Fiches de métiers

Masseur-kinésithérapeute

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°255

ROME : J1404
CITP-08 : 2264 PCS 2003 : 432a - 432b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Kinésithérapeute, masseur, physiothérapeute, masseur-kinésithérapeute rééducateur.

2. DEFINITION

  • Le masseur-kinésithérapeute est un professionnel de santé qui, dans son exercice, utilise, dans un but préventif, curatif ou de rééducation fonctionnelle, les différentes formes de massages, de mobilisations, de mouvements, accompagnés le cas échéant d'applications utilisant divers agents physiques tels que l'eau,la chaleur, l'électricité.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible avec le diplôme d'état (DE) , obligatoire, de masseur-kinésithérapeute (bac + 3).
  • Dans le secteur hospitalier public, le masseur kinésithérapeute peut terminer sa carrière comme surveillant-chef des services médicaux (catégorie A). Après au moins quatre ans d'exercice à temps plein, un masseur kinésithérapeute peut prétendre accéder à un institut de formation de cadre de santé, lui offrant des perspectives professionnelles d'encadrement et/ou de formation. Le cadre de santé kinésithérapeute peut également prétendre ensuite à un grade de cadre supérieur ou de directeur de soins, après concours, dans la filière rééducation dont il est issu.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Dans la pratique de ses activités, le masseur-kinésithérapeute à la possibilité d'exercer :
    • en cabinet professionnel,
    • au domicile du patient,
    • dans un centre de rééducation,
    • dans des hôpitaux et autres établissements d'hébergement,
    • dans des établissements thermaux,
    • dans des salles et terrains de sport,
    • dans des écoles,
    • dans des entreprises.
  • Le masseur-kinésithérapeute peut exercer en libéral ou être salarié.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Lorsque le masseur-kinésithérapeute exerce une activité dans un but thérapeutique, il le fait sur prescription médicale.
  • Les activités du kinésithérapeute couvrent alors tous les actes, du bilan et de l'évaluation jusqu'aux différentes catégories de techniques de soins :
    • Examen clinique, recueil des données et bilan kinésithérapique
    • Réalisation de techniques de kinésithérapie :
      • massages manuels, mobilisations
      • gymnastique médicale
      • exercices thérapeutiques
      • rééducation neuro-motrice, respiratoire, uro-gynécologique, cardiovasculaire
      • électrothérapie
      • hydro-balnéothérapie
    • Rédaction du dossier patient et d'une fiche de synthèse
    • Mise en œuvre des procédures d'élimination des déchets

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Tables de massage
  • Appareils de mécanothérapie, de pouliethérapie
  • Appareils de physiothérapie :
    • Electrothérapie
    • Ultra sons
    • Laser
  • Appareils de thermothérapie (infra rouges) et de cryothérapie
  • Appareils de rééducation périnéale (électrostimulation et bio feed-back)
  • Matériels de gymnastique (tapis, ballons, etc...)

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Antiseptiques
  • Désinfectants
  • Détergents
  • Crèmes et gels
  • Pansements et contentions
  • Sondes
  • Draps d'examen

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Relations avec les médecins prescripteurs ou consultés pour avis et prescriptions
  • Travail dans le cadre d'une équipe avec des personnes en souffrance physique et/ou mentale dans les établissements hospitaliers publics ou privés, dans les centres de rééducation et les établissements thermaux
  • Peut être amené à travailler de façon isolée à son cabinet ou au domicile des patients

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Etre méthodique et bien organisé dans l'espace et dans le temps
  • Etre respectueux des personnes confiées
  • Travailler  avec autonomie ou dans le cadre d'une équipe
  • Respecter les protocoles de soins
  • Prendre des initiatives à bon escient
  • Réaliser rapidement et correctement  les tâches administratives

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : cécité,  maladies chroniques et cancers, handicap moteur léger (selon le type d'activité)
  • Emploi peu compatible avec certains troubles moteurs importants, les pathologies psychiatriques

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Prévention en travaillant sur l'ergonomie dans les activités de la vie courante, en adaptant les postes de travail par exemple (prévention des maladies professionnelles), ou en formant les personnels manipulant des charges importantes
  • Activités de conseils
  • Enseignement, encadrement pédagogique d'étudiants et de stagiaires

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Lombalgies
  • Accidents de circulation lors des déplacements à domicile
  • Agression physique
  • Brûlures lors de l'utilisation de cuves à parafangothérapie ("boues")
  • Agression physique (public précaire, psychiatrie) ou verbale (les malades ou leur famille, les collègues ou la hiérarchie)

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Risque électrique lors de l'utilisation de certains matériels
  • Nuisances sensorielles: odeurs des produits biologiques (selles, urines, vomissures, sang), odeur des désinfectants
  • Manutention des malades, manutention de matériel
  • Contraintes posturales : station debout, postures nécessitées par les massages ou l'aide aux mouvements des patients
  • Travail en force
  • Gestes répétitifs
  • Déplacements à l'extérieur si travail au domicile des patients
  • Nombreux déplacements dans les établissements

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Antiseptiques
  • Désinfectants et détergents

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Toutes les contaminations hospitalières

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Contact avec la maladie, le handicap, la souffrance et la mort, plainte des malades
  • Au cabinet ou à domicile : organisation du temps et du planning en fonction des priorités pour répondre aux attentes des patients et les voir dans de bonnes conditions
  • Dépassements d'horaires
  • En institution, travail le week-end

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Risque infectieux :

  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°54 RG : Poliomyélite
  • Tableau n°55 RG : Affections professionnelles dues aux amibes
  • Tableau n°76 RG : Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d'hospitalisation et d'hospitalisation à domicile
  • Tableau n°80 RG : Kératoconjonctivites virales

Risque chimique :

  • Tableau n°31 RG : Maladies professionnelles engendrées par les aminoglycosides, notamment la streptomycine, par la néomycine et ses sels
  • Tableau n°38 RG : Maladies professionnelles engendrées par la chlorpromazine (Largactyl)
  • Tableau n°41 RG : Maladies engendrées par les bétalactamines (notamment pénicillines et leurs sels) et les céphalosporines
  • Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères. Opérations de désinfection
  • Tableau n°43 bis RG : Affections cancéreuses provoquiées par l'aldéhyde formique
  • Tableau n°50 RG : Affections provoquées par la phénylhydrazine
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°89 RG : Affection provoquée par l'halothane
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

Risque physique :

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES RISQUES

  • Irritation des mains en raison du lavage et de la désinfection répétés

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Dans le secteur public :
    • Visite médicale d'embauche puis visites médicales annuelles réalisées par le service de santé au travail
    • Visite médicale de titularisation réalisée par un médecin assermenté
  • Dans le secteur privé : visite médicale d'embauche puis annuelle par le service de santé au travail
  • Surveillance ostéo-articulaire, état veineux, maladies contagieuses, état psychique, respiratoire et cutané

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
  • Radiographie pulmonaire, intradermo réaction tuberculinique pour certains modes d'exercice
  • Sérologie la rubéole, de la toxoplasmose, de l'infection au cytomégalovirus à pour les femmes en âge de procréer

8.3. VACCINATIONS

  • Vaccinations obligatoires (à la charge de l'employeur) :
  • Vaccinations conseillées :
    • Rubéole, sous contraception, en cas de sérologie négative chez les femmes en âge de procréer
    • En cas d'affectation en service de contagieux : hépatite A, typhoïde

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En principe non sauf en cas d'exposition à des produits au cours des exercices professionnels antérieurs (radiations ionisantes, médicaments antimitotiques, etc...).

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation du dossier médical à compter de la cessation de l'exposition à des agents biologiques mais pouvant être portée à 50 ans en cas d'affectation à des services de cancérologie, de radiologie, de radiothérapie...

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas de pollution en cas de collecte spécialisée des déchets biologiques et chimiques.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Ergonomie de la manutention, utilisation de matériels adaptés (tables électriques à hauteur réglable, siège)
  • Organisation correcte des plannings
  • Conteneurs adaptés pour les produits souillés
  • Elaboration d'une procédure pour les accidents d'exposition au sang
  • Groupes de parole pour la gestion du stress et des urgences
  • Soutien psychologique en cas d'agression

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de protections individuelles adaptées au poste de travail : gants (latex, nitrile, vinyle), masques, blouses
  • Respect des procédures de sécurité
  • Hygiène individuelle

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Information sur les risques des agents biologiques
  • Formation aux bonnes pratiques d'hygiène
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Profession de masseur-kinésithérapeute :
  • Prévention des risques professionnels :
    • Circulaire DGS-DH n°98/249 du 20 avril 1998 sur la prévention de la transmission des agents infectieux véhiculés par le sang ou les autres liquides biologiques lors des soins. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 25/98.
  • Vaccinations :
  • Secret professionnel :
    • Articles 226-13 et 226-14 du Code pénal
    • Article 26 du statut général des fonctionnaires
  • Déchets d'activités de soins :
    • Articles R1335-1 et R1335-2 du Code de la santé publique
  • Fonction publique hospitalière :
    • Tome 1 : Statut général et textes communs. J.O. Ouvrage n°310540001
    • Tome 2 : Formation professionnelle continue - Primes et indemnités. J.O. Ouvrage n°310540002
    • Tome 3 : Statut des personnels de direction et du personnel administratif. J.O. Ouvrage n°310540003
    • Tome 4 : Personnels des services de pharmacie, de laboratoire et d'électrocardiographie. J.O. Ouvrage n°310540004
    • Tome 5 : Statut des personnels médicaux - Psychologues - Personne d'encadrement des écoles de formation - Personnel congréganiste - Aumôniers. J.O. Ouvrage n°310540005
    • Tome 6 : Statut du personnel des établissements d'hospitalisation publics et de certains établissements à caractère social. J.O. Ouvrage n°310540006
    • Décret n°2001-1375 du 31 décembre 2001 portant statut particulier du corps des cadres de santé de la fonction publique hospitalière
    • Ordonnance no 96-346 du 24 avril 1996 portant réforme de l'hospitalisation publique et privée
    • Décret n°92-272 du 26 mars 1992 relatif aux missions, à l'organisation et aux personnels des établissements publics de santé et modifiant le code de la santé publique (deuxième partie: Décrets en Conseil d'Etat)
    • Loi no 91-748 du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière (1) (articles L.714-23 et L.714-26) et rectificatif
    • Décret n°91-155 du 6 février 1991. Décret relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels des établissements mentionnés à l'article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 modifiée portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
    • Loi n°86-33 du 9 janvier 1986. Loi portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
    • Loi n°83-634 du 13 juillet 1983. Loi portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors.
  • Conduite :
    • Arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée

11.2. RECOMMANDATIONS ET NORMES

11.2.1. RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

11.2.2. NORMES (AFNOR)

9.3. CONVENTION COLLECTIVE ET ACCORDS DE BRANCHE

12. BIBLIOGRAPHIE

13. ADRESSES UTILES

  • Conseil national de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes : www.ordrekinegard.org
  • Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs : www.snmkr.fr
  • Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs : www.ffmkr.com
  • Collège national de la kinésithérapie salariée 127 avenue de Clichy 75007 Paris
  • Portail des métiers de la santé et du social : Un métier : Masseur-kinésithérapeute

AUTEURS : Eric Adolphi (médecin du travail) (ACIST) (94)
DATE DE CREATION : Janvier 2008
DERNIERE MISE A JOUR : Juin 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche