Fiches de métiers

Chargé de mission en développement local

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°304

ROME : K1802 K1802CITP-08 : 2631 INSEE : 333f

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Chef de projet en développement local,  coordinateur de développement économique, responsable de projet de développement local, chef de projet contrat ville.

2. DEFINITION

  • Le chargé de mission conçoit, anime, coordonne, évalue les projets de mise en valeur du territoire et d'emplois locaux en partenariat avec tous les acteurs concernés.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est ouvert aux titulaires de master (bac + 5) dans le domaine des sciences sociales, économiques, humaines, aménagement du territoire et urbanisme.

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce au sein d'organismes publics ou privés.
  • Elle est en partie sédentaire dans des bureaux et sur le terrain à la rencontre des opérateurs locaux.
  • Elle peut nécessiter des déplacements et un éloignement du domicile de plusieurs mois pour les missions à l'international.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à réaliser la ou les activités suivantes :

  • Concevoir des projets de développement
  • Analyser les données socio-économiques du territoire
  • Conduire un diagnostic partagé
  • Elaborer un plan d'action
  • Monter le partenariat technique et financier autour du projet
  • Mettre en œuvre des projets de développement
  • Assurer le suivi opérationnel et financier des activités du projet
  • Coordonner le réseau de partenaires
  • Communiquer sur les objectifs et les réalisations du projet
  • Animer les réunions de pilotage
  • Evaluer des projets de développement
  • Définir des indicateurs d'évaluation
  • Elaborer des outils de recueil de l'information
  • Analyser les écarts
  • Faire des recommandations

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Poste informatique, téléphone, fax
  • Véhicule de fonction

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Logiciels
  • Documentation technique et juridique

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Très nombreuses relations avec tous les intervenants sur le territoire (élus locaux, citoyens, travailleurs sociaux, institutions administratives...)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Etre méthodique, curieux et rigoureux
  • Se tenir régulièrement au courant de l'évolution de la réglementation
  • Avoir une grande capacité d'écoute
  • Savoir faire la synthèse des différentes positions
  • Savoir négocier des compromis
  • Etre diplomate
  • Mener plusieurs activités de front

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers éventuellement, certains troubles moteurs.
  • Emploi peu compatible avec les troubles intellectuels (si manque de concentration, si manque de mémoire).

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Secrétariat.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accident de la circulation
  • Agression physique et/ou verbale

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail sur écran
  • Travail assis
  • Gestes répétitifs lors de la frappe et contraintes rachidiennes

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Ozone des photocopieurs, des imprimantes

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Pas à priori

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Pression du temps
  • Travail par à coup avec de fortes périodes de surcharge
  • Risque routier : nombreux déplacements pour des réunions

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Céphalées et troubles visuels
  • Contractures rachidiennes, troubles de la statique
  • Fatigue liée aux horaires irréguliers
  • Stress

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Le travail sur écran peut faire l'objet d'une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche et puis visite tous les deux ans ou visites annuelles en cas de travail sur écran)
  • En cas de travail sur écran, examen approprié des yeux et de la vue à l'embauche et lors des examens périodiques : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs
  • Examen standard avec contrôle auditif, cardio-vasculaire et veineux et ostéoarticulaire

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Examen ophtalmologique par un spécialiste si nécessaire

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas à priori.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ergonomie de l'aménagement du bureau de travail : dimensions, implantation de l'écran...
  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Voir travail sur écran
  • Limitation des déplacements : envoi de documents par voie électronique, réunions par conférences téléphoniques ou visioconférences
  • Véhicule de fonction régulièrement entretenu

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Correction des amétropies et des hétérophories
  • Hygiène de vie : sport, alimentation équilibrée

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Gymnastique de pause

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Code du travail :
  • Autres textes :
    • Circulaire DRT 91-18 du 4 novembre 1991 relative à l'application du décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation
    • Décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation
    • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale. Travail d'opérateur sur terminal à écran.

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • Néant

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN ISO 9241-1. Mai 2001. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 1 : Introduction générale
  • NF EN 1335. Juin 2000. Mobilier de bureau - Sièges de travail de bureau
  • NF EN 527-1. Mai 2000. Mobilier de bureau - Tables de travail de bureau
  • X 35-102. Décembre 1998. Conception ergonomique des espaces de travail en bureaux
  • NF EN ISO 9241-11. Juin 1998. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 11 : lignes directrices concernant l'utilisabilité
  • NF EN ISO 9241-10. Septembre 1996. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 10 : principes de dialogue
  • NF X 35-103. Octobre 1990. Ergonomie - Principes d'ergonomie visuelle applicables à l'éclairage des lieux de travail

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. K1802 Développement durable. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 2631 Economistes. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 333f Personnels administratifs de catégorie A des collectivités locales et hôpitaux publics (hors Enseignement, Patrimoine). (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Patricia Guibert (chargée de mission en développement local) (75), Pierrette Trilhe (médecin du travail retraité) (BF) (37)
DATE DE CREATION : Mars 2010
DERNIERE MISE A JOUR : Mars 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche