Fiches de métiers

   

 

                                                                                                       

Elagueur

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°497

ROME : A1201 CITP-08 : 6210 INSEE : 691f

Mots clé : 

1. INTITULÉS SYNONYMES OU APPARENTES

Élagueur, arboriste grimpeur, bûcheron élagueur, commis de coupe, Homme / Femme de pied, éhouppeur, Ouvrier d'exploitation forestière

 2. DÉFINITION

  • Personne chargé de dépouiller un arbre de ses branches superflues au-delà d'une certaine hauteur.
  • Réalise des opérations de coupe et d'entretien d'arbres (abattage, élagage, taille...) sur sites forestiers, voies départementales, parcs et jardins selon les règles de sécurité, les normes environnementales et les impératifs de production (délais, quantités...).
  • Peut débarder les grumes.
  • Peut estimer la valeur de coupes.
  • Peut diriger une équipe ou diriger une entreprise de bûcheronnage, d'élagage, d'espaces verts.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • BTSA Aménagements paysagers
  • Permis de conduire
  • CAP/BEP Agricole en travaux forestiers et bûcheronnage.
  • Un certificat de spécialisation "diagnostic et taille des arbres"
  • Il est également accessible avec une expérience professionnelle dans le même secteur sans diplôme particulier
  • Un diplôme de niveau Bac (Bac Professionnel, Brevet de Technicien Agricole, ...) en gestion et conduite de travaux forestiers peut être demandé pour les fonctions d'encadrement

4. ACTIVITÉ PRINCIPALE

  • Elagage et étêtage d’arbres
  • Entretien de jardin
  • Débroussaille et dessouchage
  • Taille de haies
  • Tonte de gazon
  • Abattage d’arbres
  • Dessouchage d’arbres et haie
  • Élagage en zone urbaine,
  • Espace vert des immeubles d’habitations

4.1. LIEUX D'ACTIVITÉ

  • Parcs appartenant à différentes villes
  • Jardins potagers
  • Groupements de propriétaires forestiers,
  • Entreprises de Travaux Forestiers,
  • Entreprises entreprises du paysage,
  • Entreprises de l'Office National des Forêts,
  • Collectivités territoriales ou pour le compte de particuliers, en relation avec différents intervenants (techniciens forestiers, conducteurs d'engins, ouvriers d'espaces verts,

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITÉ

Responsabilités :
Réalisation de de la tâche assignée, en respectant les consignes donnés pour le client ainsi que les consignés de sécurité.

Elle peut s'exercer les fins de semaine et être soumise à des astreintes. La rémunération est généralement constituée d'un fixe ou s'effectue au rendement (cubage réalisé). L'activité peut s'effectuer en hauteur, sur voie de circulation routière ou piétonne. Le port d'équipements de protection (chaussures de sécurité, veste renforcée anti-coupe, harnais de sécurité, ...) est requis.

Pour l’élagage:                                                                 

  • Élagage sur corde
  • Arboriste grimpeur
  • Tailles d'ornement
  • Taille de fruitiers
  • Taille d'arbustes ornementaux
  • Évacuation déchets verts
  • Haubanage

Evolution :

Avec l'expérience acquise, l'élagueur  peut devenir chef de sa propre entreprise,conseiller ou réceptionner les clients; Il peut aussi choisir de se spécialiser dans le domaine qui plus lui convient.

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISÉS

  • Les sécateurs et les tondeuses
  • Les scies d’élagage
  • Les cisailles à haies
  • Les Loppers
  • Rogneuse de souche
  • tronçonneuses thermiques
  • broyeurs de branches autonomes
  • la nacelle d’élevage de personnes
  • tailleuse de haies
  • Pulvérisateur Machettes
  • Haches
  • Sécateurs
  • Perches
  • Cisailles
  • Pince à avoyer
  • Échenilloir
  • Ébrancheur
  • Matériel de haubanage
  • Produits de lutte bio
  • Cicatrisant et produits écologiques de soin des arbres
  • Panneaux, bagues et peinture pour signalétique
  • Longe de maintien
  • genouillère
  • protection auditive

4.4. PRODUITS ET MATÉRIAUX UTILISÉS

  • Utilisation d’essence pour les différentes machines à utiliser
  • Les huiles et graisses pour la chaîne de la tronçonneuses thermiques

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

Contact avec des clients (les mairies, des entreprises,  propriétaires de maison avec jardin)

4.6. EXIGENCES PARTICULIÈRES

  • Travailler avec rigueur et méthode
  • Pouvoir suivre un calendrier d’élagage
  • Avoir la curiosité et le désir de découvrir et de s'adapter aux techniques nouvelles
  • Connaître et respecter les mesures de protections collectives et individuelles
  • Travailler en sécurité

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPÉS

  • Emploi peu compatible avec la cécité, la plupart des grosses pathologies ostéo-articulaires (rachis, membres), les dermatoses étendues des mains...

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Jardinage
  • Aménagement paysager
  • Abattage d’arbre
  • Bûcheronnage
  • Arboriste grimpeur
  • Taille d'arbustes ornementaux

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Coupures
  • Contusions par outils
  • Chutes de plain-pied sur sol encombré
  • Chutes de hauteur
  • Éclats et projections
  • Projection de corps étrangers dans les yeux
  • Accident de circulation routière lors du déplacement vers le site d’élagage

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Risques auditif lié aux bruits lors de l'utilisation de la tronçonneuses thermiques pour l’élagage
  • Particules de bois
  • Infections cutané et sous cutané
  • Outils vibrants
  • utilisation d’outils tranchants
  • Travail à différents types de hauteurs
  • Contraintes posturales : corps en l'air, torsion du tronc
  • Manutention et port de charges (outils ,clôture électrique)
  • Risque oculaire liés aux rayonnements ultraviolets émis par le soleil
  • Risques traumatiques

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Contact avec huiles, carburants
  • Sortie des gaz d’échappements
  • Fumées de la combustion de végétaux lors d’un essartage
  • peinture pour signalétique(marquage)

6.4. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Pression du temps
  • Respect des procédures pour élaguer
  • Travail sur 6 jours
  • Déplacements routiers et horaires de repas irréguliers

6.5. RISQUES LIÉS AUX ACTIVITÉS

  • Risques de coupure
  • Risques d’écrasement
  • Risques liés à la circulation
  • Risques électriques
  • Particules de bois dans l’oeil
  • Contusions par outils
  • Chute de plain-pied (sol encombré)
  • Chutes de hauteur
  • Accident de circulation routière
  • Affections respiratoires (chroniques...)
  • Coupures souillées par de la terre contaminée (tétanos, …).
  • Morsures d’animaux (rage, leptospirose …).
  • Piqûres des tiques en raison des problèmes liés à la maladie de Lyme et à l’encéphalite à tiques.
  • Allergies au pollen ou aux insectes (chenilles urticantes, guêpes et frelons …)
  • Écrasements, fractures et sectionnements des doigts et des membres, hémorragies.
  • Lésions cutanées, y compris du cuir chevelu : coupures, éraflures, piqûres, morsures et échardes pouvant s’infecter (panaris, tétanos, leptospirose, maladie de Lyme…).
  • Lésions oculaires par projections d’éclats de bois ou de pierre et de poussières.
  • Traumatismes crâniens.
  • Atteintes auditives liées à l’exposition au bruit
  • Lombalgies et cervicalgies dues en particulier aux vibrations des machines
  • Allergies respiratoire

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°12 RG : Affections professionnelles provoquées par les hydrocarbures aliphatiques halogénés
  • Tableau n°36 RG : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°47 RG : Affections professionnelles provoquées par les poussières de bois
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°59 RG : Intoxications professionnelles par l'hexane
  • Tableau n°62 RG : Affections professionnelles provoquées par les isocyanates organiques
  • Tableau n°63 RG : Affections provoquées par les enzymes
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°69 RG : Affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par certaines machines-outils, outils et objets et par les chocs itératifs du talon de la main sur des éléments fixes
  • Tableau n°71 RG : Affections oculaires dues au rayonnement thermique
  • Tableau n°79 RG : Lésions chroniques du ménisque
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. Autres maladies liées à l’activité professionnelle

8. SURVEILLANCE MEDICALE

Les salariés exposés au bruit, sont soumis à une surveillance médicale renforcée.

8.1. RÉGLEMENTATION

Code du travail-Titre II : Services de santé au travail (Articles L4621-1 à L625-2)

Code du travail- Chapitre V : Surveillance médicale (Article R4435-1 à R4435-5)

8.2. CONTENU

L'obligation de suivi médical s'applique à tout salarié ayant un des contrats suivants :

Contrat de travail à durée indéterminée (CDI)

Contrat de travail à durée déterminée (CDD)

Contrat de travail temporaire (intérim)

Contrat d'apprentissage

La visite d'information et de prévention est réalisée dans un délai qui n'excède pas 2 mois à partir de la date d'embauche. Lorsque l'apprenti est mineur, ou lorsqu'il travaille de nuit, cette visite doit avoir lieu avant son embauche

8.2.1. VISITE MÉDICALE

  • Visite médicale d'embauche préalable à l'affectation
  • Visites périodiques au moins une fois par an
  • Recherche de troubles musculo-squelettiques, neurologiques ou hépatiques et contrôle de l'état cutané, l'état respiratoire, l'appareil locomoteur

8.2.2  SURVEILLANCE MEDICALE LIEE AUX RISQUES

  • Audiogramme
  • Radiographie pulmonaire
  • Spirométrie
  • Bilan sanguin et/ou hépatique
  • Tests allergiques

8.2.3.EXAMENS COMPLÉMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail).

8.2.4. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé
  • Tétanos

8.2.5. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Une attestation d'exposition aux agents chimiques dangereux est remplie par l'employeur et le médecin du travail et remise au travailleur à son départ de l'établissement.

8.2.6. DOSSIER MÉDICAL

  • Une attestation d'exposition aux agents chimiques dangereux est remplie par l'employeur et le médecin du travail et remise au travailleur à son départ de l'établissement.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTÉRIEUR

  • Pollution sonore : circulation des véhicules, outils, machines
  • Pollution de l’air (particules de bois et peinture en aérosol)

 10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Bruit : mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
  • Condition météorologique et humidité
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Vibrations :
    • Mesures de vibrations transmises aux bras et aux mains
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 5 m/s2 pour les vibrations transmises aux mains et aux bras

10.2. PRÉVENTION COLLECTIVE

TECHNIQUE

  • Respect des règles générales d'hygiène et de sécurité :
  • Levage et manutention :
  • Limiter les manutentions manuelles par des aides techniques adaptées
    • Outils :
      • Outils en bon état et adapté à la tâche
      • Matériel électrique portatif à double isolation et muni d'un dispositif d'arrêt
      • Matériel pneumatique si possible
    • Appareils spéciaux : ils doivent être munis d'une marque de conformité et d'un certificat de conformité
      • Appareils spéciaux :
        • Démonte-pneus avec commande à action maintenue et protecteurs dans les zones à risque de coincement

ORGANISATIONNELLE

  • Aides techniques adaptées (levage et manutention)
  • Balisage
  • balisage des zones d'intervention
  • Interdiction de stationner sous les ponts

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Visière
  • Casque anti-bruit
  • Casque
  • Chaussure de sécurité, botte
  • Gants
  • Masque
  • Lunettes
  • Corde et harnais
  • veste (chaud, réfléchissant) anti-coupure
  • genouillère
  • longe de maintien
  • harnais

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Interdiction de boire et de manger de fumer dans les endroits de travail
  • Qualification du personnel habilité à réaliser l’activité d’élagage
  • Connaissance de la signalisation de sécurité et des symboles présents sur les outils et machines à utiliser (outils en bon état, machines avec entretien)
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Qualification du personnel habilité à intervenir sur les installations électriques

11. RÉGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Voici pour les lois

ReplierSection 3 : Travaux en hauteur dans les arbres et travaux forestiers (Articles L717-8 à L717-9)

Voici pour les décrets : 

 

  • Décret n° 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique et modifiant le code du travail.
  • Arrêté du 2 décembre 1998 relatif à la formation à la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de levage de charges ou de personnes
  • Décret n° 2004-760 du 28 juillet 2004 relatif à la réforme de la médecine du travail et modifiant le code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat).
  • Circulaire n°10 du 29 avril 1980 relative à l'application de l'arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale
  • Articles L4643-1 à L4643-4 du Code du travail
  • Cour de Cassation, Chambre civile 2, du 26 janvier 1994, 92-14.398, Inédit
  • Décret n°57-1416 du 31 décembre 1957, Attribuant une indemnité pour travail dangereux aux jardiniers des parcs et jardins des domaines nationaux, chargés des d’élagage
  • Arrêté du 12 octobre 2001, portant extension d'un avenant relatif au régime de prévoyance « frais de santé » applicable aux salariés non cadres des entreprises paysagistes et d'élagage de la région d'Ile-de-France et du département de l'Oise
  • Cour de cassation, civile, Chambre civile 3, 5 février 2014, 12-28.701, tout propriétaire est tenu de couper les branches de ses arbres qui dépassent chez son voisin, au niveau de la limite séparatrice

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 367 Moyens de manutention à poussée et/ou à traction manuelle

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN ISO 11681-2-Matériel forestier - Exigences de sécurité et essais des scies à chaîne portatives - Partie 2 : scies à chaîne pour l'élagage des arbres
  • NF ISO 8334-Matériel forestier - Scies à chaîne portatives - Détermination de l'équilibre et du moment de sustentation maximal
  • Les normes européennes d’EPI pour élagueurs et bûcherons
    • Norme EN 381-5 pour les pantalons de
    • Norme EN 381-9 pour les guêtres de
    • Norme EN 381-11 pour les vestes anti-coupures
    • Normes EN ISO 17249 et EN ISO 20344 pour les chaussures de sécurité
    • Normes EN 397, EN 12492, EN 1731, EN 352-3 et EN 818 pour les casques de sécurité
    • Norme EN 381-7 pour les gants anti-coupures
    • norme NF EN 795 pour les dispositifs d’ancrage
    • Normes EN 354, EN 355 et EN 358 pour les longues de sécurité
    • Normes EN 358, EN 361 et EN 813 pour les harnais de sécurité
    • Normes EN 362, EN 12275 et label UIAA pour les mousquetons

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

 12. DOCUMENTATION ET BIBLIOGRAPHIE

Sur le métier

Sur les risques et les préventions

 13. ADRESSES UTILES

 REDACTION

  • AUTEURS : CÉCILIA , NICOLAS, ABOUBACAR
  • DATE DE CRÉATION : Avril 2022
  • RELECTEURS :
  • DERNIÈRE MISE À JOUR :

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).