Fiches de métiers

   

 

                                                                                                       

Aide-soignant à domicile

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°80

ROME : J1501 CITP-08 : 5322 INSEE : 526a

Mots clef : 

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Aide-soignant en service de soins infirmier à domicile (SSIAD).

2. DEFINITION

  • L'aide-soignant contribue à la prise en charge de la personne dépendante et/ou malade. Elle travaille en collaboration, sous la responsabilité et l'encadrement d'un infirmier, à des soins visant à répondre aux besoins d'entretien et de continuité de la vie et à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution d'autonomie de la personne prise en charge par le SSIAD.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Peuvent exercer la profession d'aide-soignant les personnes titulaires :
    • 1° Du diplôme d'Etat d'aide-soignant ;
    • 2° Du certificat d'aptitude aux fonctions d'aide-soignant ;
    • 3° Du diplôme professionnel d'aide-soignant.
  • L'emploi est accessible à partir d'une formation de niveau V, le diplôme professionnel d'aide -soignant, acquis en formation initiale ou continue.
  • Un permis de conduite B est nécessaire en raison de la multiplicité des déplacements. L'état de santé doit être compatible avec l'aptitude à la conduite.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'aide soignant à domicile travaille au domicile des personnes malades et/ou âgées, dans le cadre d'un service de soins infirmiers à domicile rattaché à un hôpital public ou privé ou à une association.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Activités relationnelles :
    • Prendre connaissance avec l'infirmière coordinatrice de l'évaluation des besoins de la personne et des aides à lui apporter
    • Se rendre chez la personne avec le véhicule de service ou personnel.
    • Saluer la personne, se présenter, pénétrer dans le domicile avec respect
    • Etablir une relation de confiance avec la personne âgée et sa famille
    • Etre à l'écoute, déceler et évaluer les besoins, les satisfactions et les désirs
    • Avoir un rôle de prévention, de stimulation et d'éducation auprès de la personne âgée en fonction des objectifs établis avec l'équipe
    • Respecter le rythme de la personne soignée, ses habitudes, ses valeurs, sa responsabilité, sa dignité et son histoire de vie
    • Accompagner la personne âgée jusqu'à l'autonomie, le placement en institution ou la fin de vie en lui assurant sécurité et confort
    • Assurer les transmissions orales et écrites
    • Maintenir de bonnes relations et collaborer avec les autres intervenants (médecin, infirmière, aide-ménagère, kinésithérapeute, orthophoniste, pédicure, coiffeur, famille, administration) dans l'aide à apporter aux personnes ayant perdu leur autonomie
    • S'assurer que la personne n'a plus besoin des services et qu'elle est en sécurité et la saluer avant de partirN
  • Activités de soins :
    • Soins d'hygiène et de nursing pour les personnes dépendantes requérant des gestes spécifiques (grille GIR mesurant le niveau d'autonomie d'un patient entre 1 et 4)
      • Toilette variable selon le planning et les besoins : toilette complète, aide à la toilette, douche bain, rasage, pédiluve, capiluve, manucure
      • Soins de bouche et prothèse dentaire
      • Soins d'incontinence (changes complets, pans, pénilex), changement de poche
      • Habillage, déshabillage et changement de linge si besoin
      • Lever, coucher
      • Installation avec mise à disposition des objets indispensables pour les repas, les activités diverses
      • Réfection du lit, changement de literie si besoin
    • Prévention des escarres
      • Massages adaptés
      • Mise en place de matériel d'aide à la prévention
      • Changements de position toutes les trois heures
      • Surveillance de l'hydratation et de la nutrition (apport de protéines)
      • changes réguliers
      • Education de l'entourage
    • Surveillance médicale
      • Observer l'état de la personne, l'état cutané et le comportement
      • Prendre et noter la température, le poids
      • Prise de la tension (si besoin)
      • Surveillance du carnet du taux de glycémie (dextro)
      • Surveiller les urines : aspect, coloration, diurèse
      • Surveiller les selles : fréquence, quantité, aspect, coloration
    • Autres tâches, en liaison avec l'infirmière intervenante
      • Aide à la prise des médicaments
      • Pose de patchs cardiaque, morphinique avec autorisation du médecin responsable du SSIAD
      • Pose de bandes, bas de contention
      • Instillation de collyre
      • Application de crème, pommades,
  • Activités complémentaires administratives :
    • Tenir à jour le dossier des transmissions écrites des soins à domicile
    • Participer aux séances de transmissions orales et écrites journalières
    • Participer à l'élaboration des objectifs de soins
    • Utiliser les outils du service (dossier de soins, protocoles)
    • Participer à l'encadrement des stagiaires en formation
    • En cas de nécessité absolue :
      • Aide dans l'accomplissement de certaines formalités administratives (feuilles de sécurité sociale)
      • Achats des médicaments ou autres
      • Petits services sans se substituer à la famille ou aux différents intervenants

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Lève-malades, verticalisateurs, lits médicalisés ou non, matelas anti-escarres ou à air pulsé
  • Bassins ou chaise-percée,
  • Fauteuils roulants, béquilles, déambulateurs, 
  • Thermomètre, tensiomètre,  rasoirs

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Médicaments, mallette de soins, compresses et pansements,
  • Protections de nuit et de jour, poches urinaires ou de gastrostomie, prothèse de trachéotomie,
  • Surblouse, désinfectants et gel hydro-alcoolique, charlottes, gants, masques, gants à usage unique pour toilettes, 

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail dans le cadre d'une équipe avec des personnes en souffrance physique et/ou mentale ; travail de façon isolée au domicile des particuliers

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Respect du secret professionnel
  • Respecter l’environnement de travail et l’habitat du patient
  • Avoir la capacité physique d'exercer les tâches demandées : manipulations de patients...
  • Avoir la capacité mentale pour gérer les situations d’urgences ; chutes, malaises, décès, …
  • Avoir le permis de conduire
  • Avoir de l'empathie
  • Ne pas interférer sur l’autonomie du patient
  • Etre discret et respectueux des personnes confiées (habitude,  croyance, vie privée)
  • Savoir s’organiser dans l’espace et dans le temps
  • Travailler  avec autonomie
  • Suivre plusieurs personnes en même temps
  • Prendre des initiatives à bon escient
  • Connaître et respecter les limites de sa mission
  • Respecter les consignes d'hygiène et de sécurité
  • Utiliser des équipements de protection individuelle adaptés

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdimutité selon les milieux, maladies chroniques et cancers
  • Emploi peu compatible avec les affections entrainant une gène à la communication non compensée, la cécité, certains troubles moteurs, certaines pathologies psychiatriques

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Néant

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accidents électriques dans les locaux vétustes
  • Accidents domestiques : incendie
  • Lombalgies liées à la manutention et à la gestuelle occasionnée par les montées et descentes à répétition du véhicule
  • Accidents de circulation si fatigue
  • Agression physique
  • Chutes dans des logements exigus ou sur la chaussée
  • Contusions dans les logements exigus
  • Morsures de chien

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Nombreux déplacements en véhicule de fonction avec contraintes posturales pour monter et descendre du véhicule et prendre le matériel
  • Exposition aux variations de température entre la rue, le véhicule (effet de serre en été) et les différents domiciles d'intervention
  • Exposition aux verglas, à la neige rendant la conduite difficile
  • Déplacements dans des logements exigus ou inadaptés avec de nombreux va-et-vient
  • Risques de chute : domicile, chaussée, escaliers
  • risques de trébuchement : sol encombrés, tapis glissants
  • Plaintes des malades
  • Odeurs des produits biologiques (selles, urines, vomissures, sang), odeur des désinfectants
  • Nécessité de parler fort auprès des personnes âgées
  • Manutention des malades (habillage, déshabillage, aide à la toilette, accompagnement aux toilettes), manutention de matériel
  • Contraintes posturales : station debout, penché, avec déplacement dans le logement

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Médicaments
  • Antiseptiques
  • Désinfectants et détergents

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Produits biologiques (sang,urines, selles, sperme)
  • Contamination ORL
  • Hépatite B : peut être à l'origine d'un carcinome hépato-cellulaire (TMP 45)
  • Covid (groupe 3)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Organiser son temps pour faire la tournée des malades dans de bonnes conditions
  • S'adapter régulièrement à de nouveaux malades en cas de rotation périodique de secteur géographique
  • S'adapter aux habitudes des familles employeurs
  • Supporter le manque de considération de la personne aidée, de sa famille ou de la structure d'encadrement
  • Gérer les difficultés de communication avec la personne en souffrance (AVC..)
  • Supporter le contact avec la maladie, le handicap, la souffrance et la mort
  • Gérer le stress lié au risque imprévu à gérer en urgence (accident de la personne aidée, fugue, malaise ou mort subite, accident de circulation, panne de véhicule)
  • Déplacements chez plusieurs patients dans la journée, changements de secteur géographique d'activité périodiquement
  • Travail en horaires variables souvent de 7 heures 30 à 13 h 30 ou 15 heures 30, puis de 17 heures à 19 heures 30, selon les plannings et le SSIAD
  • Travail le week-end
  • Pression de la demande avec variabilité de l'activité en fonction des besoins (augmentation en cas d'aggravation de la dépendance)
  • Nécessité d'être souriante et soignée
  • Risque d'agression physique ou verbale
  • Travail isolé
  • Conditions matérielles difficiles : manque de linge pour le change des personnes, manque d'eau chaude, salissures et état du domicile, panne des matériels d’aides
  • Gérer le surplus de travail du au manque de personnel

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Risque infectieux : relativement modéré, les cas aigus étant traités en hospitalisation

  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°54 RG : Poliomyélite
  • Tableau n°55 RG : Affections professionnelles dues aux amibes
  • Tableau n°76 RG : Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d'hospitalisation et d'hospitalisation à domicile
  • Tableau n°80 RG : Kératoconjonctivites virales

Risque chimique :

  • Tableau n°31 RG : Maladies professionnelles engendrées par les aminoglycosides, notamment la streptomycine, par la néomycine et ses sels
  • Tableau n°38 RG : Maladies professionnelles engendrées par la chlorpromazine (Largactyl)
  • Tableau n°41 RG : Maladies engendrées par les bétalactamines (notamment pénicillines et leurs sels) et les céphalosporines
  • Tableau n°50 RG : Affections provoquées par la phénylhydrazine
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

Risque physique :

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Dépression nerveuse, stress, angoisse, culpabilisation, démotivation, variation de poids, alcoolisme, tabagisme, stupéfiants
  • Dermatoses irritatives en rapport avec le lavage et la désinfection répétés des mains
  • Insuffisance veineuse

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. REGLEMENTATION

8.2. CONTENU 

  • 8.2.1. Visite médicale : 
    • En cas de déplacement au domicile des clients l'état de santé doit être compatible avec l'arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée.
    • par prudence écarter du poste les femmes enceintes non immunisées contre la toxoplasmose
  • 8.2.2. Examens complémentaires 
    • Radiographie pulmonaire, intradermo réaction tuberculinique
    • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
    • Contrôles sérologiques de la rubéole, de la toxoplasmose, de l'infection au cytomégalovirus à l'embauche pour les femmes en âge de procréer conseillés
  • 8.2.3. Vaccinations en fonction des recommandations de l'OMS
    • Tétanos
    • hépatite B
    • Grippe
    • Covid 19
    • Rubéole conseillée, sous contraception, en cas de sérologie négative chez les femmes en âge de procréer
  • 8.2.4. Suivi post professionnel : Pas à priori
  • 8.2.5. Dossier médical
    • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.
    • A intégrer éventuellement dans le DMP

 

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Contamination microbienne possible des ordures ménagères et des eaux vanne par les déjections des malades ce qui nécessite un strict respect des mesures sanitaires de base
  • Risque d'accident provoqué à autrui ou à l'environnement par une mauvaise élimination des déchets

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Etude du planning : amplitude horaire, nombre de patients ...
  • Evaluation du kilométrage à parcourir

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

Technique

  • Véhicule de service correctement entretenu et assuré
  • Téléphone portable pour prévenir en cas de situation d'urgence (panne, accident...)
  • Logement décent et moyens matériels présents (lit médicalisé, lève-malades...) 

Organisationnelle

  • Bonne organisation des plannings, des tournées, des transmissions d'informations
  • Définition claire des tâches et des rôles des autres intervenants (famille, infirmière, aide-ménagère, kinésithérapeute)
  • en cas de manutention importante, prévoir l'aide d'une tierce personne
  • Application des précautions universelles et des protocoles en vigueur (maladies contagieuses, accidents d'exposition au sang...)
  • Soutien psychologique en cas de stress, d'agression
  • Mise en place de protocole pour les toilettes et les douches
  • Evaluation annuelle par infirmières et directrices

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Vêtements adaptés, port de blouse et de surblouse
  • Gants en vinyle, non poudrés
  • Hygiène individuelle : lingettes désinfectantes, solution hydro-alcoolique, savon liquide et essuie-mains jetables

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Aux effets des médicaments sur la conduite
  • A la prévention des accidents domestiques : chutes, risque électrique, risque chimique (étiquetage des produits)
  • A la manutention manuelle et aux gestes et postures de sécurité
  • A l'accompagnement des malades et de leur famille
  • A la prise en charge des pathologies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques, Charcot, …)
  • A la prise en charge d’escarres, des différents types de pensements, diabète

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Fonction publique

  • Loi n°83-634 du 13 juillet 1983. Loi portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors.
  • Loi n°86-33 du 9 janvier 1986. Loi portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière.
  • Décret n°91-155 du 6 février 1991. Décret relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels des établissements mentionnés à l'article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 modifiée portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.

Code du travail

Code de la santé publique

Conduite

  • Arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée (fichier pdf 307 Ko).

Répertoire national des certifications professionnelles

  • Niveau 4 : DE - Aide-soignant RNCP 35830
  • Niveau 3 : DE - Diplôme d'état d'aide soignant (DEAS) RNCP 4495

11.2. RECOMMANDATIONS

11.3. NORMES

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

Sur le métier

  • ROME Les fiches métiers. J1501 Soins d'hygiène, de confort du patient. (Pôle emploi) (2009)
  • Aide soignant à domicile. Fiche de poste n°21. Catherine Vollet, Béatrice Muller et Dominica Feron (Médecine du travail Durance Luberon) (2004)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 526a Aide-soignants. (INSEE) (2003)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-88) : 3221 Assistant médical - 5133 Aide-soignant à domicile. (B.I.T.) (1991)

Sur les risques et les préventions

13. ADRESSES UTILES

REDACTION

  • AUTEURS : Groupe d'étude sur les profils de poste du (Centre hospitalier Intercommunal d'Amboise-Château-Renault) (37), Catherine Royer, Odile Véry (Centre hospitalier Intercommunal d'Amboise-Château-Renault) (37), Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
  • DATE DE CREATION : Mars 2003
  • RELECTEURS : : Lucie HARANG – Axel GRIFFON (étudiant HSE à l’IUT Besançon-Vesoul, 70), Référent Saé : Aurélie Weinarter et Annette De Vaufleury. Avec l’aide du SSIAD de Marcoing, 59 - Dénimal Sylvie (Directrice), Leclerc Julie (Infirmière coordinatrice), Harang Maryline (Aide-soignante)
  • DERNIERE MISE A JOUR : Décembre 2021

 Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).