Fiches de métiers

Conducteur de machine verrière

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°8

ROME :  H2805 - H2801 CITP-08 : 8181 INSEE : 626b - 674d

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Conducteur machine I.S., conducteur de machine à verre, conducteur de machine de formage du verre.

2. DEFINITION

  • Agent chargé de la surveillance du bon fonctionnement de la machine fabriquant les bouteilles ou les flacons (fabrication automatique de contenants en verre creux) en cours de production
  • Machine automatique fabriquant des flacons par le procédé pressé-soufflé ou soufflé-soufflé

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Cet emploi/métier est accessible à partir de formations de niveaux V ou IV (CAP, BEP, CFPA, BAC professionnel ou technologique) dans les domaines du verre, de la mécanique, de l'électromécanique et de l'électricité. La connaissance de la matière verrière et du processus verrier est acquise dans l'entreprise par expérience ou par formation continue.
  • Il existe une possibilité de qualification dans le cadre de la validation des acquis de l'expérience (VAE).

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Atelier d'une entreprise de fabrication de verre.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Prélèvement périodique d'échantillon de flacons sur la machine afin d'en vérifier les critères qualitatifs
  • Graissage périodique, en moyenne toutes les 20 minutes, de chacune des sections de la machine qui peut en contenir 16 ; ou graissage automatique sur les machines récentes
  • Petits réglages du bon positionnement des pièces mécaniques

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Machines de formage soufflé-soufflé ou pressé-soufflé
  • Moules ébaucheurs et moules finisseurs
  • Convoyeurs

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Verre en fusion : feeders
  • Paraisons
  • Poinçons
  • Huiles minérales
  • Aiir comprimé
  • Sable, soude, calcaire et divers composants

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Cariste, collègues, hiérarchie.

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir l’âge requis
  • Travailler en horaires alternés
  • Avoir une vision suffisante pour repérer les défauts
  • Avoir une bonne Intégrité ostéo-articulaire et rachidienne
  • Travailler dans des postures contraignantes et inconfortables : debout,  bras levés, torsion du tronc…
  • Faire preuve de vigilance permanente pour repérer les dysfonctionnements
  • Effectuer rapidement et avec précision les différentes opérations répétitives
  • Etre capable de s’intégrer dans une équipe
  • Porter une tenue de travail et des  équipements de protection individuelle (bruit)
  • Connaître et respecter les consignes et les règles de sécurité (intervention sur les machines en mouvement...)

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : certaines maladies chroniques et cancers.
  • Emploi peu compatible avec la malvoyance, de gros troubles moteurs.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Changement ou participation au changement de certaines pièces mécaniques
  • Arrêts d'urgence des traitements de surface

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Projections de corps étrangers dans les yeux
  • Piqûres par aiguilles de verre
  • Plaies par coupures avec du verre
  • Brûlures thermiques
  • Brûlures chimiques (HCl, H2SO4)
  • Sections, écrasements des doigts des mains
  • Glissades, entorses de la cheville, du genou
  • Lumbagos (risque modéré)

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Rayonnement
  • Vibrations
  • Bruit : 107 dBA, 8 heures par jour
  • Ecran : consultation épisodique (1/2 heure sur 8 heures)
  • Posture assis debout (50%), penché en avant (moins de 10), parfois à genoux ou accroupi ; position plutôt statique
  • Gestes répétitifs :
    • mouvements de l'épaule et du poignet pour le graissage de 600 à 800 sur 8 heures
    • pesage des flacons 40 fois su 8 heures
  • Manutention :
    • port occasionnel de petites charges en moyenne de moins de 3 kg
    • port occasionnel de charges plus lourdes (pièces mécaniques), de 20 kg, une fois par semaine

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Sable, soude, calcaire et divers composants
  • Brouillards d'huiles minérales minérales sévèrement raffinées chauffées à 400° (cancérogènes)
  • Traitement de surface à proximité : SnCl4, R-SnCl3, SO2, SO3
  • Poussières d'aramide en très petite quantité

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Néant

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travail sur machine dangereuse (pièces mécaniques en mouvement accessibles
  • Travail dans le bruit gênant la communication pour la transmission des informations et la mise au point des machines à deux
  • Horaires alternés avec nuit / rythme court, sens normal 4h-12h, 12h-20h, 20h-4h assuré en 5 équipes ; au maximum, 2 matins ou 2 nuits d'affilée ; temps de travail moyenné de 32 heures par semaine

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°36 RG : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérales ou de synthèse
  • Tableau n°36 bis RG : Affections cutanées provoquées par les dérivés suivants du pétrole : extraits aromatiques, huiles minérales utilisés à haute température dans les opérations d'usinage et de traitement des métaux, suies de combustion des produits pétroliers
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°71 RG : Affections oculaires dues au rayonnement thermique

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Dérèglement des rythmes biologiques
  • Vieillissement accéléré des organismes
  • Dépression
  • Epuisement
  • Pathologie saisonnière

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites périodiques annuelles

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Epreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) éventuellement

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL :

  • Huiles minérales dérivées du pétrole chauffées : consultation dermatologique tous les 2 ans
  • Amiante (anciens exposés) : examen clinique médical et examen radiologique du thorax tous les 2 ans, éventuellement complétés par une épreuve fonctionnelle respiratoire

8.5. DOSSIER MEDICAL

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Nuisances liées à la circulation (approvisionnement, livraisons,,,)
  • Nuisances liées aux déchets produits (huiles, verre, gaz...)

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs, gaz, poussières
  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Cabines insonorisées climatisées
  • Amélioration de la qualité des sols
  • Aspiration des brouillards d'huile
  • Limitation du graissage, choix d'huiles sévèrement raffinées
  • Tunnels d'aspiration des traitements de surface
  • Palans pour soulever les charges lourdes
  • Interdiction de fumer
  • Arrêt des différentes sections lors des interventions directes

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Protections auditives
  • Lunettes de sécurité avec verres filtrant les infra-rouges
  • Masques antipoussières
  • Gants, manchettes isolant thermique
  • Chaussures de sécurité montantes, antidérapantes, avec coque et semelle métal
  • Vêtements de travail à changer fréquemment

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Changement et entretien des protections individuelles et des vêtements
  • Hygiène corporelle (douche et savonnage systématiques après le travail)
  • Rythme et hygiène de l'alimentation et du sommeil
  • Apport d'eau et de sels minéraux suffisants au cours du poste
  • Prévention de l'alcoolisme, du tabagisme et des substances psychogènes

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Arrêté du 4 février 2008 prorogeant l'arrêté du 31 juillet 2003 relatif au titre professionnel de conducteur d'installation et de machines automatisées
  • Décret n°2001-97 du 1er février 2001 établissant les règles particulières de prévention des risques cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction et modifiant le code du travail (deuxième partie : décrets du Conseil d'Etat).
  • Arrêté du 24 juillet 1995 relatif aux prescriptions minimales de sécurité et de santé concernant la manutention manuelle de charges.
  • Arrêté du 15 juin 1993 pris en application de l'article R.231-69 du code du Travail déterminant les recommandations que les médecins du travail doivent observer en matière d'évaluation des risques et d'organisation des postes de travail comportant le recours à la manutention manuelle de charges
  • Arrêté du 14 mai 1993 relatif à l'industrie du verre
  • Arrêté du 29 janvier 1993 portant application de l'article R. 231-68 du code du travail relatif aux éléments de référence et aux autres facteurs de risque à prendre en compte pour l'évaluation préalable des risques et l'organisation des postes de travail lors des manutentions manuelles de charges comportant des risques, notamment dorso-lombaires
  • Décret n°92-958 du 3 septembre 1992 relatif aux prescriptions minimales de sécurité et de santé concernant la manutention manuelle de charges comportant des risques, notamment dorso-lombaires, pour les travailleurs et transposant la directive (CEE) n°90-269 du conseil du 29 mai 1990 (Art. R231-66 à R231-72 du code du Travail)
  • Arrêté du 31 janvier 1989 pris en application de l'article R.232-8-4 du code du Travail portant recommandations et instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des travailleurs exposés au bruit
  • Arrêté du 28 février 1985 pris en application de l'article D. 461-25 du code de la Sécurité sociale fixant le modèle type d'attestation d'exposition et les modalités d'examen dans le cadre du suivi post-professionnel des salariés ayant été exposés à des agents ou procédés cancérogènes
  • Circulaire n°10 du 29 avril 1980 relative à l'application de l'arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale
  • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale
  • Article D4153-37 du Code du travail : Travaux interdits aux jeunes travailleurs. Verreries.

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. H2805 Pilotage d'installation de production verrière - H2801 Conduite d'équipement de transformation du verre. (Pôle emploi) (2009)
  • Les différentes étapes de la fabrication du verre (Verre Avenir)
  • La fabrication des bouteilles (Miseenbouteille)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8181 Conducteurs d'installations de verrerie et de céramique. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 626b Autres opérateurs et ouvriers qualifiés : métallurgie, production verrière, matériaux de construction - 674d Ouvriers de production non qualifiés : métallurgie, production verrière, céramique, matériaux de construction. (INSEE) (2003)
  • Mise en conformité des machines pour le travail du verre. Guide pratique C9 G 03 96. (OPPBTP) (1996)

AUTEURS : Pascal Bouscaillou (médecin du travail) (ACIST) (94)
DATE DE CREATION : Octobre 2001
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche