Fiches de métiers

Fromager industriel

site de rencontre amicale au cameroun online dating while unemployed FICHE METIER BOSSONS FUTE N°281

ROME : H2102 CITP-08 : 8160 PCS 2003 : 625e

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Opérateur sur machines et appareils de fabrication des industries agroalimentaires, conducteur d’appareils des industries agro-alimentaires, préparateur de mélange.

2. DEFINITION

  • Le fromager est un technicien responsable de la partie fabrication du fromage à pâte pressée dans des fromageries industrielles. Il intervient pour la transformation du lait caillé et pour le travail en cuve jusqu'au moulage.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Le poste est accessible à partir d’un CAP/BEP/CFPA dans le domaine de l’agroalimentaire avec une expérience de terrain.
  • En formation initiale, une qualification de niveau bac (technicien qualifié) ou un BTS agroalimentaire est recommandé.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L’activité s’exerce dans une salle de fabrication de fromagerie industrielle.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Procéder au remplissage automatique de grandes cuves en inox de 5000 à 10000 litres par le lait maintenu à une température de 35 à 55° selon les fromages voulus (emmenthal à 55° par exemple), préalablement collecté et stocké dans des tanks à 4 à 6° et éventuellement pasteurisé à 65°C à 85°C selon le type de fromage à fabriquer
  • Saisir les données permettant la traçabilité des produits
  • Effectuer des prélèvements afin de contrôler le pH (pH compris entre 6,65 et 6,8) et la teneur en matières grasses et en matières protéiques
  • Choisir, peser et incorporer des ferments lactiques aromatiques mésophiles et/ou thermophiles, acidifiants
  • Mettre en marche le système de brassage mécanique pour certaines fabrications
  • Vérifier l’avancée du processus de caillage qui dure un certain temps en contrôlant au doigt ou de façon automatisée la consistance du lait  avec rinçage après chaque opération
  • Procéder au décaillage mécanique jusqu’à obtenir des « grains » de la taille variable selon le fromage (du grain de blé au cube de 2 cm)
  • Mettre en marche le pompage pneumatique du lactosérum et compenser par de l’eau afin de conserver le même volume
  • Après évacuation mécanique du contenu des cuves vers l’atelier de moulage, procéder au nettoyage et à la désinfection des cuves

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Cuves en inox de 5000à 10000 litres
  • Récipients pour effectuer les prélèvements
  • Balance de précision pour la pesée des ferments
  • PH mètre
  • Tableaux de commandes électroniques
  • Outils de brassage, de décaillage
  • Matériel de nettoyage

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Ferments lactiques aromatiques mésophiles et/ou thermophiles
  • Produits de nettoyage

4.5. RELATIONS SOCIALES

  • Travail isolé ou en liaison étroite avec les préparations de lait (pasteurisation) en amont et avec les mouleurs en aval

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Bonne résistance physique

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Le poste est compatible avec une surdi-mutité et certains troubles visuels.
  • Le poste peut convenir, avec les mesures d'adaptation nécessaires, à toute personne handicapée dans la mesure où le handicap est compensé (voir thésaurus sur les compensations du handicap).
  • Cependant il serait préférable d'en éloigner les personnes présentant des handicaps moteurs importants, des troubles intellectuels,  des maladies infectieuses chroniques, des dermatoses chroniques

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Nettoyage

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chute de plain-pied sur sol glissant
  • hute dans les escaliers (passerelle métallique)
  • Lumbagos aigus
  • Entorses
  • Coupures
  • Projections oculaires

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail  à l’humidité
  • Travail à la chaleur : + 25°C
  • Bruit > 80 db
  • Eclairage artificiel permanent : local aveugle
  • Travail debout ou avec piétinement
  • Travail en position contraignante : antéflexion du tronc
  • Travail sur passerelle métallique ou caillebottis composite moins glissant
  • Port d'outils : trancheurs, décailleurs

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits d'entretien et désinfectants : Détergents anioniques et ammoniums quaternaires
  • Faibles odeurs

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Mycobactéries
  • Listériose
  • Brucellose
  • Onychomycose

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Surveillance de machines
  • Simultanéité des tâches
  • Gravité des erreurs pour la qualité du produit
  • Travail en journée ou travail en équipes alternantes (2 x 8 ou 3 X 8)

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

7.1.1. REGIME GENERAL :

7.1.1. REGIME AGRICOLE :

  • Tableau n°6 RA : Brucelloses
  • Tableau n°15 RA : Mycoses cutanées, périonyxis et onyxis d'origine professionnelle
  • Tableau n°39 RA : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°44 RA : Affections cutanées et muqueuses professionnelles de mécanisme allergique
  • Tableau n°45 RA : Affections respiratoires professionnelles de mécanisme allergique

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Dermites irritatives
  • Pathologies rachidiennes et ostéoarticulaires (épaules notamment)
  • Insuffisance veineuse

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Les salariés exposés au bruit sont soumis à une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite médicale d'embauche puis visites médicales annuelles
  • Surveillance de l'état cutané, ostéo-articulaire et corculatoire ; recherche de pathologies infectieuses ORL et broncho-pulmonaires

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme : périodicité en fonction des mesures sonométriques

8.3. VACCINATIONS

  • Vaccinations conseillées :
    • DTPolio tous les 10 ans
    • Hépatite A

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Pas à priori

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • La durée de conservation du dossier médical est de 15 ans en cas d'exposition au bruit.
  • Dans les autres cas , pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Contamination biologique ou chimique accidentelle des produits avec un risque grave pour la santé des consommateurs

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS  D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ambiance thermique (température, hygrométrie) : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...
  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Sol antidérapant avec évacuation intégrée
  • Douche
  • Rince œil
  • Traitement des eaux usées dans la station d'épuration

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Combinaison et tabliers imperméables, charlotte
  • Bottes antidérapantes de sécurité
  • Masque d’hygiène, lunettes de protection
  • Protection antibruit

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation à l'hygiène et à la sécurité alimentaire
  • Formation  et sensibilisation à l'hygiène corporelle : hygiène des pieds (lavage régulier, séchage soigneux) et des mains
  • Formation aux technologies de mesures

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Code du travail :
    • Articles R4435-1 à R4435-4 du Code du travail : Surveillance médicale renforcée pour l'exposition au bruit
  • Autres textes :
    • Décret n°2001-1016 du 5 novembre 2001 portant création d'un document relatif à l'évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs, prévue par l'article L.230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat).
    • Circulaire DRT n°6 du 18 avril 2002 prise pour l'application du décret n°2001-1016 portant création d'un document relatif à l'évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs, prévue par l'article L.230-2 du code du travail et modifiant le code du travail.

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R185 Protection de la main dans l'emploi de certains outils et appareils destinés à la préparation des produits alimentaires
  • R288 Déchets industriels. Manutention, stockage, transport et traitement
  • R355 Interventions sur machines

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • Convention collective nationale concernant les coopératives agricoles laitières. Fascicule n° 3608 du JO
  • Convention collective nationale concernant l’industrie laitière. Fascicule n° 3124 du JO

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. H2102 Conduite d'équipement de production alimentaire. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8160 Conducteurs de machines pour la fabrication de denrées alimentaires et de produits connexes. (O.I.T.) (2008) . (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 625e Autres opérateurs et ouvriers qualifiés de l'industrie agricole et alimentaire (hors transformation des viandes). (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

REDACTION

binУЄre optionen paypal see Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

köpa sildenafil accord Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).