Fiches de métiers

Conducteur offset

FICHE D'ACTIVITE PROFESSIONNELLE BOSSONS FUTE N°187

ROME : E1301 CITP-08 : 7322 INSEE : 214c - 627f - 675c

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Conducteur de machine à imprimer, typographe, héliograveur, flexographe, sérigraphe.

2. DEFINITION

  • Le procédé offset consiste à imprimer à partir d'une forme fixée sur rouleaux. La forme imprimante est traitée avec une partie "noire" qui attirera l'encre et une zone "blanche" qui la repoussera. Les encres utilisées sont grasses, visqueuses. Les solvants organiques sont plus ou moins lourds et plus ou moins abondants selon la qualité de l'impression voulue. Le conducteur de machine règle et alimente sa machine pour réaliser le tirage des documents par encrage d'une matrice spécifique appliqué sur un support.
  • A côté du procédé offset, il existe d'autres procédés d'impression :
    • Typographie : Impression à partir de caractères de plomb en relief sur un support à l'aide d'encres assez épaisses, grasses - utilisation de solvants assez lourds - Risque : poussières de plomb
    • Héliographie : Impression sur rotative à grande vitesse à partir d'un support où les caractères sont gravés en creux par morsure à l'acide. L'encre très fluide est déposée dans les alvéoles - utilisation de solvants légers en grande quantité - Risque : brouillard d'encre
    • Flexographie, tampographie : Impression de qualité grossière à partir d'un cliché mou en relief - utilisation d'encre fluide et de solvants légers en grande quantité
    • Lithographie : Impression sur un support à partir d'une pierre
    • Sérigraphie, pochoir : Impression sur des supports très divers par passage de l'encre à travers les mailles d'un écran de soie partiellement obturé par un vernis ou de la gélatine bichromatée. Les encres sont diverses et leur fixation se réalise soit par évaporation de solvants, soit par pénétration et chauffage, soit par UV, soit par cuisson - Le nettoyage des écrans nécessite l'emploi de solvants plus ou moins lourds ; le dégravage des écrans (récupération), des bases fortes et des solvants. Le conducteur de machine à imprimer règle et alimente sa machine pour réaliser le tirage des documents par encrage d'une matrice spécifique appliqué sur un support.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible à partir d'une formation de niveau V mais souvent des niveaux IV ou III sont requis pour des postes à responsabilité : CAP, BEP, BT, Bac pro, BTS du secteur des industries graphiques.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce le plus souvent au sein d'un établissement classé, ce qui impose des règles de sécurité particulières. L'impression peut être la seule activité de l'entreprise ou se faire dans une zone aménagée d'une imprimerie comportant plusieurs machines ou plusieurs activité (conception, photogravure, façonnage) ou dans un local spécifique au sein d'une entreprise non spécialisée (service imprimerie-reprographie...).

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste, éventuellement avec l'aide d'un aide conducteur offset, à :

  • Approvisionner le poste de travail : papier, encre, solvants
  • Préparer la machine :
    • caler les plaques
    • charger le papier à partir de palettes placées à proximité
    • mettre au point la proportion encre/eau
    • caler les marges pour chaque groupe
    • régler l'encrage
  • Imprimer :
    • surveiller la vitesse du papier, la qualité de l'impression durant le déroulement du cycle et le corriger éventuellement
    • vérifier les couleurs à partir d'un nuancier
    • régler le magasin de réception du papier imprimé
    • intervenir en cas d'incident (cassures)
  • Sortir le papier imprimé :
    • le dégager du magasin sur roulettes
    • vérifier les feuilles et retirer celles comportant un défaut
    • charger les feuilles vérifiées sur un chariot destiné au façonnage
  • Laver les différents éléments de la machine :
    • encrier et table d'encrier :
      • extraire le restant d'encre à l'aide d'une spatule à peinture déchargée sur une feuille de papier à rebut
      • essuyer au chiffon sec
      • nettoyer ensuite au chiffon imbibé de solvant
    • rouleaux encreurs :
      • mettre en place une racle
      • mettre en rotation les rouleaux pour un lavage par projection de jet de solvant pour permettre la dépose de l'encre dans le réceptacle de la racle
      • finir au chiffon imbibé
      • retirer la racle
      • passer un produit antiséchage (solvant) par pulvérisation
    • plaque offset :
      • désencrer la plaque par nettoyage à l'eau
      • sécher au chiffon sec
    • plaque, blanchet, cylindre de marge :
      • extraire la plaque du cylindre
      • nettoyer au produit de lavage (solvant)
  • Eliminer les déchets d'encre et de solvants dans une poubelle spécialisée

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Machine à imprimer offset de 1 à 4 couleurs +/- vernis
  • Informatique pour le réglage

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Matériel : spatules, chiffons
  • Support d'impression : papier, carton, matières plastiques, tissus
  • Produits :
    • Mouillants
    • Anti-siccatifs : hydroquinone
    • Encres avec huiles minérales lourdes, distillats pétroliers ou huiles végétales, colorants (plomb, chrome, cobalt, nickel)
    • Produits de dilution : solvants lourds (typographie, offset, sérigraphie), solvants légers (héliographie, flexographie)
    • Produits de nettoyage : acétate d'éthyle, perchloroéthylène, acétone, methylisobutyl cétone, white spirit, xylène, toluène, trichloroéthylène, alcool isopropylique, pétrole, n-hexane, chlorure de méthylène
    • Décapants : acide fluorhydrique

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail autonome ou en binôme

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Être rigoureux et précis
  • Supporter les manutentions et les ports de charge
  • Supporter les contraintes organisationnelles

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible  à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations a discuter au cas pas cas selon le poste.
  • L'emploi est peu compatible avec les atteintes ostéoarticulaires, les allergies respiratoires ou cutanées aux produits d'imprimerie, certaines maladies chroniques et certains cancers susceptibles d'être aggravés par le contact avec les produits.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Utilisation de machines ou de techniques différentes
  • Informatisation du processus

6. DANGERS ET RISQUES

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Incendie, explosion
  • Accidents électriques
  • Blessures par éléments de machine en mouvement : plaies, écrasement
  • Lombalgies aiguës ou subaiguës
  • Brûlures chimiques aux acides ou alcalins forts

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Rayonnement ultraviolet générateur d'ozone
  • Poussières
  • Utilisation d'organes en mouvement
  • Exposition au bruit
  • Nécessité d'une bonne vision des couleurs
  • Eclairage insuffisant
  • Odeurs des solvants et diluants
  • Station debout prolongée, manutention, port de charges, gestes répétitifs
  • Contraintes posturales (inclinaison, torsion du tronc), contraintes articulaires

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Encres avec pigments : plomb, chrome, cobalt, cadmium, amines aromatiques, aluminium et solvants
  • Encres UV acryliques
  • Nettoyants organiques liquides, solvants terpéniques, nettoyants à base d'huile végétale, acides forts inorganiques
  • Gaz et vapeurs : ammoniac, soude caustique, isocyanates (TDI et MDI), phénol, éthylène glycol, acides (chromique, chlorhydrique, phosphorique)
  • Ozone (sérigraphie)
  • Risque CMR :
    • Augmentation de la fréquence des cancers par rapport à la population générale : cancer de la peau (mélanome), cancer des poumons, cancers du sang et autres
    • Produits à risque : plomb, éthers de glycol, dichlorométane devenant du monoxyde de carbone, UV, hydrocarbures, huiles minérales, pigments des encres

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Infection d'une peau fragilisée

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Souci de la sécurité individuelle et environnementale
  • Respect de la réglementation
  • Travail en journée, travail posté en 2 X 8, parfois en 3 X 8
  • Impératifs de production pouvant entraîner des dépassements d'horaires ou des horaires atypiques
  • Pollution extérieure (déchets solides, air, eau)

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°4 bis RG : Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°12 RG : Affections professionnelles provoquées par les dérivés halogénés suivants des hydrocarbures aliphatiques : dichlorométhane (chlorure de méthylène), trichlorométhane (chloroforme), tribromométhane (bromoforme), dichloro-1-2-éthane, dibromo-1-2-éthane, trichloro-1-1-1-éthane (méthylchloroforme), dichloro-1-1-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène symétrique), trichloréthylène, tétrachloréthylène (perchloréthylène), dichloro-1-2-propane, chloropropylène (chlorure d'allyle), chloro-2-butadiène-1-3 (chloroprène)
  • Tableau n°15 RG : Affections provoquées par les amines aromatiques, leurs sels et leurs dérivés notamment hydroxylés, halogénés, nitrés, nitrosés et sulfonés
  • Tableau n°15bis RG : Affections de mécanisme allergique provoquées par les amines aromatiques, leurs sels, leurs dérivés notamment hydroxylés, halogénés, nitrés, nitrosés et sulfonés et les produits qui en contiennent à l'état libre
  • Tableau n°15ter RG : Lésions prolifératives de la vessie provoquées par les amines aromatiques et leurs sels et la N-Nitroso-dibutylamine et ses sels
  • Tableau n°22 RG : Sulfocarbonisme professionnel
  • Tableau n°32 RG : Affections professionnelles provoquées par le fluor, l'acide fluorhydrique et ses sels minéraux
  • Tableau n°36 RG : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°51 RG : Maladies professionnelles provoquées par les résines époxydiques et leurs constituants
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°82 RG : Affections provoquées par le méthacrylate de méthyle
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Kérato-conjonctivite aux UV
  • Augmentation des cancers chez les imprimeurs

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite médicale d'embauche puis visites médicales tous les ans
  • Contrôle visuel, auditif, recherche d'allergie, de conjonctivite, de problèmes cutanés, ostéo-articulaires, cardio-vasculaires, veineux, rénaux

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas de travail au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Plombémie en cas de présence de plomb dans les encres (articles R4412-152 et R4412-160 du code du travail) : la valeur limite biologique à ne pas dépasser est fixée à 400 microgrammes de plomb par litre de sang pour les hommes et 300 microgrammes de plomb par litre de sang pour les femmes
  • Cytologie urinaire et recherche d'hématurie microscopique en cas de contact avec des amines aromatiques susceptibles de provoquer une lésion maligne de la vessie.
  • Visiotest, spirométrie de base puis tous les 3 ans
  • Selon les risques chimiques : NFS, plaquettes, gamma GT, transaminases, créatinémie

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En cas d'exposition à des amines aromatiques susceptibles de provoquer une lésion maligne de la vessie

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation du dossier médical au moins 15 ans en cas d'exposition au bruit, 50 ans en cas de contacts répétés avec des cancérogènes.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution chimique des eaux et du sol par les déchets d'encres, de solvants, d'acides, de bases, de détergents, d'huiles usées
  • Pollution atmosphérique par des vapeurs organiques (solvants et encres), des produits de combustion (NOx, HC, CO, SO², particules), des vapeurs inorganiques (acides, bases, ozone)
  • Inflammation de gaz, de poussières ou de solides au contact de points chauds (décharges électrostatiques, électricité, frottement mécanique...
  • Réactions explosives de certains mélanges

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs
  • Bruit : mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Aménagement des lieux de livraison et de stockage du papier
  • Conception des locaux et gestion des risques chimiques :
    • modifier les procédures de fabrication
    • remplacer les produits toxiques par d'autres moins nocifs (suppression des éthers de glycol, du chlorure de méthylène...)
    • isoler les sources de pollution : stockage à part, sol imperméable, cuvette de rétention
    • capter les polluants à la source
    • ventiler les installations
    • limiter les temps d'exposition
  • Machines installées sur Silentblocs
  • Capotage des machines pour rendre inaccessibles les organes en mouvement
  • Entretien réglementaire des rotatives
  • Contrôle quotidien des dispositifs de sécurité
  • Etat des différents organes de sécurité tous les mois en cas de travail en équipe, tous les 3 mois dans les autres cas
  • Pour les machines à imprimer à rouleaux sur tissus les contrôles doivent être portés sur un carnet de sécurité et d'entretien
  • Interdiction de fumer dans les ateliers
  • Poubelles fermées
  • Respect de la réglementation sur l'élimination des déchets (tri sélectif, ramassage et recyclage spécialisé)
  • Lavage des mains avec un produit adapté

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Vêtements de travail, chaussures de sécurité, protection auditive, gants, masques

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Risques chimiques : lecture des étiquettes et des phrases de risques et de sécurité, port des équipements de protection individuelle (EPI), fermeture des poubelles
  • Risques liés au tabagisme : incendie des locaux, absorption de produits toxiques présents sur les mains à l'occasion du port de cigarettes à la bouche
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Article R4541-9 du Code du travail : Manutention manuelle
  • Article L3122-42 : Surveillance médicale renforcée pour le travail de nuit
  • Article R4435-1 : Surveillance médicale renforcée en cas d'exposition au bruit
  • Décret n° 2004-725 du 22 juillet 2004 relatif aux substances et préparations chimiques et modifiant le code du travail et le code de la santé publique (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat).
  • Arrêté du 31 janvier 1989 pris en application de l'article R.232-8-4 du code du Travail portant recommandations et instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des travailleurs exposés au bruit
  • Arrêté du 5 avril 1985 fixant les instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des salariés exposés aux substances susceptibles de provoquer une lésion maligne de la vessie
  • Article L.213-5 : travail de nuit

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 105 Machines à imprimer sur support métallique à feuilles par procédé offset
  • R 121 Prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles dans les industries du livre
  • R 357 Machines à imprimer offset à bobines
  • R 363 Machines à imprimer offset à feuilles

11.3. NORMES

Néant

11.3. CONVENTION COLLECTIVE ET ACCORDS DE BRANCHE

12. BIBLIOGRAPHIE

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
DATE DE CREATION : Septembre 2005
DERNIERE MISE A JOUR : Mai 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche