Fiches de métiers

Assistant dentaire

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°36

ROME : J1303 CITP-08 : 3251 INSEE : 526b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Assistant médical, aide soignant dentaire (en milieu hospitalier).

2. DEFINITION

  • L'assistant dentaire assure les tâches administratives et techniques nécessaires à l'activité d'un chirurgien-dentiste exerçant en milieu libéral ou en centre de soins, qu'il s'agisse de tout type de soins dentaires ou des soins d'orthopédie dento-faciale exclusivement.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi peut être accessible aux personnes titulaires d'un diplôme de niveau V mais le diplôme professionnel est le plus souvent requis.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Cabinet dentaire

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Tâches administratives :
    • répondre au téléphone, accueillir, prendre les rendez-vous
    • préparer et tenir à jour les dossiers des patients sur support papier ou informatique
    • remplir les documents pour les organismes payeurs (sécurité sociale, mutuelles)
    • taper le courrier et les compte-rendus, les publications des praticiens si besoin
    • surveiller les stocks et faire les commandes
    • éventuellement encaisser, tenir les comptes du cabinet
  • Tâches techniques :
    • installer le patient
    • préparer les plateaux (instruments, matériaux, produits)
    • assister le praticien au fauteuil
    • développer et classer les clichés photographiques
    • participer à l'éducation d'hygiène bucco-dentaire des patients
    • en orthopédie dentofaciale, participer à le formation des utilisateurs à l'utilisation des appareillages
    • nettoyer, stériliser et ranger le matériel
  • Entretien courant :
    • effectuer le rangement de la salle d'attente, voir les revues anciennes à éliminer
    • nettoyer les locaux éventuellement, selon l'organisation du cabinet

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Téléphone, informatique
  • Amalgameur-doseur, lampe à photopolymériser, bacs à ultrasons, lave-instruments, soudeuse pour mise en sachets, autoclave ou chémiclave, appareil de radiologie
  • Appareil de radiologie

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Métaux (argent, mercure, or, nickel, étain, nickel-chrome) ; céramique
  • Gants en latex
  • Produits chimiques :
    • plâtre, ciments, résines méthacryliques, cire, silicone
    • anesthésiques, antiseptiques (créosote, eugergol, essence de clous de girofle, oxyde de zinc), antibiotiques
    • produits de nettoyage, de désinfection et de stérilisation

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Contact avec des personnes souffrantes ou en cours de soins, urgences possibles

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir la capacité physique d'effectuer les tâches prescrites
  • Être discret, soigneux, organisé
  • Pouvoir gérer plusieurs tâches à la fois
  • Respecter strictement les protocoles thérapeutiques
  • Être accueillant et pédagogue avec les patients

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : certains handicaps moteurs, maladies chroniques et cancers.
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la surdimutité.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Ces activités peuvent être dissociées entre plusieurs salariés dans les cabinets comportant plusieurs fauteuils.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Plaie, brûlure, projections oculaires
  • Piqûres septiques, accidents d'exposition au sang

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Rayonnements ionisants (catégorie B), en cas de pratique de radiographies (leucémie, sarcome osseux)
  • Ultrasons
  • Bruit des moteurs
  • Eclairage variable avec risque d'éblouissement, écran
  • Postures variées :
    • position assise pour le secrétariat avec gestes répétitifs lors de la frappe et contraintes rachidiennes lors de la consultation sur écran
    • station debout prolongée pour l'aide au fauteuil

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Aldéhyde formique (formol) : utilisé en désinfection ; cancérogène de catégorie 3 étiqueté R40 (Effet cancérogène suspecté - preuves insuffisantes)Mercure, nickel, chrome, étain, argent, or
  • Latex
  • Glutaraldéhyde

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Contamination par les patients (ORL, sanguine, cutanée)
  • Hépatite B : peut être à l'origine d'un carcinome hépato-cellulaire

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Pluralité des tâches concomitantes : répondre au téléphone et assister le chirurgien-dentiste ou aider plusieurs chirurgiens-dentistes en même temps, par exemple ; faire le choix du plus urgent à réaliser ; calmer les patients impatients ; gérer les rendez-vous
  • Travail le samedi, travail tard le soir, longues journées parfois supérieures à 10 heures

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Risque infectieux :

  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E

Risque chimique :

  • Tableau n°2 RG : Maladies professionnelles causées par le mercure et ses composés
  • Tableau n°31 RG : Maladies professionnelles engendrées par les aminoglycosides, notamment la streptomycine, par la néomycine et ses sels
  • Tableau n°37 RG : Affections cutanées professionnelles causées par les oxydes et les sels de nickel
  • Tableau n°41 RG : Maladies engendrées par les bétalactamines (notamment pénicillines et leurs sels) et les céphalosporines
  • Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères. Opérations de désinfection
  • Tableau n°43 bis RG : Affections cancéreuses provoquiées par l'aldéhyde formique
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°82 RG : Affections provoquées par le méthacrylate de méthyle
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

Risque physique :

  • Tableau n°6 RG : Affections provoquées par les rayonnements ionisants

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Contamination par des germes banaux ou autres

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Viste d'embauche puis visites annuelles
  • Examen standard en vérifiant l'état visuel, ostéo-articulaire, cutané, circulatoire, l'équilibre psychologique, l'application des notions d'hygiène et de sécurité

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Dosage d'anticorps antiHBs après vaccination contre l'hépatite B pour les personnes vaccinées après l'âge de 25 ans, soumises à l'obligation vaccinale
  • Numération formule sanguine (NFS) et numération des plaquettes en cas d'exposition aux rayonnements ionisants
  • Contrôle de l'audition, et selon l'état clinique

8.3. VACCINATIONS

  • Vaccinations obligatoires :
    • Diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatite B (article L3111-4 du Code de la santé publique)
    • BCG : en cas de travail dans des établissements sociaux ou médico-sociaux prenant en charge des populations pouvant avoir un risque élevé de tuberculose
  • Vaccinations conseillées : rubéole (pour les femmes en âge de procréer), oreillons, rougeole

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • En cas d'exposition aux agents biologiques, conservation du dossier médical pendant au moins 10 ans après la fin de la période d'exposition.
  • En cas d'exposition aux rayonnements ionisants ou aux agents chimiques dangereux, conservation du dossier médical pendant au moins 50 ans après la fin de la période d'exposition.
  • Dans les autres cas, pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution de l'eau et de l'air par les métaux, notamment par le mercure
  • Transmission d'une pathologie d'un patient à un autre par le matériel

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Contrôles électriques réglementaires
  • Bonne isolation et contrôle régulier du matériel radiologique
  • Dépose des instruments souillés dans des boîtes remplies de liquide antiseptique avant nettoyage
  • Recueil dans des containers spécifiques et destruction des résidus de produits, de déchets biologiques et du matériel souillé jetable
  • Elaboration d'une procédure pour les accidents d'exposition au sang

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de blouse, gants non talqués, lunettes, masque de protection
  • Port d'un dosimètre en cas d'exposition aux rayonnements ionisants
  • Eviter le port de bijoux fantaisie aux doigts et aux poignets ; tenir les cheveux attachés

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Hygiène et sécurité vis à vis du matériel et des patients
  • Information sur les risques des agents biologiques
  • Connaissance de la procédure pour les accidents d'exposition au sang
  • Vaccinations

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37), Micheline et Dominique Raimond (dentistes libéraux) (37)
DATE DE CREATION : Août 2002
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche