Fiches de métiers

Ouvrier du souk de céréales (Maroc)

FICHE BOSSONS FUTE N° 462

ROME : D1106    ; CITP-08 : 5211

ROME : N1105    ; CITP-08 : 9333

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES 

Marchand de céréales, vendeur de céréales, manutentionnaire de céréales, chargeur- déchargeur de céréales, nettoyeur (se) de grains, meunier.

2. DEFINITION

Les ouvriers du souk de céréales assurent toutes les étapes de commercialisation des céréales (blé, mais, seigle, orge …) et des légumineuses (haricots secs, lentilles, fèves sèches…) destinées aux besoins des marchés locaux et des ménages.

3. FORMATION - QULAIFICATION

 Apprentissage sur le tas auprès d’une personne expérimentée, souvent de père en fils (commerce familial)

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEU D'ACTIVITE

  • L’activité s’exerce dans le marché (souk, rahba) spécialisé dans la commercialisation des céréales et des légumineuses. Le souk est constitué de nombreux magasins et hangars souvent exigus et encombrés. Leurs toitures, en plaques de zinc ou en fibres ciment, sont soulevées par des charpentes en bois et/ou en métal. Ces dernières constituent des dortoirs et des nids pour les pigeons et autres volatiles.
  • Les sacs de grains sont empilés à l’intérieur et à l’extérieur des magasins et hangars. Certains sont recouverts de bâches. D’autres sont ouverts et exposés pour la vente. Les allées exergues et encombrées rendent la circulation difficile pour les piétons (colporteurs et clients), les véhicules (camions, fourgons, voitures) et les cyclomoteurs, etc.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE 

La principale activité du marché est la commercialisation des grains de céréales (blé, orge, maïs, etc.). Le travail comporte plusieurs taches :

  • la réception des céréales se fait en plein air. Après détermination de la qualité (échantillonnage et classement) et du pesage, le déchargement se fait manuellement à dos d’hommes (hammalas)
  • le conditionnement est précédé par le pré-nettoyage et le tamisage pour éliminer les impuretés (graviers, boue, insectes, etc.). Ce dernier est souvent réalisé manuellement par des ouvrières à l’aide de tamis et plus rarement par des tamis mécaniques. 
  • le stockage se fait soit après ensachage dans des sacs empilés dans les hangars soit en bardis (vrac) protégé par des bâches et entourés par des sacs d'appui.
  • la dernière étape est la vente en gros et au détail. Dans le premier cas, les ouvriers chargent manuellement les camions. Dans le dernier cas, les ouvriers procèdent au nettoyage des grains, au tamisage, au séchage et à la mouture. 

L'activité nécessite également d'assurer l'entretien et l'hygiène des magasins et des lieux de travail.

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES 

  • Crochets métalliques, barils, sacs en plastique ou en jutes et madriers utilisés comme rampe lors du chargement et déchargement des camions
  • Pelles, seaux, sacs en polypropène (100kg, 50kg, 25kg), pithos (jarres profondes), palettes, bâches, machine à coudre les sacs, etc.
  • Machines à nettoyer les céréales, pelles, seaux, sacs en paille, balais
  • Préleveurs d’échantillons
  • Balances romaines et doubles décalitres pour mesurer le volume des grains
  • Tamis manuels, tamis mécanique
  • Moulins à céréales.

 4.4. PRODUITS UTILISES  

  • Nombreuses variétés de céréales : blé, orge, seigle, mais, avoine, riz, lin, etc.
  • Légumineuses : haricots secs, fèves sèches, pois chiche, petits pois secs, lentilles, grains de soja, etc.
  • Produits d’hygiène (phytosanitaires, de nettoyage et de désinfection) des magasins et des hangars.

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES 

  • Agriculteurs, intermédiaires, fournisseurs, transporteurs, clients
  • Autres commerçants du souk, les ouvriers, etc.
  • Bailleur (la commune urbaine est la propriétaire du marché)
  • Bureaux municipaux d’hygiène.
  • Administration fiscale

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES 

  • Avoir une bonne condition physique
  • Avoir le sens de l’organisation pour encadrer et gérer les ouvriers.
  • Être conciliant et négocier avec la clientèle.
  • Appliquer les consignes liées à l’utilisation des produits phytosanitaires
  • Respecter les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES 

  • Accessibilité possible aux malentendants
  • Incompatibilité avec certains handicaps (cécité, certains troubles moteurs), allergie aux poussières des céréales, à la farine et à leurs contaminants.

5. ACTIVITES POUVANT ÊTRE ASSOCIEES 

  • Former des apprentis

6. DANGERS 

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chute de hauteur, plein pied, de charges
  • Accident de la circulation à l’intérieur du marché
  • Blessure par objet contendant et tranchant (aiguille, crochet)
  • Troubles musculosquelettiques aigus par manutention de charges lourdes : cervicalgies, dorsalgies, lombalgies.
  • Projection oculaire de corps étrangers (poussières, etc.)
  • Contact cutané, inhalation ou ingestion accidentelle des pesticides
  • Electrisation si contact avec une prise ou fil endommagé
  • incendie

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Intempéries : exposition directe ou potentielle (travail dans les hangars) aux conditions météorologiques (chaud, froid, précipitations, vents)
  • Bruit de fond et animation de voisinage (souk), bruit du moulin de céréales parfois bruit des machines à nettoyer les grains.
  • Manutention manuelle de charges (sacs de 100kg, 50kg, 25kg, 10kg, 5kg, balance à bascule, palettes, barils.)
  • Contraintes posturales et articulaires (station debout, piétinement, position assise prolongée, flexion du tronc, gestes répétitifs des membres supérieurs.)
  • Exposition aux poussières des céréales

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits d’entretiens des locaux : risque d’allergies, dermatoses irritations.
  • Exposition aux pesticides : Insecticides, pesticides  (intoxication, allergies)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Acariens : Glyciphagus destructor, le Tyrophagus longior, le Glyciphagus domesticus, le Lepidoglyphus destructor, l'Acarus siro…
  • Moisissures : Actinomycétes thermophiles, Micropolyspora faeni, Aphanocladium album, Verticillium lecanii, Paecilomyces farinosus, Paecilomyces bacillosporus, Septoria nodatum (rouille du blé), Alternaria, Aspergillus; Cladosporium, Epidoccum , Fusarium, Mucor, Penicillium ,  Streptomyces…
  • Insectes : Sitophilus granarius (charançon des grains)
  • Parasites : Ephestia kuehniella
  • Bactéries et endotoxines : Bacilus cireus, Bacilus, Escherichia coli, stophylococcus aureus, schigella, yersinia enterocolitica, leptospira interrogans (urines des animaux rongeurs) chlamydia pcittaci (déjections des pigeons).

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  •  Le marché est soumis à la loi de l'offre et de la demande.
  • Pics d’activités selon les saisons (période de la moisson) et les périodes d’importation des céréales de l’étranger 
  • Durée quotidienne de travail de douze heures (de six heures à dix-huit heures avec une pause d’une heure entre treize et quatorze heures) et un repos hebdomadaire d'une journée le vendredi.
  • Travail pénible, repas pris sur place, rémunération au rendement
  • Organisation du travail :
    • gestion de l’équipe
    • respect des règles de sécurité et d’hygiène
    • polyvalence dans l’activité professionnelle (manutention, courses diverses, application des pesticides, etc.)
    • relation avec les clients et les fournisseurs
    • risque de vol (argent, produit) et de disputes.

 7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES (Tableaux marocains)

  • Tableau n° 1.2.14 : Intoxication professionnelle par le tétrachlorure de carbone
  • Tableaux n° 1.2.15 : Intoxication professionnelle par le bromure de méthyle
  • Tableau n° 1.2.19 : Affections professionnelles provoquées par le furfural et l’alcool futurylique
  • Tableaux n°1.4.1. : Maladie de Parkinson provoquée par les pesticides
  • Tableaux n°1.4.2. : Affections provoquées par les phosphates, les pyrophosphates et thiophosphates d'alcoyle, d'aryle ou d'akoylaryle et autres organophosphorés anticholinéstérasiques ainsi que les phosphoramides et carbomates hétérocycliques anticholinéstérasiques 
  • Tableau n° 1.8.1 : Rhinites et asthmes professionnels
  • Tableau n° 1.8.1 bis : Pneumopathies d'hypersensibilité 
  • Tableau n° 1.8.2 : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique 
  • Tableau n°   2.7 : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n° 2.9 : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle habituelle de charges lourde
  • Tableau n° 3.7 : Ornithose Psittacose

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L’ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Dermatologiques (dermatites irritatives, infectieuses);
  • Oculaires (conjonctivites, prurit oculaire, rougeur des yeux et larmoiement) ;
  • Pulmonaires (broncho-pneumopathies aigues, bronchite chronique…) ;
  • Vasculaires à type de varices
  • Digestives (épigastralgies, diarrhée, constipation, ballonnements (absence de règles d’hygiène élémentaires et repas pris aux lieux du travail)

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. REGLEMENTATION

  • Les ouvriers du Souk de céréales échappent à toute couverture médico-sociale. Ces indépendants ne bénéficient d’aucune couverture médicale du travail.
  • Cependant, la surveillance médicale doit être assurée par les médecins et les paramédicaux des Bureaux municipaux ou ruraux d’hygiène (BMH). La loi 113-14 précise la mission des BMH dans l’établissement, la préservation et l’amélioration de l’hygiène. Les articles 83, 92 et 100 soulignent le rôle des BMH dans la préservation de l’hygiène, de la salubrité et de l’assainissement. En outre, ils doivent assurer la sensibilisation de tous les citoyens sur les questions de santé et d’environnement.

8.2. CONTENU

8.2.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d’embauche puis visites systématiques au minimum tous les deux ans avec une périodicité plus courte en cas de manutention manuelle de charges lourdes et de manipulation de pesticides
  • Examen clinique général minutieux (état cardiovasculaire, respiratoire, cutané, ostéoarticulaire et digestif)
  • Rechercher une consommation de substances psychoactives (tabac, cannabis, alcool, autres psychotropes)

8.2.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Radiographie pulmonaire tous les deux ans
  • Exploration fonctionnelle respiratoire annuelle (recherche d’un trouble ventilatoire obstructif ou restrictif)
  • Bilan biologique : NFS, glycémie, transaminases, urée, créatinine, cholestérol et triglycérides, Indicateurs biologiques d’exposition aux insecticides et pesticides
  • ECG conseillé après 50 ans.

8.2.3. VACCINATIONS

  • Vaccins antigrippal, antiCOVID, antipneumococcique, anti-hépatite B (si sérologie négative), anti-méningococcique
  • Rappel DTPolio tous les 10 ans -n Tous les 20 ans entre 25 et 65 ans 
  • BCG si IDR tuberculine négative.

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En fonction des risques dépistés, un suivi post professionnel devra être réalisé.
  • Exposition aux agents chimiques (pesticides, produits d’hygiène, etc.).

8.5. DOSSIER MEDICAL

Un dossier médical serait nécessaire

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Transmission d’une pathologie infectieuse par contact avec une personne infectée ou du matériel souillé.
  • Pollution des sols et des eaux par les poussières de céréales, les pesticides, etc.
  • Concentration de population au sein du souk de céréales : risque de transmission de maladies infectieuses par voie aérienne (grippe, COVID, tuberculose...)
  • Risque d’incendie
  • Déjections des volatiles (pigeons, mouettes, etc.)
  • Excréments des rongeurs (souris, rats, etc.)

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Prélèvement d’atmosphère et analyse des poussières.
  • Biomécanique des postes du travail (manutention des charges lourdes).

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

10.2.1. TECHNIQUE

  • Organisation matérielle des locaux :
    • Aménagement des locaux contre les intempéries, chaleur, froid
    • Protection du stockage contre les rongeurs (silos ..)
    • Ventilation efficace des locaux
    • Aspiration des poussières
    • Éclairage adéquat
    • Installation électrique conforme aux normes 
    • Protection contre le risque incendie.
    • Protection contre les chutes (sol antidérapant)
  • Respect des règles d’hygiène et de sécurité dans l'aménagement des locaux du travail
    • Vestiaires à double compartiment
    • Installations sanitaires (WC, lavabo, douche)
  • Ergonomie des postes de travail :
    • Mécanisation du chargement et du déchargement des camions
    • Utilisation d’appareils mécaniques pour le levage et le rangement de charges (chariots élévateurs....)
    • plans de travail ergonomiques
    • Stockage et manipulation sécurisés des pesticides

10.2.2. ORGANISATIONNELLE

  • Respect de la législation sur les horaires de travail et sur le port de charge
  • Respect des règles d’hygiène et de sécurité :
    • Mise à disposition de vêtements de travail régulièrement entretenus
    • Lavage des mains, port des EPI 
    • Interdiction de boire, de manger et de fumer sur les lieux du travail
  • Contrôles périodiques
    • des installations électriques
    • Du matériel de lutte contre l'incendie
    • des machines et moyens de manutention
  • Ergonomie des postes de travail :
    • Réduction du poids des sacs : 25kg au lieu de 50kg ou 100kg

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Vêtements de travail
  • Gants de manutention
  • Masque anti poussières
  • Lunettes de protection
  • Chaussures antidérapantes
  • Port d’une ceinture lombaire.
  • Protection adaptée aux produits phytosanitaires : gants masques, cotte.

10.4. FORMATION - INFORMATION – SENSIBILISATION

  • Sur les risques encourus (poussières, pesticides, manutention, posture, etc.)
  • Sur l’hygiène et la sécurité au travail (utilisation des équipements de protection individuelle, hygiène alimentaire, corporelle, des locaux).
  • Sur les gestes professionnels de prévention (vider les sacs sans les secouer, tamiser à ras du plan du travail, nettoyer par voie humide, utiliser des aspirateurs)
  • Eviter d’orienter les personnes allergiques (eczéma atopique, rhinite saisonnière ou per annuelle, asthme) ou présentant une pathologie du rachis vers ces métiers

 11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.1.1. TEXTES INTERNATIONAUX

11.1.2. TEXTES MAROCAINS

  • Décret n° 2-10-183 du 16 novembre 2010 fixant la liste des travaux auxquels il est interdit d’occuper certaines catégories de personnes.
  • Loi n° 12-94 relative à l'Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses et à l’organisation du marché des céréales et des légumineuses promulguée par le dahir n° 1-95-8 du 22 février 1995.
  • Loi n°17-96 promulguée par le  dahir n°1-96-101 du 2 aout 1996)  et  complétant la loi n° 12-94 relative à l'Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses et à l'organisation du marché des céréales et des légumineuses.
  • Décret n ° 2-10-473 du 6 septembre 2011 pris pour l’application de certaines dispositions de la loi n° 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires.
  • Loi organique n° 113-14 relative aux communes promulguée par le dahir n° 1-15-85 du 7 juillet 2015 et publiée au BO n°6440 du 18 février 2016. Elle mentionne et insiste sur le rôle des collectivités territoriales en matière d’hygiène.
  • Arrêté n°93-08 du ministère de l’emploi du 12 mai 2008 publié au B.O. n°56-80 du 6 novembre 2008. Portant sur:
    • L’aménagement des locaux de travail.
    • La préservation de l'hygiène et de la sécurité des salariés dans les locaux du travail.
    • L’ambiance des locaux du travail : aération, chauffage, éclairage des locaux du travail et la prévention contre les risques dus au bruit.
    • La prévention contre les incendies.
    • La prévention des accidents du travail.

11.2.  NORMES MAROCAINES

  • N M (normes marocaines) 4.001.1993 : protection contre les agents physiques, chimiques et biologiques
  • N M 00.5.800 et 801-2001 : système de management de santé et sécurité au travail.
  • N M 08.0.000. 1995 : principes généraux d’hygiène alimentaire.
  • N M 08.1.201-1998 : céréales – échantillonnage.
  • N M 09.7.004 – 2002 : Gants de protection contre les risques mécaniques.
  • N M 08.1.235 : Guide de bonnes pratiques pour le stockage des céréales.

11.3. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • Convention n°187 sur le cadre promotionnel pour la sécurité et la santé au travail, 2006
  • Convention n°120 sur l'hygiène (commerce et bureaux), 1964.
  • Convention n°184 sur la sécurité et la santé dans l'agriculture, 2001.
  • Convention n° 30 sur l’organisation des heures du travail dans le commerce et les bureaux, 1930.

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME : les fiches métiers : D1106 vente en alimentation (pôle emploi) (2009)
  • ROME : les fiches métiers : N1105 manutention manuelle de charges (pôle emploi) (2009)
  • Classification internationale type des professions (CITP-08) : 9333 manutentionnaires (O.I.T) (2008)
  • Classification internationale type des professions (CITP-08) :5211 vendeurs à l’état et sur les marchés (O.I.T) (2008)
  • Laraqui CH, Caubet A, Laraqui O, Benghalem A, Harourate K, Bichara M, Curtes jp, Verger C. Prévalence des symptômes respiratoires et évaluation du degré de sensibilisation chez les ouvriers du Souk de céréales de Casablanca. Revue des maladies respiratoires 2000 ; 17(5) : 947- 955.
  • Laraqui CH, Alaoui Yazidi A, Rahhali A, Verger C, Caubet A, Ben Mallem M, Laraqui O. Prévalence des symptômes respiratoires et de sensibilisation de type immédiat dans un échantillon de minotiers au Maroc. The International Journal of Tuberculosis and Lung Disease, 2003 ; 7 (4) : 382-389.
  • Laraqui O, Laraqui S, Kanny G, Verger C, Caubet A, Rkiek B, Harourate K, El Aoudi Y, Bentayeb N, Laraqui C.H. Prévalence des manifestations cliniques, des troubles fonctionnelles respiratoires et de la sensibilisation cutanée chez les artisans boulangers-pâtissiers à Casablanca. Revue française d’allergologie, 2011 ; 51 :10-21
  • Tabka F, Mrizek N, Tabka Z, Choudat D, Conso F. Pathologie respiratoire liée à la poussière de céréales. Etude dans la région de Sousse (Tunisie). Archives des maladies professionnelles et de l’environnement 1999 ; 66(2) : 101-6.
  • Risques biologiques en milieu professionnel, INRS, ED 6034
  • Risques biologiques en milieu de travail et maladies respiratoires d’origine allergique et/ou toxénique, INRS, Coll « fiche agent biologique ED4414 ».

 13. ADRESSES UTILES

 REDACTION

  • AUTEURS : Nadia Manar (Master en hygiène, sécurité, environnement) (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), Omar Laraqui (médecin du travail) (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), Chakib Laraqui (médecin du travail) (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • DATE DE CREATION : Décembre 2020
  • RELECTEURS:
  • DERNIERE MISE A JOUR : 

     Pour toutes remarques et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).