Fiches de métiers

Risk manager - Manager du risque (fiche en cours)

http://www.mycoldprairie.com/pizdboluy/5182 FICHE METIER BOSSONS FUTE N°413

ROME : M1205 CITP-08 : 1213 INSEE : 376e

http://tjez.gob.mx/perdakosis/537 1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

Gestionnaire des risques, administrateur,  auditeur, manager des risques et des assurances

click 2. DEFINITION

  • Le Risk Manager est un observateur de l’entreprise et de son environnement, afin d’identifier, évaluer, et suivre les risques éventuels susceptibles de mettre en cause la survie de l’entité.
  • Il met en œuvre les actions nécessaires pour la pérennité de l’entité :
    •  Définition et suivi de la stratégie du management
    •  Prévention et gestion des risques
  • Le manager de risques identifie les points de vulnérabilité d'une entreprise et évalue les risques encourus (incendie, vol, accident, etc.) et leurs répercussions financières. Il conseille la direction sur les mesures à prendre pour éviter qu'une catastrophe ne se produise. Il sensibilise le personnel aux questions de sécurité et le forme à l'utilisation des systèmes de prévention.
  • Le manager de risques met au point un plan de survie pour que l'entreprise puisse continuer à fonctionner normalement après un sinistre. Il décide des risques à assurer, détermine les garanties à souscrire, choisit la compagnie d'assurances qui lui semble la plus adaptée et la plus performante. Il peut négocier avec un courtier ou un agent général les termes du contrat.

conjugaison rencontrer en espagnol 3. FORMATION - QUALIFICATION

http://thingstodoinphils.com/?mioslies=we-rencontre-celibataire&9f6=30 4. ACTIVITES PRINCIPALES

buscar mujeres solteras en huanuco 4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Même s'il se déplace sur le terrain, le manager de risques travaille surtout dans un bureau.
  • L'emploi
    • peut être salarié
      • La plupart du temps, le manager de risques est rattaché à la direction générale d'une entreprise ou au siège d'une banque. La fonction est particulièrement bien implantée dans les industries exposées aux risques technologiques : énergie, chimie, pétrole, pharmacie, etc. Les cliniques et les hôpitaux sont d'autres employeurs potentiels, pour prendre en charge les risques sanitaires (pandémies, etc.).
      • Le manager de risques peut aussi exercer dans un cabinet de conseil spécialisé et proposer ses services à plusieurs entreprises clientes.
      • le risk manager peut intervenir au sein d'une compagnie d'assurance pour évaluer le niveau d’exposition des entreprises qu’il doit assurer pour tenir compte de ce facteur dans la tarification de la prime d’assurance.
    • Ou libéral : le risk manager travaillant à son compte , seul ou dans le cadre d'un cabinet de groupe

get link 4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • rencontre avec femmes juives L'activité est variable selon les besoins de l'entreprise. Cela peut concerner 
    • la direction des ressources humaines :
      • Accident de travail,
      • Pratiques discriminatoires,
      • Erreurs de recrutement
    • le contrôle opérationnel :
      • Vol, fraudes, malveillance
      • Erreurs de traitement
      • Retards de traitement
    • la direction commerciale
      • Plan d’action commercial mal défini et mal appuyé
    • la direction juridique :
      • Mauvaise rédaction des contrats
      • Litiges avec des tiers
    • la direction informatique :
      • Virus informatique
      • Panne de système informatique interne
  • Elle comporte le ou les phases suivantes
    • Définition des missions du dispositif de management des risques dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie
    • Identification des activités, process (métier, support)
    • Elaboration du cadre organisationnel du management des risques
    • Construction de la méthodologie & du référentiel de management des risques
    • Elaboration de la politique de management des risques prenant en compte l'appétence et la tolérance aux risques des dirigeants et/ou des organes de Gouvernance de l'organisation
    • Obtention d'une validation par les dirigeants et/ou les organes de Gouvernance des missions et de la structure du dispositif, et de l'attribution des moyens nécessaires à leur réalisation
    • Définition des outils utiles à l’appréciation du risque (échelles, guide d’entretiens, registre et univers des risques, langage commun...)
    • Anticipation des risques et de leur évolution
    • Conduite d'entretiens individuels avec les dirigeants et managers
    • Animation des ateliers d’identification, d'analyse et d'évaluation (hiérarchisation) des risques
    • Elaboration des cartographies des risques par entité/métier, ou par grand projet
    • Synthèse et consolidation des risques majeurs de l'organisation
    • Présentation / Validation des risques majeurs
    • Visite des zones à risques
    • Consolidation et suivi des plans d’actions
    • Développement, animation, formation d’un réseau de correspondants risques
    • Participation aux évènements importants (séminaires, comités…)
    • Rédaction de la communication interne sur la culture des risques
    • Recensement des solutions de financement des risques
    • Maintenance et amélioration continues du dispositif de management des risques
    • Animation du (ou des) comité(s) des risques
    • Reporting aux parties prenantes du dispositif
    • Communication externe

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Matériel du bureautique : téléphone, ordinateur, fax, imprimante, scanner…
  • Véhicules en mouvement : voiture, transport collectif (autobus, autocar, métro, tramway, train, avion…)
  • Logiciel d’analyses statistique et modélisation de risques
  • Logiciel d’édition et suivi de la cartographie de risques

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Rapports d’inspection, rapport de contrôle des machines et des équipements
  • Analyse des incidents et accidents
  • Les normes nationales et internationales en vigueur (sécurité, comptabilité, environnement, droit du travail...)

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • En interne
    • Dirigeants, comité de direction, comité d’audit (administrateurs)
    • Directeurs de tous les services : qualité, contrôle de gestion, sécurité, juridique, RH, risques sécurité des SI
    • Directeurs opérationnels, managers
    • Auditeurs et contrôleurs internes
    • Experts des métiers concernés par les risques
    • Salariés
  • En externe
    • Commissaire aux comptes
    • Banquiers
    • Courtiers, assureurs, réassureurs pour obtenir des garanties sur mesure, au meilleur tarif.
    • Autorité des marchés financiers (AMF)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Maîtriser couramment l'anglais.
  • Avoir une bonne élocution et une audition suffisante pour participer à des réunions
  • Avoir la capacité d’anticiper des situations qui n'existent pas mais qui pourraient se présenter.
  • Avoir des capacités d’analyse
  • Avoir des capacités de synthèse
  • Savoir s’organiser pour respecter des délais
  • Maîtriser les outils informatiques et notamment les logiciels spécialisés
  • Avoir le sens du contact
  • Avoir le courage de ses opinions et dénoncer les risques visibles non pris en charge
  • Avoir des talents de pédagogue pour expliquer le bien-fondé de sa démarche et de trouver les arguments qui convaincront l'ensemble des salariés de la nécessité de modifier leurs habitudes
  • Avoir des compétences techniques solides
    • sur les nombreuses réglementations françaises et internationales.
    • sur les normes de sécurité financière et de sécurité environnementale qui s'appliquent aux entreprises : LSF, SOX, Solvency II, etc.,
    • sur les normes comptables : IAS/IFRS, UK-US GAAP.
  • Etre curieux et se tenir au courant des évolutions technologiques, de l'actualité économique et géopolitique, des dernières réglementations.

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • L'emploi est peu compatible avec les troubles intellectuels (si manque de concentration, si manque de mémoire).
  • Il pourrait être accessible à des handicapés moteurs moyennant des adaptations

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Gérer son entreprise de conseil pour les travailleurs indépendants

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accident de la circulation
  • Chutes

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail sur écran pendant de longues périodes pouvant occasionner une fatigue visuelle
  • Station assise prolongée et positions maintenues
  • Risques liées aux nuisances locales à l'occasion des déplacements sur différents sites
  • Forte mobilisation cognitive

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Selon les risques des sites

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Selon les risques des sites

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Disponibilité
  • Travail le soir et le week-end
  • Horaires variables
  • Déplacements

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Pas à priori

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Lombalgies, TMS des membres supérieurs
  • Fatigue visuelle
  • Stress, burn out

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Apprécier le poids, l'état général, l'existence d'une pathologie connue et traitée
  • Rechercher les manifestations psychosomatiques du stress (troubles du sommeil, dermatose, troubles gastro-intestinaux, troubles endocriniens, hypertension artérielle
  • Apprécier l'état psychique (hyperexcitabilité, agressivité)
  • S'enquérir de la consommation de café, d'alcool, de tabac (cigares et cigarettes), les prises de stupéfiants psychotropes (anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères)
  • Dépister les pathologies non traitées faute de temps (vision, dentition)
  • Contrôler la surconsommation de médicaments

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Bilan cardiaque, glycémie, lipides sanguins, contrôle visuel et auditif conseillés

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio selon le calendrier vaccinal de l’Organisation Mondiale de la Santé
  • Il n'y a pas d’obligation ni de recommandation vaccinale spécifique liées à cette activité professionnelle
  • Grippe à discuter, ce sont les mêmes recommandations que pour la population générale.

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

• Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas à priori sauf accident à la suite d'une mauvaise évaluation des risques

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Analyse des ambiances physiques de travail (bruit, température, lumière ...)
  • Analyse ergonomique du poste de travail (écran, rangements, organisation de l'espace de travail, télphonie ...)

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Organisation du travail avec possibilité d'assistance
  • Management de proximité favorisant les possibilités d'échanges d'expériences du travail (et la contreverse)
  • Ràgles de fonctionnement permettant l'équilibre vie personnelle/vie professionnelle

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Hygiène de vie : sport, alimentation équilibrée, loisirs

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Gestion du stress
  • Formation à la conduite de réunion
  • Formation à l'analyse des postes de travail
  • Formation à la mise en place et à l'animation d'espace de discussion pour les encadrants de proximité

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Code du travail
  • Autres codes

11.2. RECOMMANDATIONS

11.3. NORMES

  • ISO 31000:2009, fournit des principes, et des lignes directrices du Management des risques
  • Le Guide ISO 73:2009, Management du risque – Vocabulaire, qui complète ISO 31000 en fournissant un ensemble de termes et définitions relatifs au management du risque
  • Le COSO II, "Enterprise Risk Management Framework" est aujourd'hui le cadre de référence de la gestion des risques

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • En fonction de l'entreprise

12. BIBLIOGRAPHIE ET SITOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. M1205 Direction administrative et financière. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 1213 Directeurs et cadres de direction, stratégie et planification. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 376e Cadres des services techniques et commerciaux des assurances. (INSEE) (2003)
  • Association pour le management des risques et des assurances de l'entreprise : amrae.fr
  • Fédération française des sociétés d'assurances : ffsa.fr
  • Observatoire des métiers de l'assurance : metiers-assurance.org
  • MAYER, J. C. (2016). Influencer l’attention des décideurs-Les pratiques d’«issue-selling» des risk managers. Revue Française de Gestion, 42(255), 75-88.
  • DARSA, la Gestion des risques en entreprise, Gereso, (2013)
  • CHAUTRU, L. (2008). Le management des risques: une question socio-cognitive. Une recherche finalisée à destination des" risk-managers". A partir d'une action de gestion des risques à la SNCF (Doctoral dissertation, Toulouse 1).
  • AUBRY, C., & MONTALAN, M. A. (2007, May). Comment Definir La Fonction De Risk-Manager? Proposition D'Un Projet D'Etude Terrain Des Pratiques Managériales En Matière De Risques Opérationnels (A L'Environnement, Aux Personnes, Aux Biens...). In «COMPTABILITE ET ENVIRONNEMENT» 
  • ROBERT, C., & CASTEL, R. (2006). En quête d’existence L’émergence de la fonction de risk manager. Regards sociologiques, (32), 37-46.
  • VERET et MEKOUAR, Fonction Risk Manger, Dunod, (2005)

REDACTION

Pour toutes remarques et propositions de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).