Fiches de métiers

Plâtrier

opzioni digitali con bonus iniziale FICHE METIER BOSSONS FUTE N°324

ROME : F1601 CITP-08 : 7123 INSEE : 632g

http://joetom.org/masljana/5039 1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Gypsier, plâtrier staffeur, staffeur, staffeur ornemaniste, stucateur, plaquiste

enter 2. DEFINITION

  • Le plâtrier intervient juste après le menuisier et le maçon dans la préparation des plafonds et des murs d'une construction. Le plâtrier travaille (gâche) une matière plus ou moins épaisse, mélange d’eau et de plâtre, qu’il doit utiliser rapidement.

here 3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Cet emploi/métier est accessible à partir d'un CAP (plâtrier staffeur, plâtrier plaquiste, ...).
  • Un diplôme de niveau Bac (Bac professionnel Aménagement finition) ou un Brevet des Métiers d'Art (BMA volumes option staff et matériaux associés) peut être demandé.

http://airshow-magazin.de/wp-login.php?action=lostpassword and 1>lokalhistorisk arkiv brande bibliotek

4. ACTIVITE PRINCIPALE

follow url 4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce au sein d'entreprises du BTP, d'entreprises artisanales, d'établissements publics ou du patrimoine, en relation avec de nombreux intervenants (architecte, architecte d'intérieur, professionnels du second œuvre bâtiment...).
  • L'activité s'effectue en atelier, en extérieur, au domicile des clients, parfois en hauteur et de nuit (galeries commerciales...).

http://www.accomacinn.com/?falos=binary-options-mt4-demo 4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Déterminer les caractéristiques de l'ouvrage et les techniques de mise en œuvre
  • Tracer les plans, croquis de l'ouvrage en staff, stuc, ... ou déterminer l'implantation des cloisons à partir du plan de construction
  • Sélectionner les matériaux et constituer le stock de matières premières et consommables en organisant la zone de stockage et de découpe à proximité de la zone de pose
  • Utiliser un matériel adapté pour réduire les postures inconfortables
  • Organiser sa zone de travail pour éviter son encombrement
  • Utiliser des équipement d'aide à la manutention adaptés et en bon état
  • Utiliser des moyens d'accès en hauteur sécurisé et en bon état
  • Poncer, enduire les supports et poser les appuis de fixation (cornières, rails...)
  • Préparer le plâtre, le staff ou le stuc et le mettre en forme par coulage, moulage, projection et lissage
  • Poser les éléments de décoration, réaliser les joints et la finition
  • Maintenir le chantier et le matériel propre et sécurisé
  • Faire du travail administratif (devis, commandes, courrier)
  • Effectuer des déplacements routiers
    • s'assurer que le véhicule est en bon état, et que le chargement est correctement arrimé.
    • stationner le véhicule dans un endroit sécurisé

iqoption it login 4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Outils à main (truelles, couteaux)
  • Seau, auge
  • Taloche
  • Règle de plâtrier
  • Lisseuse
  • Visseuse plaquiste
  • Perforateur burineur

follow site 4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Briques (cloison, plafond, doublage) : briques ordinaires, méga briques
  • Carreaux de plâtre, placoplâtre, sac de plâtre
  • Terre cuite
  • isolants divers
  • Chaux
  • Eau

kann man bei bd swiss bar einzahlen 4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail souvent seul

como ligar a un chico sin que se de cuenta 4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir la capacité d’utiliser des moyens de manutention mécanisés
  • Soulever et/ou déplacer manuellement des charges lourdes
  • Savoir s’organiser pour respecter des délais
  • Le port d'équipements de protection (masque, lunettes...) est requis.

recherche femme de mГ©nage laurentides 4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdité, troubles du langage.
  • Emploi peu compatible avec la mal-voyance importante, les troubles rachidiens et/ou ostéo-articulaires, certaines maladies chroniques et cancers, les allergies respiratoires et/ou cutanées (aux produits manipulés).

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Formation du personnel
  • Toute autre activité du bâtiment (électricité, menuiserie, couverture, peinture)
  • Encadrement d'autres travailleurs

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Blessures des mains, plaies ou écrasements des membres
  • Chutes de hauteur ou de plain-pied, aggravée parfois selon le lieu de travail (eau, four)
  • Lombalgies d'effort
  • Projections de corps étrangers dans les yeux
  • Electrocution
  • Accidents ostéo-articulaires aigus aux postes de découpe des matériaux plâtre : cervicalgies, dorsalgies, lombalgies
  • Accident de la circulation à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en hauteur
  • Travail en extérieur avec exposition aux UV (pouvant être responsable de cancers de la peau) et aux intempéries
  • Humidité
  • Poussières
  • Contraintes posturales
  • Gestes répétitifs
  • Possibilité d'exposition au bruit

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Plâtre
  • Amiante éventuellement dans les bâtiments anciens
  • Ciment
  • Poussières diverses
  • Huiles

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Surinfections des plaies

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Contraintes de temps : prise du plâtre
  • Dépassements horaires en raison des contraintes techniques, des délais à respecter
  • Déplacements avec éloignement du domicile

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°8 RG : Affections causées par les ciments (alumino-silicates de calcium)
  • Tableau n°36 RG : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau 77 RG : Périonyxis et onyxis
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Néant

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites annuelles
  • Contrôle de la vue et de l'audition
  • Surveillance dermatologique et ostéo-articulaire
  • Etat cardio-pulmonaire

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Radiographie pulmonaire et épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) préalablement à l'affectation puis tous les 2 ans en cas d'exposition à l'amiante (arrêté du 13 décembre 1996)

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En cas d'exposition à l'amiante : examen radiologique du thorax tous les 2 ans, éventuellement complété par une épreuve fonctionnelle respiratoire

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • En cas d'exposition aux agents cancérogènes ou aux agents chimiques dangereux, conservation du dossier médical pendant au moins 50 ans après la fin de la période d'exposition.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution par les poussières minérales
  • Toujours possible en raison de la coactivité : accidents de circulation, blessures par les matériaux...

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des poussières ; voir VLEP (article R4412-149 du code du travail)
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Bruit : Sonométrie si nécessaire

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Définition les zones de déplacement et de circulation
  • Organisation des manutentions des matériels et matériaux
  • Aménagement des zones de stockage des matériaux, en particulier des substances dangereuses
  • Utilisation de machines outils aux normes
  • Utilisation d'échafaudages et de systèmes antichutes conformes à la réglementation
  • Affichage obligatoire des consignes
  • Formaliser pour chaque chantier la procédure d’urgence en cas d’accident
  • Mettre des trousses de soins d’urgences sur les chantiers

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE en fonction des activités

  • Casquette de sécurité
  • vêtement de travail
  • Gants
  • Ceinture porte-outils
  • Protection des genoux
  • Chaussures de sécurité
  • Protection antibruit
  • Masque respiratoire
  • Lunettes de protection
  • Caque de sécurité
  • Combinaison jetable

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation au poste de travail
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation  et sensibilisation à l'hygiène corporelle
  • Hygiène alimentaire
  • Formation et information sur le travail en hauteur

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R291 Chutes de hauteur. Filets montés sur consoles
  • R361 Vêtements de protection utilisés dans le bâtiment et les travaux publics (abrogée)

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 361. Septembre 2002. Equipement de protection individuelle contre les chutes de hauteur - Harnais d'antichute
  • NF EN 795. Décembre 2000. Protection contre les chutes de hauteur - Dispositifs d'ancrage - Exigences et essais
  • NF EN 345. Juin 1997. Spécification des chaussures de sécurité à usage professionnel

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. F1601 Application et décoration en plâtre, stuc et staff. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 7123 Plâtrier. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 632g Peintres et ouvriers qualifiés de pose de revêtements sur supports verticaux. (INSEE) (2003)
  • INRS ED 6233 : Mon métier plaquiste-plâtrier  - Décembre 2015

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Alexandre Germain (étudiant) (72), Pierrette Trilhe (médecin du travail retraité) (BF) (37)
DATE DE CREATION : Octobre 2010
DERNIERE MISE A JOUR : Octobre 2010

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).