Fiches de métiers

Compositeur en cristallerie

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°226

ROME : H3303 - H2801
CITP-08 : 7315 PCS 2003 : 626b - 674d

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Préparateur en cristallerie, conducteur d'appareil, mélangeur, ouvrier de production.

2. DEFINITION

  • Le compositeur en cristallerie réalise sur une chaîne mécanisée les assemblages des différents composants de base du cristal en fonction du cahier de commande qui lui est transmis et les tient à disposition des ouvriers de l'atelier chaud pour la mise en fusion.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • La profession est accessible à partir d'un diplôme de niveau V (CAP, BEP, CFPA) suivi d'une formation complémentaire au poste de travail.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce dans un entrepôt de stockage d'une cristallerie.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Le cristal tel que le définit la norme NF est un verre (silice fondue) qui contient au moins 24% d'oxyde de plomb ce qui donne au cristal son poids et son éclat. Des adjuvants sont systématiquement ajouter pour permettre d'abaisser de 1750 degrés à 1450 degrés le point de fusion de la silice ainsi que certains composants pour répondre à des critères de contact alimentaire ou d'esthétique.
  • L'activité du compositeur consiste à :
    • Réceptionner le matières premières et en contrôler la qualité :
      • silice cristalline : ce sable ne doit contenir aucune impureté
      • minium (oxyde de plomb)
      • adjuvants divers : potasse...
      • colorants, produits d'ennoblissement, stabilisants...: arsenic, chrome, cobalt, cuivre, manganèse, or, sélénium....
    • Récupérer dans les ateliers le calcin ou groisil qui est du cristal broyé provenant des pièces défectueuses
    • Vérifier la bonne installation des containers de matières premières
    • Prendre connaissance des mises en production
    • Réaliser les mélanges en pesant et en déversant automatiquement les quantités nécessaires de produit dans un premier bac. La préparation de base est de 55% de sable, de 15% de sels et de 30% de minium
    • Orienter cette préparation dans un malaxeur pour en assurer l'homogénéité
    • Rajouter 30% de calcin ou groisil et malaxer à nouveau
    • Rajouter la couleur et autres produits
    • Surveiller le bon déroulement des opérations mécaniques
    • Identifier et stocker les bacs qui contiennent environ 600 k de produit avant chargement à la pelle dans les pots mis dans les fours pour fusion
    • Assurer l'entretien et la petite maintenance de la chaîne de préparation

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Chariot automoteur
  • Racks de stockage
  • Containers
  • Trémies
  • Goulottes
  • Flexibles
  • Bacs métalliques à roulettes
  • Pelles

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Silice, oxyde de plomb, potasse arsenic, chrome, cobalt, cuivre, manganèse, or, sélénium...

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail dépendant des arrivages et des besoins de l'atelier mais permettant une certaine autonomie

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une bonne résistance physique pour supporter les contraintes du poste (manutention, travail debout, bruit, chaleur...)
  • Savoir utiliser les équipements  (convoyeurs..) dans le respects des instructions et des normes de sécurité
  • Connaître les risques des produits chimiques utilisés et savoir s'en protéger
  • Avoir le CACES éventuellement

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdité, troubles du langage, certains petits troubles moteurs.
  • Emploi peu conseillé en cas de dermatose des mains.
  • Emploi peu compatible avec la cécité, certaines maladies chroniques (en fonction des risques des produits manipulés), les troubles ostéoarticulaires et moteurs.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Participer aux travaux des potiers ou des gaziers

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Coupures
  • Projections oculaires
  • Chute de plain-pied
  • Pathologies aiguës liées à la manutention (rachis, épaules, genoux...)
  • Intoxications aiguës (plomb, arsenic, cadmium)

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Poussières +++
  • Travail au froid ou aux courants d'air pour la réception des produits
  • Alternance de température entre l'entrepôt et l'atelier chaud
  • Bruit des machines
  • Contraintes posturales : station debout
  • Manutention et poussées de bacs de plus de 600 kg

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Silice
  • Arsenic, chrome
  • Plomb, potasse
  • Colorants à base de métaux lourds (cadmium, cobalt, manganèse, nickel, or, tungstène...)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Surinfection de plaies

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Planification des opérations
  • Surveillance de plusieurs machines à même temps
  • Penser à sa sécurité
  • Travail isolé

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°1 RG : Affections dues au plomb et à ses composés
  • Tableau n°25 RG : Affections professionnelles consécutives à l'inhalation de poussières minérales renfermant de la silice cristalline (quartz, cristobalite, tridymite), des silicates cristallins (kaolin, talc), du graphite ou de la houille
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

Et en fonction des productions :

  • Tableau n°10 RG : Ulcérations et dermites provoquées par l'acide chromique, les chromates et bichromates alcalins, le chromate de zinc et le sulfate de chrome
  • Tableau n°10 bis RG : Affections respiratoires provoquées par l'acide chromique, les chromates et bichromates alcalins
  • Tableau n°20 RG : Affections professionnelles provoquées par l'arsenic et ses composés minéraux
  • Tableau n°37 RG : Affections cutanées professionnelles causées par les oxydes et les sels de nickel
  • Tableau n°39 RG : Maladies professionnelles engendrées par le bioxyde de manganèse
  • Tableau n°61 RG : Maladies professionnelles provoquées par le cadmium et ses composés
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°75 RG : Affections professionnelles résultant de l'exposition au sélénium et ses dérivés minéraux

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Insuffisance veineuse en raison du travail debout

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite médicale préalable à l'embauche ; exclusion des travailleurs de moins de 18 ans et des femmes enceintes
  • Puis visites médicales annuelles
  • Surveillance de l'état cutané (chrome, nickel, cobalt, sélénium), ORL (chrome, nickel, potasse, bruit), ophtalmologique (sélénium), ostéoarticulaire (cadmium, manutention), gastro-intestinal (plomb, cadmium), neurologique (arsenic, manganèse, plomb), pulmonaire (chrome, silice, Sélénium, cadmium), urinaire (cadmium, plomb)

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • En fonction des métrologies d'ambiance
    • Audiogramme (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
    • Plombémie en cas d'exposition au plomb (articles R4412-152 et R4412-160 du code du travail) : la valeur limite biologique à ne pas dépasser est fixée à 400 microgrammes de plomb par litre de sang pour les hommes et 300 microgrammes de plomb par litre de sang pour les femmes
    • Examen cytologique urinaire et recherche d'hématurie microscopique
  • Analyse d'urine à la bandelette (recherche d'hématurie)
  • Radiographie pulmonaire, épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) tous les deux ans (silice)
  • Scanner thoracique en cas de signes radiologiques ou fonctionnels, pour préciser l'atteinte pulmonaire
  • Analyse du liquide de lavage alvéolaire pour confirmer l'exposition à la silice
  • Numération formule sanguine et plaquettes, ), créatinémie (plomb)
  • Indicateur biologique : acide delta-aminolévulinique urinaire ou protoporphyrine zinc dans le sang (plomb)

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous le 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL selon le degré d'exposition et les produits

  • Une attestation d'exposition aux agents chimiques dangereux et/ou est remplie par l'employeur et le médecin du travail et remise au travailleur à son départ de l'établissement.
  • Pour l'exposition à la silice : surveillance médicale postprofessionnelle tous les cinq ans ou, après avis du médecin conseil, plus fréquemment
  • Pour l'exposition à l'arsenic :
    • Surveillance dermatologique tous les deux ans
    • Surveillance échographique abdominale de l'étage sus-mésocolique tous les deux ans
  • Pour l'exposition au chrome :
    • Examen clinique médical tous les 2 ans
    • Examen radiologique pulmonaire tous les 2 ans

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Le dossier médical devra être conservé 50 ans après l'arrêt de l'exposition à des agents chimiques dangereux ou cancérogènes.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution par les déchets industriels contenant de la silice, du plomb, d'autres métaux lourds
  • Danger potentiel d'accident de circulation en raison des livraisons

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs, gaz, poussières ; VLEP du plomb 0,1 mg/m3 sur 8 heures
  • Bruit : mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Travail en vase clos lors des opérations de remplissage et de malaxage
  • Aspiration des poussières
  • Isolation phonique des machines
  • Sécurisation des commandes des machines
  • Matérialisation et liberté des voies de circulation
  • Maintien du sol propre et sec, rangement du poste et mise à l'écart des matériaux non utilisés
  • Affichage des procédures
  • Doubles vestiaires, douches sur le lieu de travail
  • Confinement et élimination sécurisée des déchets

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Tenue de travail en coton, maintenue propre, (sans graisses), sans poche, couvrante, légère, fournie et entretenue par l'entreprise
  • Tabliers, gants, manchettes
  • Chaussures de sécurité
  • Lunettes de protection
  • Protections anti-bruit
  • Appareil filtrant avec masque à poussière

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation au poste de travail
  • Formation et information sur le risque chimique, notamment au risque lié au plomb et à la silice
  • Formation à la sécurité pour les intervention sur machines
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Décret n° 2006-892 du 19 juillet 2006 relatif aux prescriptions de sécurité et de santé applicables en cas d'exposition des travailleurs aux risques dus au bruit et modifiant le code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat)
  • Circulaire DRT n°12 du 24 mai 2006 relative aux règles générales de prévention du risque chimique et aux règles particulières à prendre contre les risques d'exposition aux agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (fichier pdf)
  • Décret n° 2004-725 du 22 juillet 2004 relatif aux substances et préparations chimiques et modifiant le code du travail et le code de la santé publique (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat).
  • Décret n° 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique et modifiant le code du travail.
  • Décret n°2001-1016 du 5 novembre 2001 portant création d'un document relatif à l'évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs, prévue par l'article L.230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat)
  • Décret n°2001-97 du 1er février 2001 établissant les règles particulières de prévention des risques cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction et modifiant le code du travail (deuxième partie : décrets du Conseil d'Etat).
  • Décret n°97-331 du 10 avril 1997 relatif à la protection de certains travailleurs exposés à l'inhalation de poussières siliceuses sur leurs lieux de travail
  • Arrêté du 28 février 1995 pris en application de l'article D. 461-25 du code de la Sécurité sociale fixant le modèle type d'attestation d'exposition et les modalités d'examen dans le cadre du suivi post-professionnel des salariés ayant été exposés à des agents ou procédés cancérogènes. Annexe II (Modalités d'examen dans le cadre du suivi post-professionnel).
  • Décret n°92-1261 du 3 décembre 1992 relatif à la prévention du risque chimique et modifiant la section V du chapitre Ier du titre III du livre II du Code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat)
  • Arrêté du 31 janvier 1989 pris en application de l'article R.232-8-4 du code du Travail portant recommandations et instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des travailleurs exposés au bruit
  • Circulaire du 6 mai 1988 relative à l'application du décret n°88-405 du 21 avril 1988 relatif à la protection des travailleurs contre le bruit
  • Circulaire n°10 du 29 avril 1980 relative à l'application de l'arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale
  • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance spéciale
  • Article R231-58-6 du Code du travail. Surveillance médicale particulière pour l'exposition au plomb.

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 214 Risques spécifiques des verriers à la main
  • R 288 Déchets industriels. Manutention, stockage, transport et traitement
  • R 407 Sécurité lors des interventions sur machines, appareils et installations
  • R 409 Evaluation du risque chimique (2004)
  • R 422 Sécurité lors des interventions sur machines, appareils ou installations
  • R 425 Verreries : protection contre les coulées accidentelles

11.3. NORMES

Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. H3303 Préparation de matières et produits industriels (broyage, mélange...) - H2801 Conduite d'équipement de transformation du verre. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 7315 Souffleurs, mouleurs, tailleurs, meuleurs et polisseurs de verre. (O.I.T.) (2008)
  • Fiche toxicologique FT 192 Arsenic et composés minéraux (INRS) (2006)
  • Fiche toxicologique FT 1 Trioxyde de diarsenic (INRS) (2006)
  • Evaluation des principaux risques professionnels par métier - Frédéric DESCHAMPS, Christian GERAUT - Ellipses - 2005
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 626b Autres opérateurs et ouvriers qualifiés : métallurgie, production verrière, matériaux de construction - 674d Ouvriers de production non qualifiés : métallurgie, production verrière, céramique, matériaux de construction. (INSEE) (2003)
  • Fiche toxicologique FT 150 Sélénium et ses composés (INRS) (2002)
  • Fiche toxicologique FT 59 Plomb et composés minéraux (INRS) (1998)
  • Fiche toxicologique FT 232 Silice cristalline (INRS) (1997)
  • Fiche toxicologique FT 197 Amiante (INRS) (1997)
  • Fiche toxicologique FT 60 Cadmium et composés minéraux (INRS) (1997)
  • Fiche toxicologique FT 52 Dioxyde de manganèse (INRS) (1997)
  • Fiche toxicologique FT 27 Brome (INRS) (1996)
  • Fiche toxicologique FT 68 Nickel et ses composés (INRS) (1992)

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Damien Michel (médecin du travail) (AST67) (67), Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
DATE DE CREATION : Octobre 2006
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche