Fiches de métiers

 Au travail !

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

A vous de les relire !

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contrôleur de trains

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°56

ROME : N4302 CITP-08 : 5112 INSEE : 546a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Agent de service commercial trains, agent d'accompagnement de la clientèle des trains, chef de train, agent de train, brigadier contrôleur.

2. DEFINITION

  • L'agent de service commercial trains (ASCT) assure l'accompagnement des clients à bord
  • Cet accompagnement vise à la fois
    • la qualité des prestations offertes dans le train
    • la sécurité de la clientèle
    • la sauvegarde des recettes.
  • L'agent contribue à l sécurité des circulations ferroviaires

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible à partir d'un niveau IV. Une aptitude médicale est nécessaire.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Trains locaux, régionaux, nationaux ou internationaux

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à assurer des fonctions commerciales et des fonctions de sécurité :

  • Accueillir, aider, renseigner la clientèle sur les conditions d'emprunt des trains (horaires, tarifs)
  • Assurer le placement des surréservations
  • Prendre pour les voyageurs des réservations de taxis à l'arrivée
  • Faire un premier passage dans la rame pour contrôler le bon déroulement du transport
  • Faire les annonces
  • Vérifier les titres de transport, régulariser la situation des clients, lutter contre la fraude
  • Coordonner les actions de contrôle en accès, à bord et en sortie des trains
  • S'assurer qu'aucun voyageur ne s'apprête à monter à bord d'un train en partance et que les portes sont bien fermées avant de donner le signal du départ
  • Vérifier la qualité du confort (climatisation, éclairage, propreté des sanitaires)
  • Respecter et faire respecter les règles de sécurité des personnes et des biens
  • Faire appel aux forces de police pour tout voyageur ayant un comportement dangereux
  • Contribuer à la sécurité des circulations en assistant le conducteur, si besoin ou à sa demande
  • Descendre sur la voie en cas d'incident avec immobilisation du train en rase campagne pour signaler aux trains suivants sa position (grâce aux balises sonores et lumineuses), pour neutraliser la circulation d'autres trains

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Poinçonneuse, téléphone portable, terminal de lecture de billets

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Sacoche, carnet de contraventions, indicateurs de chemins de fer

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Contact permanent avec les usagers

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une bonne présentation
  • Avoir un bon contact avec la clientèle
  • Faire preuve de calme et de sang froid
  • Ne pas prendre de produit altérant la vigilance
  • Pouvoir supporter des horaires atypiques
  • Pouvoir utiliser une langue étrangère
  • Satisfaire aux exigences de l'aptitude médicale, psychologique et professionnelle prévue par les textes.

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la surdité, les troubles de l'élocution, les troubles de l'équilibre, les dermatoses visibles, les maladies chroniques et cancers nécessitant des horaires réguliers

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Assurer les premiers soins aux voyageurs
  • Communiquer en langues étrangères
  • Etre responsable d'équipe train

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Agression, accident de plain-pied, accident de dénivelé, blessure par chute d'objets

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Variations thermiques : alternance de l'activité dans le train et à l'extérieur sur les quais
  • Gênes barométriques (tunnels)
  • Bruit en fonction du type de train, utilisation du sifflet
  • Vibrations transmises au corps entier en fonction du train et de la qualité de la voie ferrée
  • Contraintes posturales :
    • Travail debout prolongé en situation instable
    • Déplacement dans le train
    • Compensation permanente du balancement du train
    • Montée et descente des voitures voyageurs
  • Manutentions
    • Port de la sacoche de contrôle
    • Port de la bagagerie pour les documents de sécurité
    • port du nécessaire pour le repos hors résidence (RHR)
  • Cheminement le long des voies en cas d'incidents ou d'accidents

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Pas à priori

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Possibles par contamination ORL
  • Risque de parasitoses (puces....)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Stress lié aux imprévus toujours possibles
  • Charge mentale
    • Poste de sécurité : risque ferroviaire, risque de malaise d'un passager, risque d'accident de personne sur la voie avec gestion des situations perturbées : arrêts intempestifs, pannes...
    • Contact avec la clientèle : rôle commercial et de contrôle, exposition aux incivilités et au risque d'agression physique ou verbale personnelle ou entre voyageurs
    • Sauvegarde des recettes
  • Organisation
    • Horaires atypiques : horaires irréguliers, travail en horaires décalés, travail de nuit, travail le week-end et les jours fériés 
    • Découcher avec repos hors résidence
    • Port d'une tenue spécifique
    • Assermentation

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Troubles de la circulation des membres inférieurs,
  • Troubles digestifs,
  • Pathologie liée au stress

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Obligation d'une visite médicale d'aptitude à l'embauche et annuelle avec examen médical de sécurité selon les recommandations techniques à l'usage des médecins du travail de la SNCF. Les salariés travaillant de nuit sont soumis à une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite médicale à l'embauche puis selon la réglementation
  • Contrôle de l'acuité visuelle, contrôle de l'acuité auditive, dépistage des affections susceptibles d'altérer la vigilance
  • Prévoir une visite médicale à la demande dès le début de la grossesse pour envisager un suivi et une adaptation de poste
  • Pour les femmes enceintes
    • en cas de travail de nuit prévoir une affectation temporaire en poste de jour à partir de 12 semaines d'aménorrhée
    • prévoir une affectation sédentaire dès le 6ème mois de grossesse

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Selon la clinique

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio conseillé tous les 10 ans puis tous les 20 ans entre 25 et 65 ans

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas à priori.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Etude du poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Qualité du matériel roulant et des infrastructures
  • Plateau d'assistance technique national
  • Radio professionnelle d'information
  • Confort des foyers et des espaces de repos

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Néant

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Gestion des conflits : attitude à adopter selon les situations ; positionnement et gestuelle adaptés
  • Formation de sauveteur secouriste du travail (SST)
  • Information sur l'hygiène de vie (diététique, sommeil, sport, risque alcool, toxicomanie, médicaments...)

9. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Arrêté du 30 juillet 2003 modifié relatif aux conditions d'aptitude physique et professionnelle et à la formation du personnel habilité à l'exercice de fonctions de sécurité sur le réseau ferré national
  • Loi n°2001-1062 du 15 novembre 2001 relative à la sécurité quotidienne. Article 49 (relatif au comportement du voyageur) et article 50 (qui fait de la fraude régulière un délit).
  • Statut des personnels SNCF

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. N4302 Contrôle des transports en commun. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 5112 Contrôleurs et receveurs des transports publics. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 546a Contrôleurs des transports (personnel roulant). (INSEE) (2003)
  • Grand voyageur. N°7. Septembre 2002
  • REPERES. Code ER/773. (REPERES)
  • Informations médicales SNCF

REDACTION

  • AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37)
  • DATE DE CREATION : Novembre 2002
  • RELECTEURS :
  • DERNIERE MISE A JOUR : Décembre 2009

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).