Bilan de la quantité de fluide frigorigène chargée, réintroduite et détruite (Bordereau de Suivi des Déchets)

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Appareils de chauffage électrique, à gaz, à bois, chaudière à fioul, appareil réversible, pompes à chaleur, conduits divers, groupe d’eau glacée
  • Echafaudages, nacelles ou plates-formes individuelles roulantes  pour le travail en hauteur
  • Petit outillage : tournevis, vis
  • Matériel de bureautique
  • Outillage spécifique au domaine du génie climatique : balances, station de récupération (unité de transfert), détecteurs de fuites, thermomètre numérique, pince multimètre, thermo anémomètre, mégohmmètre
  • Centre de documentation avec accès à Internet
  • Chaudières en "cascade"
  • Banc d'essai moteur
  • Hall de travaux pratiques de thermique
  • Soufflerie pour essai de maquettes
  • Centrale thermique (production d'électricité avec une turbine à vapeur)
  • Production de froid par absorption
  • Turbine à gaz
  • Climatisation gaz et gestion thermique centralisée

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Produits nettoyants et/ou détartrants
  • Liquides sous pression (fluides frigorifiques, fluides divers...)
  • Electricité
  • Gaz (risque d’intoxication, d’explosion
  • Huiles

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Clients, fournisseurs
  • Personnels commerciaux, administratifs ou techniques de l'entreprise
  • Sous-traitants
  • Organismes de contrôle et/ou de certification
  • Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Etre autonome
  • Etre méthodique et capable de s’adapter rapidement
  • Possèder de bonnes capacités d’analyse, de résolution de problèmes, de mémorisation
  • Savoir faire preuve d’initiative
  • Savoir communiquer avec aisance et possède le goût du service (relationnel client)
  • Avoir l’esprit d’équipe (relationnel avec les équipes de réalisation, avec les sous-traitants)
  • Etre capable de véhiculer les valeurs de l’entreprise tant vers le client que vers les équipes
  • Avoir le sens de la sécurité et de la protection de l’environnement
  • Etre rigoureux dans les procédures d'analyse et de contrôle
  • Connaître et faire respecter les mesures de sécurité pour les interventions sur les appareils, électriques,  les circuits de gaz caloporteurs ou frigorifiques, le fioul (si thermie associée)
  • Savoir présenter ses arguments
  • Savoir rédiger des comptes-rendus
  • Se tenir au courant des évolutions technologiques
  • Avoir les capacités médicales de conduire sur la voie publique (si déplacements)
  • Posséder l’agrément pour la manipulation des fluides frigorigènes (Attestation de capacité : décret n° 2007-737) Connaître et appliquer la réglementation concernant les fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques et climatiques (Décret 92-1271 modifié par le décret no 98-560 du 30 juin 1998)
  • Avoir suivi une formation de préparation aux habilitations électrique selon l’UTE C18-510) : décret no 88-1056 du 14 novembre 1988
  • Avoir l'habilitation soudure gaz, PGN (gaz naturel) et PGP (gaz propane)

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers, certains troubles moteurs.
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la surdi-mutité.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Assurer la mise au point d'autres installations : génie thermique, ventilation et désenfumage
  • Se spécialiser dans la maintenance
  • Se spécialiser dans l'expertise
  • Prendre la responsabilité de la mise au point d’installations de plus en plus importantes
  • Evoluer après formation complémentaire vers des postes de technicien de bureau d’études, puis responsable de bureau d’études ou de chargé d'affaires

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accident de la circulation routière
  • Blessures par outils
  • Explosion, incendie
  • Accident au contact des organes mécaniques en mouvement
  • Chutes
  • Anoxie, asphyxie

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail administratif occasionnel :
    • Travail sur écran
    • Bruit : téléphone
    • Qualité de l'éclairage
  • Travail sur site :
    • Travail dans des espaces parfois confinés ou des locaux spécifiques
    • Travail en lumière artificielle permanente et souvent faible (sous-sol, caves)
    • Travail en extérieur et être exposé aux intempéries et/ou aux rayonnements solaires (toiture, façades)
    • Travail en environnement chaud
    • Travail en ambiance poussiéreuse
    • Travail en positions contraintes : accroupi, à genoux, bras en l'air, torsion du rachis pour contrôler le matériel
    • Amiante dans les anciennes installations
    • Port de vêtements ou d'EPI spécifiques selon les lieu d'intervention (tours aéroréfrigérantes, salle blanche...)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits cancérogènes ou dangereux pour la reproduction, toxiques, corrosifs (penser à se renseigner sur les anciennes installations : fluides frigorigènes, amiante, résidus de fioul...)
  • Produits pouvant être irritants ou allergisants pour les poumons, la peau, les yeux, le nez (fluides frigorigènes, détartrants, peinture...)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Légionelloses
  • Leptospiroses

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Se déplacer en permanence sur différents chantiers
  • Etre en contact avec des clients (présentation, information, disponibilité)
  • Supporter des amplitudes horaires importantes si la situation le nécessite
  • Travailler en horaires variables en cas d'urgence

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°30 RG : Affections professionnelles consécutives à l'inhalation de poussières d'amiante
  • Tableau n°30 bis RG : Cancers broncho-pulmonaires provoqués par l'inhalation de poussières d'amiante
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Lombalgies, stress, aggravation des pathologies veineuses, légionelloses, leptospiroses, cancers cutanés

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Les salariés exposés  aux agents chimiques dangereux ou à l'amiante sont soumis à une surveillance médicale renforcée selon l'évaluation des risques.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites périodiques en fonction de la réglementation des surveillances médicales renforcées
  • Examen standard avec contrôle visuel, audition, cardio-vasculaire et veineux et ostéo-articulaire

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • En fonction des résultats de la visite médicale

8.3. VACCINATIONS

  • Rappel DTPolio tous les dix ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En cas de contact avec des produits chimiques, une attestation d'exposition aux agents chimiques dangereux est remplie par l'employeur et le médecin du travail et remise au travailleur à son départ de l'établissement.

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Sauf risque particulier, pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Déversement accidentel de fluides frigorifiques
  • Pollution de l'environnement par les produits chimiques d'où la nécessité :
    • d'une élimination par tri sélectif des rebuts
    • d’un suivi précis de la récupération des fluides de tous les équipements de réfrigération, de climatisation et de pompe à chaleur (bordereau de suivi des déchets)

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Contrôle le poids du matériel.

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Voir travail sur écran pour les activités administratives
  • Contrôler régulièrement les véhicules de fonction
  • Procéder aux consignations des équipements en fonction des procédures afin d’interdire toute intervention manuelle sur organes sous tension ou en mouvement

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port des EPI lorsque c'est nécessaire
  • Bonne hygiène de vie

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation aux nouvelles technologies et aux évolutions réglementaires

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Décret no 2010-456 du 4 mai 2010 abrogeant l’interdiction de réintroduire et réutiliser des fluides frigorigènes recyclés récupérés dans les équipements frigorifiques et climatiques
  • Arrêté du 16 avril 2010 définissant les critères de certification des compétences des personnes physiques réalisant l'inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kilowatts et les critères d'accréditation des organismes de certification
  • Arrêté du 16 avril 2010 relatif à l'inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kilowatts
  • Décret n°2010-349 du 31 mars 2010 relatif à l'inspection des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles
  • Arrêté du 19 juin 2009 portant agrément d'un organisme pour délivrer aux opérateurs les attestations de capacité prévues par l'article R. 543-99 du code de l'environnement
  • Arrêté du 13 octobre 2008 relatif à la délivrance des attestations d'aptitude prévues à l'article R. 543-106 du code de l'environnement
  • Arrêté du 30 juin 2008 relatif à la délivrance des attestations de capacité aux opérateurs prévues à l'article R. 543-99 du code de l'environnement
  • Décret n° 2007-737 du 7 mai 2007 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques et climatiques
  • Décret no 98-560 du 30 juin 1998 modifiant le décret no 92-1271 du 7 décembre 1992 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques et climatiques
  • Décret no 92-1271 du 7 décembre 1992 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques et climatique
  • Habilitation pour les travaux électriques (norme C18-510) : décret no 88-1056 du 14 novembre 1988

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 232 Appareils mettant en œuvre des jets liquides
  • R 407 et R 422 Sécurité lors des interventions sur machines, appareils et installations
  • R 409 Evaluation du risque chimique
  • R 416 Travail isolé et dangereux
  • R 447 Prévention des accidents lors des travaux en espaces confinés

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • Norme NF EN 13306 X 60-319 sur les niveaux de maintenance

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVE

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. I1306 Installation et maintenance en froid, conditionnement d'air. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 3113 Techniciens en électricité - 7412  Mécaniciens et ajusteurs d'appareils électriques. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 477c Techniciens d'installation et de maintenance des équipements  non industriels (hors informatique et télécommunications). (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Maxime Lomme (Animateur Prévention sécurité ) (SPIE) (59), Julien Baillie (technicien de maintenance) (SPIE) (59) Pierrette Trilhe (médecin du travail retraité) (BF) (37)
DATE DE CREATION : Septembre 2010
DERNIERE MISE A JOUR : Septembre 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).