Bischloromethylether (CMR)(Pénibilité)(SIR)(SPP) (En cours)

FICHE DANGER BOSSONS FUTE N°132

http://www.mycoldprairie.com/pizdboluy/5182 Mots clés :

http://tjez.gob.mx/perdakosis/537 I. CONTEXTE

click 1.1. NATURE DES DANGERS

1.1.1. Définition

1.1.2. Catégories de danger

follow link 1.2. PROFESSIONS EXPOSEES

http://thingstodoinphils.com/?mioslies=we-rencontre-celibataire&9f6=30 II. buscar mujeres solteras en huanuco DOMMAGES

2.1. GENERALITES

quiero conocer mujeres jovenes État physique :

Liquide

go here Masse moléculaire :

114,97

Densité :

1,315 g/ml à 20 °C

Solubilité dans l'eau :

Sans objet 

Densité de vapeur (air=1) :

3,96

Point de fusion :

-41,5 °C

Point d'ébullition :

106,00 °C

Tension de vapeur :

30,00 mmHg    (3,99966 kPa) à 20 °C

Concentration à saturation :

39 473,6842 ppm

Coefficient de partage (eau/huile) :

0,38

Facteur de conversion (ppm->mg/m³) :

4,702

Point éclair :

<18.9 °C

2.2. DOMMAGES SUR LA PERSONNE (Effets sur)

2.2.1. Accident du travail

2.2.2. Maladies professionnelles reconnue

2.2.3. Autres dommages

Aucun effet mutagène ou reprotoxique n’a été mis en évidence à ce jour chez l’homme. En revanche ces effets ont été constatés chez les souris et chez les cellules d’avoine. 

2.3. DOMMAGES SUR L'ENVIRONNEMENT

2.4. CONSEQUENCES SOCIO-ECONOMIQUES

III. DONNEES JURIDIQUES ET NORMATIVES

3.1. PARAMETRES

3.2. REGLEMENTATION

3.3. OBLIGATIONS

IV - EVALUATION

4.1. GENERALITES

Il est nécessaire de faire une évaluation du risque représenté par le produit. Pour cela il faut prendre en compte ses caractéristiques (mention de danger et pictogrammes, les informations de la fiche de donnée de sécurité [FDS]) ainsi que le process de travail utilisé (quantité, protections collectives et/ou individuelles, fréquence d’exposition…).

4.2. METROLOGIE/BIOMETROLOGIE

4.2.1. Métrologie(6) : mesures d’ambiance et prélèvements dans l’environnement. 

4.2.2.Biométrologie : dosages des quantités dans le corps via les mesures d’indicateurs présents dans le sang et les urines.

4.3. BASES DE DONNEES

V. PREVENTION

5.1. TECHNIQUE

5.2. ORGANISATIONNELLE

5.3. PREVENTION HUMAINE

5.3.1. FORMATION / INFORMATION

5.3.2. SUIVI MEDICAL (7)

5.3.3. EPI

Il est nécessaire de porter des EPI afin de se prémunir des effets indésirables du BCME pour cela il faut prévoir des protections cutanées comme des gants mais aussi des lunettes de protection ainsi qu’un appareil respiratoire. On peut imaginer que l’appareil respiratoire adéquat sera isolé de l’atmosphère extérieure à la manière de ceux utilisés pour le retrait d’amiante. Les lunettes ou écrans faciaux de protection sont eux à prévoir en tant que barrière physique à toute éventuelle projection.

VI. REFERENCES

6.1. JURIDIQUES : DIRECTIVES, LOIS ET REGLEMENTS

6.2. RECOMMANDATIONS - NORMES

6.3. BIBLIOGRAPHIE ET SITOGRAPHIE

REDACTION