Fiches de métiers

Opérateur d'atelier de coupe des industries textiles

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°131

ROME : H2409 CITP-08 : 7532 INSEE : 627b - 675a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Coupeur, matelasseur, placeur.

2. DEFINITION

  • Effectue les opérations de placement, traçage et découpe des pièces entrant dans la composition des vêtements.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible sans qualification ou avec une formation de niveau V.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Atelier de coupe

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Matelasser :
    • Superposition de différentes couches de tissu
    • Opération manuelle ou à l'aide de chariot de matelassage
  • Placer - tracer :
    • Manuellement au gabarit ou placement informatisé (à noter que de plus en plus l'activité de placement - traçage est individualisée)
    • Collage (thermocollage) des tracés
  • Couper :
    • Manuellement : ciseaux
    • Ou à l'aide de différentes machines :
      • Scie à ruban
      • Coupeuse électrique verticale ou circulaire
      • Coupe au laser
      • Petites presses à découper
      • Tronçonnage
  • Mettre en paquets : pour la confection en vue de l'assemblage

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Chariots de matelassage (certains à conducteur porté)
  • Ciseaux à main (poids variable jusqu'à 660 g)
  • "Ciseaux" ou coupeuses électriques à lame verticale ou circulaire (6 Kg)
  • Scie à ruban pour textiles
  • Craies de marquage
  • Aiguilles (table de matelassage à aiguilles standard ou aspirante pour faciliter la coupe sous dépression)
  • Plaques chauffantes (collage des tracés "lectra ") : les plaques chauffantes se présentent comme des barres chauffantes de 1,5 X 7,5 cm avec une poignée centrale, poids autour de 4 à 4,5 Kg
  • thermocolleuse
  • machines de découpe à ultrasons pour la découpe de fibres synthétiques ou fibres de carbone
  • Fer à repasser : remplace les plaques pour le thermocollage des tracés
  • Poids (de taille et poids variables) afin de maintenir les pièces de tissu (1,4 à 3 Kg)

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Textiles naturels ou synthétiques :
    • en rouleaux (poids : environ 20 Kg)
    • en "tubulaires" (poids : environ 20 Kg)
  • Textiles ayant subi des traitements d'ennoblissement
  • Papier Kraft (rouleau)

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail individuel
  • Equipes de 2 lors du matelassage manuel

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Supporter le travail au rendement
  • Supporter les gestes répétitifs et nécessitant une certaine force
  • Manipuler des produits pouvant être irritants ou allergisants pour les poumons, la peau, les yeux, le nez (apprêts, produits de traitement, plumes et duvets...)
  • Avoir une bonne vision de près
  • Travailler à cadence rapide

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : certaines maladies chroniques et cancers, surdi-mutité
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la plupart des pathologies ostéo-articulaires (rachis, membres)

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Manutention des matières textiles et des pièces coupées.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chutes (sur sol glissant du fait des poussières de craie et poussières textiles)
  • Coupures de gravité variable (risque d'amputation d'un doigt avec la scie en l'absence de gant de protection)
  • Accidents de manutention

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Exposition aux poussières textiles synthétiques ou végétales
  • Contraintes visuelles : raccord des dessins, des motifs géométriques, sens du droit fil
  • Contraintes posturales :
    • Travail debout
    • Lors du matelassage, déplacements le long de la table (aller-retour)
    • Lors de la coupe et au plaçage, position statique debout avec antéflexion du tronc
    • Hypersollicitation des articulations des membres supérieurs avec gestes répétitifs et impératifs de précision
  • Manutention

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Résidus éventuels des produits de traitement des tissus

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Néant

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travail très minutieux et répétitif
  • Horaires à la journée : 2 X 8
  • Modulation annuelle : périodes hautes et basses

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Risques physiques : tableau n°57 essentiellement

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail.
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier

Risques chimiques : très occasionnellement ou potentiellement

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Pathologies rachidiennes liées à la manutention et aux postures

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites tous les deux ans
  • Examen standard avec une attention toute particulière portée à l'appareil locomoteur

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • En fonction des résultats de la visite médicale

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 20 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Sauf risques particuliers, pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Circulation des camions pour les opérations de livraisons

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des poussières ; voir VLEP (article R4412-149 du code du travail)
  • Ambiance thermique (température, hygrométrie) : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Manutention :
    • automatisation du chargement des pièces sur les chariots de matelassage
    • auxiliaires de manutention
  • Outils de coupe :
    • protection des doigts (garde-protection des lames de coupe et dispositifs d'arrêt d'urgence)
    • limiter le poids des ciseaux, plaques chauffantes
    • suspension des ciseaux électriques sur des canalis avec contrepoids et suspenseurs
    • suspenseurs au dessus des fers à repasser
    • scie avec table réglable en hauteur
  • Conditions d'éclairage : limiter les reflets sur les tables de coupe (éviter les revêtements clairs et brillants)
  • Dépoussiérage des ateliers :
    • traitement anti-dérapant des sols
    • entretien régulier : limiter le risque de chute sur craies...

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Gants maille acier pour la scie avec fixe gant ( pour faciliter le maintien au niveau des doigts et favoriser l'acceptabilité du port des gants)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • pictogramme au niveau des machines rappelant l'utilisation des EPI (gants)
  • Formation à l'utilisation des équipements de protection individuelle (EPI)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Article R4541-9 du Code du Travail : Manutention manuelle
  • Article L4141-2 du Code du travail : Organisation par l'employeur d'une formation pratique et appropriée en matière de sécurité, au bénéfice des travailleurs qu'il emploie
  • Arrêté du 24 juillet 1995 relatif aux prescriptions minimales de sécurité et de santé concernant la manutention manuelle de charges.
  • Arrêté du 15 juin 1993 pris en application de l'article R.231-69 du code du Travail déterminant les recommandations que les médecins du travail doivent observer en matière d'évaluation des risques et d'organisation des postes de travail comportant le recours à la manutention manuelle de charges
  • Arrêté du 29 janvier 1993 portant application de l'article R.231-68 du code du Travail relatif aux éléments de référence et aux autres facteurs de risque à prendre en compte pour l'évaluation préalable des risques à prendre en compte pour l'évaluation préalable des risques et l'organisation des postes de travail lors des manutentions manuelles de charges comportant des risques, notamment dorsolombaires
  • Décret n°92-958 du 3 septembre 1992 relatif aux prescriptions minimales de sécurité et de santé concernant la manutention manuelle de charges comportant des risques, notamment dorso-lombaires, pour les travailleurs et transposant la directive (CEE) n°90-269 du conseil du 29 mai 1990 (Article R.231-66 à R. 231-72 du code du Travail)

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. H2409 Coupe cuir, textile et matériaux souples. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 7532 Métiers qualifiés de la coupe de vêtements et assimilés. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 627b Ouvriers qualifiés de la coupe des vêtements et de l'habillement, autres opérateurs de la confection qualifiés - 675b Ouvriers de production non qualifiés du textile et de la confection, de la tannerie-mégisserie et du travail du cuir. (INSEE) (2003)
  • L'essentiel des pathologies professionnelles (Christian Gerbaut). Textile et confection (Ch. Geraut). (Edition Marketing) (1995)

AUTEURS : Florence Tallandier, Arlette Delort, Nathalie Lechevanton, Françoise Grudzien et Isabelle Jean-Lapierre (médecins du travail) (GISMA) (10)
DATE DE CREATION : Mai 2004
DERNIERE MISE A JOUR : avril 2014

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).